Face à la pression, Yves Levy, mari d’Agnès Buzy, retire sa candidature à la tête de l’Inserm

1 août 2018 Adrien Pittore 0

Candidat à sa propre succession à la tête de l’Inserm, Yves Lévy retire finalement sa candidature. L’éminent professeur devait faire face à un flot continu de critiques. Il était surtout soupçonné d’être en conflit d’intérêts, sa femme n’étant pas moins qu’Agnès Buzyn, l’actuelle ministre de la Santé. Actuellement patron de I’Inserm et candidat à sa succession, Yves Lévy jette l’éponge. Sa candidature faisait polémique car il est le mari de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. pic.twitter.com/VxhaUHnhl1 — Alexandre Boudet (@Alex_Boudet) 30 juillet 2018 Not in my house ! La candidature d’Yves Levy à la tête de l’Inserm faisait plus que polémique. Et pour cause, ce dernier n’est autre que le mari d’Agnès Buzyn, l’actuelle ministre de la Santé. Plusieurs soupçons de conflits d’intérêts ont donc eu raison de celui qui était candidat à sa propre succession. Des mesures prises dès mai 2017 pour éviter les conflits d’intérêts C’est par le biais d’un communiqué de presse du Gouvernement qu’Yves Levy faisait savoir qu’il retirait sa candidature. Pour autant, même s’il n’est pas reconduit, il restera encore quelques temps à la tête de l’Inserm puisqu’il reste en charge de l’intérim, un poste qu’il occupe depuis l’expiration de son contrat le […]

Yves Lévy, mari d’Agnès Buzyn, ne sera pas reconduit à la tête de l’Inserm

23 avril 2018 Adrien Pittore 2

C’est une décision qui devrait faire parler. Yves Lévy, le mari d’Agnès Buzyn, ne sera pas reconduit à la tête de l’Inserm, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale. En cause, des suspicions de conflits d’intérêts suite à plusieurs décisions controversées de la ministre de la Santé.  C’est la fin de la République Bananière. L’immunologiste Yves Lévy, à la tête de l’Inserm depuis 2014, ne sera pas reconduit dans ses fonctions annonce Le Figaro. Une décision qui émane directement de l’Elysée qui pointe de possibles conflits d’intérêts, la femme de l’actuel PDG de l’Inserme n’étant autre qu’Agnès Buzyn, la ministre de la Santé. Fini les bêtises ! La situation commençait à devenir difficile à tenir pour le couple Lévy-Buzyn. Et pour cause, ce sont des dizaines d’articles qui relayaient les décisions prises par la ministre de la Santé en faveur de l’institut placée sous la tutelle du ministère de la Recherche mais aussi du ministère des Solidarités et de la Santé.  Face à la menace que représenterait un conflit d’intérêt avéré, l’Inserm a reçu l’ordre de ne pas reconduire son actuel PDG sans qu’il passe, comme les autres candidats, par le test de l’appel à candidature.  Une décision qu’a […]