Derrière l’expression « anti-système »

16 novembre 2016 Redaction 1

Cet article provient du site The Conversation et a été publié par Eric Dacheux.   La plupart des médias français ont commenté l’élection de Donald Trump en parlant de la victoire du candidat « anti-système ». Mais que cache ce vocable ? La confusion qu’il entretient ne permet-elle pas la transformation d’une critique légitime de nos sociétés en attaque dangereuse contre la démocratie ? Ne pas nommer les choses, ne pas dire contre quels systèmes les électeurs protestent et ne pas énoncer contre quels systèmes les candidats populistes se battent réellement, c’est entretenir la confusion. Or, c’est la confusion entre des dénonciations populaires sensées et des réponses populistes insensées qui représente un danger pour la démocratie. Faire l’effort pédagogique de donner un nom aux différents systèmes critiqués c’est, en réalité, faire deux choses : 1) Comprendre les raisons qui nourrissent une juste critique des médias, du capitalisme financier et d’un système représentatif professionnalisé. 2) Analyser comment cette insatisfaction citoyenne est retraduite en une offre populiste qui transforme le désir d’information en attaque contre les journalistes, le besoin de protection économique en sécurité identitaire, l’envie de démocratie participative en autoritarisme charismatique. Derrière l’appellation « anti-système » semblent se cacher au moins trois critiques très différentes. La critique du […]

Trump, les États-Unis et le libre-échange : un débat bien mal (re)parti en France

15 novembre 2016 Redaction 1

Cet article a été publié par Grégory VANEL, professeur à l’école de management de Grenoble, sur le site The Conversation.   La toute récente victoire de Donald Trump à l’élection présidentielle aux États-Unis n’en finit pas, une fois la poussière du fracas retombée, de faire réagir, aux États-Unis d’abord, dans le monde entier ensuite. Toujours est-il qu’à présent il est le Président élu de la première puissance mondiale, et qu’il nous faut immédiatement en tirer les conséquences, d’autant qu’une élection majeure se profile à l’horizon et que le futur ou la future chef de l’État ne pourra pas en faire l’économie. Prenons le cas du libre-échange. Il semble être l’une des premières victimes collatérales de ce scrutin. Or tout porte à croire que cette question, au-delà de l’immense débat sur la démondialisation dont elle n’est que le point d’entrée, est déjà bien mal posée depuis l’élection. Le débat en France néglige en effet des phénomènes pourtant centraux et qui sortent de la seule question du choix entre libre-échange et protectionnisme. N’en déplaise à la plupart des analystes, leur diagnostic qui est fait à ce propos est pour le moins fragile, et trahit bien souvent une absence de neutralité évidente mais […]

Quelle politique étrangère avec Donald Trump ?

15 novembre 2016 Redaction 0

Cet article provient du site The Conversation et a été publié par Stéphane Taillat.   L’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis va-t-elle bouleverser les orientations de la politique étrangère américaine ? Cette question, et les incertitudes qu’elle suscite, est au cœur des analyses des spécialistes, tout autant que des calculs des rivaux, partenaires et alliés des États-Unis. Rien de bien surprenant étant donné l’ampleur des engagements internationaux des États-Unis et la centralité de cet État sur les questions de politique internationale. À cela, il faut ajouter le nombre relativement restreint et la teneur rhétorique des propos du candidat Trump sur les dossiers internationaux lors de la campagne électorale. À l’exception de certaines déclarations à l’écho important – sur le mur avec le Mexique, sur la question ukrainienne ou sur l’accord de Paris sur le climat –, peu d’éléments ont intéressé au-delà de la communauté des observateurs des débats sur la politique étrangère américaine. Trois discours – prononcés les 27 avril, 15 août et 7 septembre 2016 – peuvent néanmoins être considérés comme représentatifs du programme du candidat en la matière. Encore se consacrent-ils essentiellement à la critique du bilan de l’administration de Barack Obama. On peut toutefois en tirer quelques éléments […]

Qui sont les hommes de Trump ?

15 novembre 2016 Redaction 1

Cet article a été publié par Jean-Eric Branaa sur le site The Conversation.   À peine l’élection achevée, les États-Unis sont entrés dans une nouvelle phase très active : celle de la transition. Les aspects techniques de ce passage d’une administration démocrate à une administration républicaine sont largement commentés par les observateurs. Dans le même temps, il convient aussi d’observer le ballet des hommes en charge de la conduite de cette transition, et qui nous en dit peut-être plus qu’on ne le croit sur le type de présidence qu’exercera Donald Trump. La transition est en réalité dans les têtes depuis le printemps : il s’agit d’un long processus, très complexe, d’autant qu’il faut pourvoir 4 000 postes fédéraux, dont 1 100 qui sont soumis à un accord formel du Sénat. Chris Christie, gouverneur du New Jersey, avait alors été nommé à la tête d’un comité restreint, qui comprenait un grand nombre de personnalités très qualifiées et ayant déjà travaillé à cette tâche, auprès de Georges W. Bush ou de Mitt Romney. On ne part donc pas de rien et le travail avance vite maintenant que Donald Trump a été élu. Mais Chris Christie est un républicain très modéré, qui fait partie de l’establishment, cette […]

Trump Donald… ou Picsou ? Les marchés nous prennent-ils pour des « Mickey » ?

