Trump bouscule l’OTAN et ses alliés militaires…

OTAN

Le sommet de l'OTAN, tenu le 25 mai à Bruxelles, a donné l'occasion de scènes hilarantes très bien racontées dans la presse américaine (la presse française est trop occupée par les préoccupations intérieures pour traiter du sujet sur le fond). 

Comment un Trump survolté a apostrophé les Européens

Le sommet a d'abord donné lieu à la traditionnelle photo de famille. Celle-ci a permis à Donald Trump d'illustrer sa très grande courtoisie. 

Il n'a en effet pas hésité à bousculer le Premier Ministre du Montenegro pour être le premier sur la photo... La classe!

Mais le moment phare est incontestablement intervenu à l'occasion du discours d'inauguration de deux mémoriaux: celui du Mur de Berlin et celui de l'article 5. Cet article du Traité prévoit une intervention mutuelle en cas d'agression de l'un des membres de l'Alliance. C'est précisément cet article que les Européens souhaitent voir réaffirmé par le Président américain, après ses déclarations négatives sur l'OTAN.

De façon tout à fait significative, celui-ci a décidé de ne pas répondre à leur inquiétude mais au contraire de l'accroître en soulignant, à l'occasion de son discours, que la plupart des pays de l'Alliance ne payaient pas leur juste part à la défense du continent. Trump a même eu la gentillesse de ne pas rappeler le coût de construction du nouveau siège à Bruxelles... une marque de courtoisie de plus!

L'Alliance embarquée dans la guerre contre Daesh

Au passage, Trump a obtenu que l'Alliance Atlantique rejoigne la coalition existante dans la lutte contre DAESH. Cette petite opération de recrutement ne devrait guère modifier la donne militaire. En revanche, elle ne manquera pas de renforcer la perception "guerrière" de l'Alliance qui fut créée pour endiguer la poussée soviétique en Europe. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Le texte de la déclaration finale du G7 à Taormina

Le G7 (USA, Canada, Japon, France, Allemagne, Italie, Royaume-Uni, Europe) s'est réuni à Taormina, en Sicile. Voici le texte de...

Fermer