L’Agriculture française… Produire plus pour gagner moins ?

11 juillet 2018 ptilly 1

L’agriculture française un secteur qui stagne encore et toujours ? Les indicateurs demeurent très inquiétants. Subventions comprises, la « valeur ajoutée » brute (écart entre le chiffre d’affaires et le coût des engrais, pesticides, etc.), par emploi agricole, a grimpé de 8,6 % en 2017. Maigre satisfaction qui ne comble pas, hélas, une année 2016 catastrophique ayant encaissé une crise du lait et une météo entraînant de mauvaises récoltes de céréales. De plus, les fermes françaises sont chaque année un peu moins nombreuses : 437 000 au dernier recensement, c’est 11 % de moins qu’en 2010. En dépit des aides et subventions, le secteur ayant bénéficié d’importants allègements, la situation des exploitations reste difficile, la valeur ajoutée demeurant trop faible. D’autres faits inspirent le pessimisme ! L’agriculture subit régulièrement des crises (cours, météo, embargo, épidémies, etc.) équivalentes à celle de l’effondrement des marchés de 2008. L’endémique stagnation, voire la baisse, de la valeur ajoutée du secteur agricole. Aucune croissance depuis 2000, alors que la moyenne de l’économie française réalisait 25 % sur 17 ans. L’agriculture n’est plus en décroissance, comme dans les décennies précédentes : on comptait 50 milliards de valeurs ajoutées dans les années 1970 (en euros constants) contre 30 depuis les années 2000. L’agriculture française a […]