La sécurité sociale responsable des déserts médicaux?

6 avril 2016 Eric Verhaeghe 2

Les déserts médicaux progressent en France: la sécurité sociale et son monopole sur la médecine en est-elle la première responsable? C’est ce qu’affirme un interne en médecine dans un courrier envoyé au maire de La Roche-Derrien, commune bretonne qui avait fait le buzz en publiant une annonce de recrutement pour un druide. Ce courrier présente un intérêt majeur: il décrit de façon concrète le désarroi des « médecins libéraux » face à une étatisation de la politique de santé qui se fonde sur un blocage du prix de la consultation. Au nom de l’égalité d’accès aux soins, cette politique décourage peu à peu la pratique libérale et accélère la désertification médicale. On notera que l’auteur du courrier rappelle que la désertification médicale ne concerne pas que les campagnes. Paris est également touchée par le phénomène. En 2014, aucun médecin généraliste ne s’est installé à Paris. Les arrondissements de l’est parisien sont sévèrement touchés par la réduction du nombre de praticiens. Au passage, le fonctionnement de la sécurité sociale porte une responsabilité écrasante dans la désaffection des jeunes médecins pour les cabinets libéraux. Le contrôle tatillon des dépenses, les vérifications interminables pour trois francs six sous, les erreurs administratives, condamnent les médecins généralistes […]