Les hélicoptères militaires français volent au tiers !

27 juillet 2018 ptilly 0

Le sénateur d’Ille-et-Vilaine, Dominique de Legge, a présenté récemment les résultats de la commission sénatoriale sur la disponibilité des hélicoptères du ministère des armées. Selon son rapport sur l’état de la flotte d’hélicoptères militaires français, seuls 36% d’entre eux sont en état de voler… Le pâle état des pales ! Selon la commission, l’état de la flotte est préoccupant ! Malgré une augmentation des crédits consacrés au maintien en condition opérationnelle (MCO), seul un hélicoptère sur trois est en mesure de décoller. En 2017, le taux de disponibilité moyen des hélicoptères du ministère des Armées s’élevait à 36%. Ainsi, sur un parc de 467 aéronefs, 161 (35%) étaient immobilisés dans l’industrie, 135 dans les forces (29%) et 171 seulement étaient disponibles. La nouvelle LPM va-t-elle aider à rectifier l’état des hélicoptères ? Le sénateur n’en est guère convaincu : Les cibles fixées dans la précédente loi de programmation militaire (LPM) telle qu’actualisée en 2015 sont globalement maintenues. La LPM 2019-2025 ne mentionne cependant pas la commande NH 90 TTH permettant d’atteindre la cible de 115 hélicoptères de manoeuvre (pour compenser le retrait de service des derniers Puma), seule la cible de 74 aéronefs étant reprise dans le cadre de l’ « Ambition opérationnelle 2030 ».Par ailleurs, le programme « hélicoptère interarmées […]

Tesla : mythe et zombie, par Simone Wapler

11 mai 2018 Adrien Pittore 0

Cet article provient du site La Chronique Agora. Elon Musk est de moins en moins crédible et l’avantage compétitif de Tesla sur la voiture autonome contesté. Un mythe va-t-il s’écrouler et un zombie mourir ? En ce moment, Bill Bonner se penche sur les mythes et les mensonges. Comment discerner un mythe utile et fédérateur d’un mensonge éhonté, se demande-t-il ? Chaque époque a ses totems, ses emblèmes, ses exagérations. J’ai récemment décerné à Netflix la médaille d’or du zombie privé. Un zombie est une créature financière qui ne meurt jamais car elle trouve toujours de l’argent pour refinancer sa dette. Netflix, dont les précédentes émissions obligataires sont notées junk bond ou obligation pourrie, a à nouveau emprunté fin avril 1,9 milliard de dollars. Les titres, qui arriveront à échéance en novembre 2028, rapportent 5,875%. Par comparaison, un bon du Trésor américain arrivant lui aussi à échéance en 2028 rapporte 3%. La dette à long terme de Netflix atteint après cette opération 8,4 milliards de dollars ; en perte, Netflix va brûler plus de trois milliards de dollars en 2018. Sa capitalisation dépasse actuellement 310 milliards de dollars. Mais que penser de Tesla ? Tesla mérite probablement une médaille d’argent. Sa capitalisation actuelle dépasse 50 milliards de dollars, son […]

Le pouvoir du crédit, le poids de la dette, par Simone Wapler

25 avril 2018 Redaction 1

Cet article provient du site la Chronique Agora. Les instances officielles s’effarouchent à propos de la dette mais cautionnent le crédit infini. Jubilé pour effacer la dette ou esclavage pour la payer, il faudra bien choisir. L’Opinion titre ce matin : « Dette : pourquoi tout le monde s’en fout » avec un dessin humoristique à l’appui.   Je pense avoir une idée sur ce sujet… « Tout le monde » se fout de la dette parce que « tout le monde » vit à crédit. Le système monétaire et financier actuel repose sur une fiction : on peut créer du crédit à l’infini sachant que tout sera payé avec les profits tirés du futur ou l’argent extorqué aux contribuables. Pour que cette fiction tienne, il suffit que les intérêts – et seulement les intérêts – soient payés. Evidemment, la dette grossissant, les intérêts deviennent de plus en plus lourds. Mais là encore, ceux qui vivent du crédit et ont la main sur le système financier ont la solution : il suffit de faire en sorte que les taux d’intérêt baissent en continu. Ainsi des entreprises zombies ou des gouvernements zombies trouvent toujours à se financer sans affoler personne. Des noms, des exemples, me réclamez-vous, cher lecteur… En […]

Financement et accès au crédit des PME : les chefs d’entreprise inquiets

27 octobre 2016 Redaction 0

Le nouveau baromètre KPMG et CGPME sur le financement et l’accès au crédit des PME a été publié. Sa lecture est intéressante en ce qu’elle montre le volontarisme des chefs d’entreprise malgré leur inquiétude face au contexte économique et à son impact sur leur activité. Baromètre financement et accès au crédit PME 30eme de Eric Verhaeghe

L’accès des TPE au crédit se réduit

20 octobre 2016 Rado A. 0

Faute de possibilité d’autofinancement, les TPE et PME sont toujours contraintes de vivre aux crochets des banques. Ces petites structures peinent toutefois à demander « sereinement » du crédit et encore moins à y accéder d’après une enquête trimestrielle menée par la Banque de France, Contraction des demandes de crédit Au troisième trimestre 2016, les demandes de crédit des TPE et PME ont reculé aussi bien pour les crédits de trésorerie que les crédits d’investissement : Le graphique démontre une quasi-stabilité des demandes et obtentions de crédit dans un climat de taux historiquement bas et de politique « ultra-accommodante » de la BCE. Dans les détails, les demandes de crédit de trésorerie fléchissent, passant de 8% à 7%, tant pour les TPE que les PME. Mêmes tendances dans les prêts d’investissement où les demandes baissent d’un point dans les deux catégories d’entreprise. Les effets de la stratégie de relance du crédit orchestré par la BCE tardent ainsi à se produire. Ou serait-ce les banques qui ne jouent pas le jeu ? Moins d’accès au crédit chez les TPE que les PME                         L’enquête de la Banque de France a révélé une grande différence d’accès au crédit pour les petites structures. Au troisième trimestre 2016, 83% des PME […]