La praticien envoie des photos nu à une patiente : pas de faute déontologique pour l’Ordre départemental

19 juin 2018 Adrien Pittore 1

Un neurochirurgien du CHRU de Tours a été reconnu coupable d’avoir eu un comportement inapproprié envers une patiente après lui avoir fait un toucher rectal sans consentement et lui avoir envoyé des messages à caractère sexuels. Pour autant, le Conseil Départemental de l’Ordre des Médecins ne relève « aucune faute déontologique. » Alors que le débat sur l’autorisation ou non des relations entre patient et médecin s’est apaisé jusqu’à sortir de la sphère médiatique, voilà qui pourrait durablement le relancer. Une femme raconte avoir subi plusieurs violences de la part d’un neurochirurgien du CHRU de Tours. Et si les faits ont bien été avérés par le Conseil Départemental de l’Ordre des Médecins (CDOM), le praticien s’en est sorti à bon compte puisqu’aucune « faute déontologique » n’a été relevée. Attouchements, sms à caractère sexuels, photos pornos Comme le rapportent nos confrères d’Egora.fr, les faits remontent à septembre 2016. A cette époque, madame C.A. consulte un neurochirurgien à la suite d’un accident médical. Lors d’une consultation, le praticien lui pratique un toucher rectal sans l’en avoir informé préalablement et sans avoir recueilli son consentement. A la suite de cet entretien, le praticien envoie à sa patiente des messages de plus en plus connotés et inappropriés. « Je me […]

La région des Pays de la Loire a payé un an de salaire à son directeur du Centre culturel de l’Ouest sans qu’il n’y exerce

13 juin 2018 Adrien Pittore 1

La Cour des comptes est revenue sur la gestion du Centre Culturel de l’Ouest. Dans son rapport, elle montre que le directeur aurait été payé avec des subventions régionales alors qu’il n’exerçait pas. Xavier Kawa-Topor et le CCO de Société Tripalio Il est l’un des plus grands spécialistes du film d’animation en France. Auteur de cinq livres dont « Le Cinéma d’animation, au-delà du réel » et « Le Cinéma d’animation en 100 films », Xavier Kawa-Topor est une figure incontournable du secteur. Mais il serait réducteur de ne voir que ses expériences littéraires. Le diplômé de l’IEP de Grenoble a aussi été directeur général de l’Abbaye Royale de Fontevraud, dans la région des Pays de la Loire. Une expérience qui dura 9 ans, de 2005 à 2014. A cette époque, la plateforme « Nouvelles Écritures pour le Film d’Animation » voit le jour du concours de la région, du ministère de la Culture, du CNC et de l’ACCR (l’Association des Centres Culturels de la Rencontre). Cette plateforme permet à Xavier Kawa-Topor de mener à bien son projet de transformer l’Abbaye de Fontevraud en place forte du cinéma d’animation. Seulement, la Cour des comptes est revenue sur ses rémunérations perçues et ses doubles voire triple casquettes. […]

Le président de la FFF assure sa réélection en taclant la Cour des comptes

11 juin 2018 Adrien Pittore 0

Le 2 juin dernier, Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football, taclait sévèrement la Cour des Comptes qui avait épinglé sa gestion de la plus haute nationale du football. Par la même occasion, il s’adjuge un important soutien. « La Cour des comptes ne s’est pas rendu compte que la Fédération française de football est devenue une grosse affaire et qu’elle travaille sérieusement. Parmi les reproches qu’on nous a faits, c’est d’être trop à l’aise. C’est un compliment. » Cette déclaration est signée Noël le Graët, président de la fédération Française de Football. A l’occasion de l’assemblée générale de la FFF du samedi 2 juin, il est revenu sur le rapport de la Cour des comptes qui épinglait sa gestion de « père de famille » du budget. Un rapport que l’homme de 76 ans a sévèrement taclé. Une polémique qui ne plait pas au football amateur… Pourtant, tout ne semblait pas si rose à la FFF. Cette dernière était même dans l’embarras après avoir été épinglée par la Cour des comptes en mars dernier. Le gendarme financier était revenu sur la période 2011-2015 où il avait constaté des « conditions de rémunérations et de travail très favorables« . La politique salariale s’est […]

Street-art et cryptomonnaie : un graffeur français rémunéré en Bitcoins grâce aux QR Code dans ses oeuvres