14 novembre 2016 Redaction 0

Cet article provient du site The Conversation et a été publié par Christophe Revelli.   Vers le chaos ? Réaction court-termiste des marchés et logique financière Dès l’annonce de l’élection de Donald Trump, les premiers regards des médias se sont tournés vers les bourses européennes et la crainte du chaos. À 9h30, en réaction instantanée à l’élection de Donald Trump le 9 novembre 2016, la bourse de Paris commençait à dévisser d’environ 3 % dès l’ouverture. Dès lors que Donald Trump prononça son 1er discours de « rassemblement, d’ouverture et de relance via une politique de grands travaux » (passant ainsi de Friedman à Keynes en une seconde), le CAC 40 revenait à environ 1 % de baisse. Le marché se crispait en attendant l’ouverture de Wall Street à 15h30 heure française. Pendant ce temps, le peso mexicain se prenait « le mur » (non encore construit) et chutait à son plus bas historique, les marchés asiatiques (Chine, Inde, Japon) s’emballaient et reculait à vitesse grand V. Il est certain que lorsqu’un candidat annonce durant sa campagne un « Brexit puissance trois » et prône une politique ultra-sécuritaire et protectionniste, il est difficile pour un pro-TAFTA et pour un économiste de marché de s’en faire un ami… Cette tendance à l’ultra-court-termisme a tendance […]

Trois clés pour comprendre le phénomène Trump

4 novembre 2016 Redaction 1

Cet article sur Donald Trump est initialement paru sur le site The Conversation, sous la signature de Mario Del Pero. Les chances que Donald Trump a désormais d’être élu semblent limitées : pas plus de 15 à 20 % selon FiveThirtyEight, le site du champion des prévisions Nate Silver. Le candidat républicain se confronte à une carte électorale structurellement hostile. Et il paye son radicalisme, politiquement incorrect, qui rebute de nombreux électeurs modérés et indépendants. Pourtant, Trump est en passe d’obtenir au moins environ 40 à 42 % des votes en tout. Entre 55 et 60 millions d’Américains voteront ainsi pour lui. Malgré son impréparation manifeste, sa vulgarité, sa violence verbale déployée à plusieurs reprises contre les minorités, les femmes, les handicapés et les étrangers. Malgré, enfin, un programme politique incompatible avec les dogmes de la globalisation néolibérale, hégémonique depuis longtemps dans la culture politique du Parti républicain. Se pose donc encore une fois la question qui s’est posée depuis le début, l’année dernière, de la campagne électorale : comment est-il possible qu’un candidat comme Donald Trump puisse arriver aussi près de la Maison Blanche ? Comment expliquer le phénomène Trump ? Les réponses varient et, ces derniers mois, plusieurs interprétations divergentes (et parfois conflictuelles) ont été […]

Trump: la vidéo du « je lui attrape la chatte »

9 octobre 2016 Redaction 0

Donal Trump a fait scandale en tenant des propos, dans une conversation privée de 2005, extrêmement dominateurs sur les femmes. Tout le monde en a parlé, mais l’original n’a pas forcément circuler. En réalité, les propos du candidat républicain sont beaucoup plus directs et crus que ce que la presse française en a rapportés: On notera avec amusement (et sidération) que Trump a pu se laisser piéger comme un bleu en tenant des propos de fanfarons sur son rapport brutal aux femmes. Les excuses de Trump Le coup porté par ceux qui ont dévoilé cet enregistrement à quelques jours des élections est évidemment terrible. La riposte de Trump, avec son spot d’excuses, ne manque elle-même pas de piquant: « Je ne suis probablement pas quelqu’un de parfait ». On peine à imaginer un candidat à la présidentielle, en France, tenant de tels propos… On regrette presque que Dominique Strauss-Khan ne se soit pas présenté au scrutin. Il nous aurait donné l’occasion de voir quelle forme aurait prise la gestion de crise dans notre pays. Quelles chances Trump a-t-il encore de gagner? Désormais, les medias américains ne parient pas cher sur les chances de victoire de Trump, ni sur celles des Républicains au […]

Trump pour des mesures protectionnistes aux USA

20 avril 2016 Eric Verhaeghe 0

Donald Trump déteste le libre-échange et fait campagne pour le protectionnisme! Les adversaires européens, et tout particulièrement français, du traité transatlantique gagneraient à graver ce point dans leurs tablettes. La campagne de Trump contre le libre-échange Dans un discours prononcé ce week-end, à l’approche du Super-Tuesday du grand New-York, où les pronostics le créditent de 95 délégués supplémentaires, Trump a violemment attaqué les accords de libre-échange qui ouvrent les frontières des Etats-Unis. Il a en particulier chargé l’accord Transpacifique. Selon Trump, le libre-échange, spécialement avec la Chine et le Mexique, cause la désindustrialisation des Etats-Unis. Trump a fait part de son intention de modifier les accords existants de libre-échange. Le Parti Républicain divisé sur la question Les prises de position favorables au protectionnisme ne suscitent guère d’engouement au sein du Parti Républicain, où Trump est très isolé. Les rivaux de Trump ont toutefois dû prendre position sur le sujet. Ted Cruz, le principal challenger de Trump, a affirmé qu’il ne soutiendrait pas l’accord Transpacifique si celui-ci comportait des dispositions obligeant à accueillir des immigrés. Il a néanmoins rappelé que les barrières protectionnistes constituaient de nouvelles taxes pour les Américains. John Kasich, le troisième candidat encore en lisse, a pour sa […]

1 2 3