Loi Travail: qui gagne ou qui perd quoi ?

23 mars 2016 Eric Verhaeghe 2

La loi Travail qui sera officiellement présentée mercredi donne lieu à une amusante guerre de postures entre adversaires et partisans du texte, qui n’en sont arithmétiquement pas les bénéficiaires ou les perdants. Dans ce grand tohu-bohu, un petit rappel sur qui gagne quoi et qui perd quoi permet de mieux décoder les tentatives d’enfumage des organisations. La CFDT gagne le referendum d’entreprise Officiellement, la CFDT a dénoncé un texte trop libéral qu’elle a dû corriger sous peine de rejoindre le mouvement intersyndical dans la rue. Derrière les effets de manche de Laurent Berger, le calcul de la CFDT est évidemment un peu plus éloigné des considérations philanthropiques qu’elle ne veut bien le dire. Depuis le début, la CFDT parie sur la loi Travail pour obtenir une extension du recours au referendum d’entreprise. L’opération est audacieuse. Dans les entreprises où la CGT défend une ligne contestataire qui bloque les négociations, la CFDT est convaincue qu’elle pourra tirer son épingle du jeu en demandant l’organisation de referendum pour tailler des croupières à sa rivale. Cet objectif essentiel justifie bien quelques arrangements avec le siècle et quelques enfumages de derrière les fagots. On ne sera donc pas étonné d’entendre Laurent Berger prend une […]