8 juin 2018 Adrien Pittore 0

Afin de ne plus dépendre seulement des bourses et des dons institutionnels, PBoy, un street-artiste parisien a intégré des QR Code dans ses oeuvres. Ces derniers permettent aux passants de lui faire des dons en cryptomonnaie. « Rembrandt dos au mur » Paris 2018. Photo @HarveyMarshal#pboy #pascalboyart #dripping #pointillism #contemporaryart #gallery #artgallery #exhibition #artexhibition #graffiti #streetart #parisstreetart #streetartparis #rembrandt #bitcoin #btc #cryptoart #cryptocurrency pic.twitter.com/9dFmnyHIyT — Pascal Boyart (@pascalboyart) 30 avril 2018 Que pouvions-nous obtenir en combinant un art non-conventionnel avec une monnaie non-conventionnelle ? C’est ce qu’a tenté de découvrir Pascal Boyard alias PBOY, un street-artiste français qui a trouvé une nouvelle façon de profiter de la technologie blockchain, des cryptomonnaies et des QR Code. 23 donateurs, 1 000$ en Bitcoins Dans le monde de l’art, PBoy n’est plus un inconnu. « Titi parisien », il vide ses premières bombes dans la capitale, se passionnant rapidement pour les portrait taille XL. Ce qui lui ouvre, en 2009, les portes de sa première exposition. Et pas n’importe où : au Grand Palais de Paris. Il compte sept expositions à ce jour. Malgré cette reconnaissance du milieu institutionnel, le street-art reste par essence un art de la rue. Et il lui était difficile de ne vivre […]

Les avocats de Limoges veulent la peau du nouveau venu AGN Avocats

31 mai 2018 Adrien Pittore 0

Le marché du service juridique connait une profonde mutation. Seulement, les avocats déjà installés font de la résistance et rendent difficile l’arrivée de nouveaux concurrents. Dernier exemple en date avec AGN Avocats qui s’est vu refuser d’exercer à Limoges alors que le cabinet possède déjà 14 enseignes en France. « C’est simple, on leur a fermé la porte, ils sont revenus par la fenêtre. On leur a fermé la fenêtre, ils reviennent par les égouts. » depuis plusieurs semaines, la guerre fait rage entre le cabinet d’avocats AGN Avocats et le conseil de l’ordre des avocats. Possédants déjà plus d’une dizaine d’enseignes en France, le cabinet souhaite étendre son offre mais ses demandes se font sans cesse retoquer. Dernier conflit en date : une ouverture illégale à Limoges Pour les limougeauds, rendez-vous au 5 boulevard Victor Hugo et vous comprendrez rapidement de quoi il est question. Là, vous risquez de trouver une boutique dont la vitrine est maculée de peinture blanche. De cette baie vitrée vient le problème. AGN Avocats propose un fonctionnement qui heurte les sensibilités des avocats. Comme l’explique Maitre Paul Fourastier qui devait gérer l’enseigne à Limoges, « le principe chez AGN Avocats est de  fonder des agences ayant pignon sur […]

Les comptes 2017 de la Sécurité Sociale certifiés… mais avec des réserves !

29 mai 2018 Mickaël Ciccotelli 0

La Cour des Comptes a publié hier son désormais traditionnel rapport annuel sur la certification des comptes de la Sécurité Sociale. CERTIFICATION DES COMPTES DU RÉGIME GÉNÉRAL DE SÉCURITÉ SOCIALE de Société Tripalio Si les comptes 2017 des quatre branches de la Sécurité Sociale et de l’ACOSS sont certifiés, il n’en demeure pas moins que la rue Cambon souligne une « dégradation marquée des indicateurs de risque financier résiduel », soit, en langage choisi, une probable hausse des prestations indues. Des comptes certifiés L’essentiel est donc assuré : les comptes 2017 des différentes institutions composant la Sécurité Sécurité sont certifiés par la Cour des Comptes. Aucune branche de la Sécurité Sociale ne fera, cette année, la désagréable expérience d’être à l’honneur dans de multiples articles de presse à propos de ses largesses gestionnaires. La Cour des Comptes salue d’ailleurs les « progrès importants » réalisés par la Sécurité Sociale en matière de gestion financière. Ainsi, alors qu’elle avait émis 31 « réserves » l’an passé, elle en a émis trois de moins cette année. Ceci signifie, certes, que la Cour a encore jugé nécessaire d’émettre 28 réserves au sujet des comptes 2017 de la Sécurité Sociale. Des singularités notables Il faut dire que les comptes de la […]

Loi anti fake news : pour la ministre de la Culture, les français ne sont pas capables de discerner vraies et fausses infos

24 mai 2018 Adrien Pittore 3

Françoise Nyssen, ministre de la Culture, a été auditionnée le 22 mai lors d’un questions-réponses sur le projet de loi anti fake news. Seulement, elle s’est distinguée en justifiant la création d’un organe chargé de définir quelles informations sont vraies ou non, en arguant que les français n’étaient pas capables de le faire eux même.  Ce mardi 22 mai, la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, était auditionnée lors de la tenue de la commission des affaires culturelles sur le projet de loi « anti fake news ». Ce projet, qui vise à réguler le flot d’informations qui circule sur internet afin de discerner vraies et fausses informations, fait débat. Liberticide, démagogique, les adjectifs ne manquent pas pour qualifier ce projet de loi controversé. Et ce ne sont pas les récentes déclarations de Françoise Nyssen qui vont améliorer l’image de l’opinion sur ce projet de loi. « Ne pas céder à la démagogie en renvoyant à la seule capacité de discernement des citoyens » Centre des débats : l’importance prise par les informations sur le net. Françoise Nyssen commence son exposé en affirmant que « la multiplication des sources d’informations a brouillé les repères du citoyen« . Résumé très sommairement, elle explique donc que la multiplicité […]

Reclassement de travailleur handicapé dans la RATP : le public pas mieux que le privé !

