Pour lutter contre les violences, une mutuelle propose des cours de self-défense aux médecins

18 octobre 2018 Adrien Pittore 0

Face à la hausse constante du nombre d’agressions verbales et physiques auxquelles doivent faire face les médecins, la mutuelle Ampli Mutuelle et l’organisme d’achat de matériel médical proposent des cours de self-défense. Cf de presse de @AmpliMutuelle et de GACD avec HDC (Krav Maga) et l’@AssoSPS pour améliorer la #qvt Chez les professionnels en santé @DrEricHenry @SebTess75 pic.twitter.com/bV9NKPCFrX — Catherine CORNIBERT (@CathCornibert) 17 octobre 2018 Régulièrement, les cas de médecins insultés et agressés font les choux-gras de la presse. Pour autant, peu de solution existent face à ce phénomène. Certains privilégient la parole pour tenter de désamorcer une situation tendue. D’autres, comme les médecins du SAMU du Var ont reçu, pour leurs interventions, des gilets pare-balles. Le krav-maga pour une réponse active et immédiate Le 17 octobre dernier, Ampli Mutuelle, mutuelle qui couvre près de 10 000 médecins libéraux et 6 000 dentistes, organisait une conférence de presse en association avec GACD, une structure pour l’achat de matériel médical. Cet événement portait sur le « Burn-out et l’insécurité chez les professionnels de santé. » Outre le fait de constater un nombre grandissant de violences que subissent les médecins et professionnels de santé, les organisateurs se fondent sur les chiffres fournit par l’association […]

Paris, violence entre bandes… Assassinat au couteau de poche !

10 juillet 2018 ptilly 0

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, à l’angle des rues Saint-Maur et Tesson (Xe), Loïc, 23 ans est mort… Victime de la guerre des bandes à Paris. Bien après Victor Hugo et la « Cour des Miracles », les bandes ont toujours existé à Paris. Au début du siècle dernier, on les appelait les Apaches, les Marlous, les Gars de Charonne, les Mohicans, les Loups de la butte, les cœurs d’acier… Anars, arnaqueurs, proxos… Dans les années soixante, les Blousons noirs, puis vinrent les Skinheads, les Candy shop, les GDN et les anti-fachos… Qui sont les bandes d’aujourd’hui ? Paris en compterait une quinzaine intra-muros. Des bandes plus communautaires et des ados plus jeunes que leurs aînés. De 13 à 17 ans issus des quartiers Est et Sud de la capitale. Sans réelles motivations, ces bandes s’affrontent sans savoir pourquoi. Héritières de vieilles tentions historiques qu’on se repasse de génération en génération sans en connaître l’origine. Une rivalité amoureuse. Un petit larcin. Une bousculade. Un regard trop appuyé… Une chose est sûre, une broutille suffit à déclencher la violence ! Poignardé à l’Opinel ! Loïc est décédé des suites de ses blessures, sans que les pompiers ne parviennent à le ranimer. […]

La violence, seule réponse possible pour refuser l’installation d’un compteur Linky ? Peut-être…

4 juillet 2018 Adrien Pittore 0

Les violences faites aux techniciens d’Enedis se multiplient. Si la société se désole de ces cas extrême, il faut rappeler qu’elle avait donné le droit à ses employés d’aller jusqu’à casser les cadenas de protection pour installer les compteurs Linky. Le compteur Linky continue de déchaîner les passions. Et les opposants au compteur qui collecte et envoi des données à la société Enedis mènent toujours la fronde. Mais si certaines solutions sont plutôt pacifiques comme le rajout de grilles de sécurités ou de cadenas sur les compteurs visant à empêcher toute pose, certains n’hésitent pas à s’en prendre aux installateurs. Menacé d’une arme, jeté au sol, roué de coups Les cas d’agression concernant des agents Enedis ne cessent de se multiplier. Cette fois, c’est un employé d’un sous-traitant qui a été pris à parti dans le Puy-de-Dôme, alors qu’il n’était pas censé poser de compteur. Pour autant plusieurs versions se croisent. D’après Enedis, l’homme de 21 ans s’était rendu auprès d’une famille pour expliquer le fonctionnement du compteur. Une version contredite par la famille qui explique que le jeune homme était rentré sans autorisation dans la demeure familiale. S’en suit des explications plus que musclées. 24matins.fr explique que le technicien aurait […]