23 mai 2018 Adrien Pittore 1

La RATP a récemment été condamnée à verser 58 000€ d’indemnités à un salarié handicapés. En cause : un défaut de reclassement, du harcèlement moral et des retenues sur salaires injustifiées. Un jugement qui fait penser que le secteur public n’est finalement pas si vertueux… Première nouvelle : les institutions publiques ne feraient donc pas mieux que les entreprises privées. C’est en tous cas ce que semble démontrer l’une des dernières décisions du conseil prud’hommal de Paris. Ce dernier à condamner la RATP à verser une indemnité de 58 000€ à un salarié reconnu comme handicapé, pour défaut de reclassement et harcèlement moral. « Manquement à l’obligation de reclassement » Une victoire pour ce conducteur de bus qui avait fait son entrée à la RATP en 2010. Il reçoit un an plus tard un « avis d’inaptitude définitifs à son poste » après avoir subi une agression au travail. Seulement, son calvaire ne fait que commencer. Comme l’explique le Conseil de prud’hommes, « le fait d’affecter le salarié à des missions provisoires successives, sans justifier de tentatives de recherches pour un reclassement sur un poste pérenne (…), caractérise un manquement à l’obligation de reclassement. » « Retenues sur salaires injustifiées et absence de prise en compte du handicap » […]

Canada, Québec, Etats-Unis, France : les Etats font de la résistance face aux cryptomonnaies

22 mai 2018 Adrien Pittore 0

Les cryptomonnaies continuent toujours de défrayer la chronique. A tel point que les Etats se montrent de plus en plus méfiants malgré certaines avancées. Tour d’horizon des dernières déclarations en la matière, où l’on constate une forte réticence venue du continent américain. « Good morning cryptos ! » Alors que la barre des 10 000$ résiste encore au Bitcoin, plusieurs annonces fortes pourraient durablement modifier les cours des cryptomonnaies. Opération Cryptosweep au Canada et aux Etats-Unis L’AFP rapporte que l’Association nord-américaine des autorités en valeurs immobilières (NASAA) annonce avoir ouvert 70 demandes d’informations et enquêtes et 35 actions en justice à l’encontre d’ICO. Cette association est composée d’une quarantaine de membres dont des régulateurs financiers de plusieurs Etats états-uniens et provinces canadiennes. Ainsi, plus d’une centaine d’ICO ont été étudiées depuis avril 2018. L’exploitation grandissante de l’univers des cryptomonnaies par des malfaiteurs est une menace importante pour les investisseurs lambda aux Etats-Unis et au Canada et les membres de la NASAA veulent combattre cette menace. En dépit d’une série d’avertissements lancés au grand public par les autorités réglementaires à tous les niveaux, les +crypto-criminels+ doivent savoir que les autorités au niveau local engagent des mesures rapides et efficaces pour protéger les investisseurs de […]

Affaire Naomie : les poursuites se multiplient contre les centres du SAMU !

22 mai 2018 Adrien Pittore 0

Les langues se délient depuis la médiatisation de l’affaire Naomi. On apprend que plusieurs centres du SAMU sont poursuivis pour avoir éconduit leurs patients. Il y a encore quelques jours, l’affaire Naomi deffrayait la chronique. La mère de famille se voyait ainsi redirigée vers son médecin d’un air moqueur malgré ses fortes douleurs au ventre. Elle décèdera quelques heures plus tard. Aujourd’hui, les opératrices dénoncent les manques de moyens et le « lynchage en place publique » dont elles sont victimes. Seulement, il semblerait que le cas Naomi ne soit pas la seule défaillance à l’issue tragique auquel les centres du SAMU doivent faire face ! Indre-et-Loire : la petite fille se sectionne une artère. Le SAMU reste muet. Vous vous rendez compte, mes enfants me donnent les petits à garder, et j’ai failli leur rendre un enfant mort ? Mireille Lemaitre Le 21 avril dernier, Mireille Lemaitre, 71 ans, garde chez elle sa petite fille de 9 ans. Seulement, cette dernière se sectionne l’artère cubitale de l’avant-bras gauche en cassant un verre. Les grands parents appellent immédiatement le SAMU pour demander l’envoi d’une ambulance ou au moins qu’on leur dise quoi faire. Par deux fois, l’opérateur lui répondra simplement qu’elle doit emmener […]

1 2 3 4 5 6 17