Un patron offre 3 000€ d’actions à chacun de ses salariés

Pour fêter les quarante ans de son entreprise, un employeur offre près de trois millions d’euros d’actions soit quarante actions d’une valeur de 3 000€ à chacun de ses employés. 

Le cadeau était inattendu pour les salariés. Quel que soit leur statut, leur ancienneté ou leur localisation, chaque employé de l’entreprise Environnement SA (qui devient ce 1er juillet 2018 Envea) a reçu quarante actions d’une valeur totale de 3 000€.

Une enveloppe de près de trois millions d’euros

François Gourdon est un entrepreneur comblé. Il a fondé sa société en 1978 avec seulement trois salariés. Aujourd’hui cotée en bourse, l’entreprise compte plus de 600 personnes, et pas seulement en France. Preuve de sa bonne santé, Envea serait tout simplement le N°2 mondial dans la surveillance de la qualité de l’air.

Alors, pour fêter les quarante ans de l’entreprise, le patron a décidé d’offrir près de trois millions d’euros d’actions à ses salariés. Mais ce dernier réfute l’idée de « faire un cadeau« . « Moi je n’appelle pas ceci un cadeau. C’est un juste retour d’un énorme travail. (…) Je vois les équipes qui travaillent énormément et qui créent ces valeurs. Donc il me semble que c’est logique que tous soient actionnaires. Ils sont extrêmement heureux. Ça développe le sentiment d’appartenance. »

Pour ses salariés, la nouvelle fait chaud au coeur. « Ca prouve qu’il a beaucoup d’estime pour ses employés. Ca permet d’avoir plus de force pour aller encore plus loin.« 

Le fleuron français du contrôle de la qualité de l’air

Envea est aujourd’hui leader européen de la surveillance de la qualité de l’air et du contrôle des émissions de gaz. Ancien ingénieur du ministère de l’Environnement, François Gourdon s’est rapidement penché sur le problème que constituerait la pollution de l’air. Il développe en 1978, de nouvelles méthodes pour la contrôle de la qualité de l’air, des méthodes dérivés des procédés utilisés par la NASA.

Envea est maintenant présente dans 70 pays dont l’Inde, le Royaume-Uni, les Etats-Unis et la Chine, le tout en fabriquant près de 3 000 appareils par an. Le changement de nom, d’Environnement SA pour Envea, n’y est d’ailleurs pas étranger. La société équipera par ailleurs les installations du Qatar lors de la Coupe du Monde de Football en 2022.

A 70 ans, François Gaudron souhaite maintenant prendre du recul et laisser la main à son directeur général.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Facebook s’ouvre à nouveau aux publicités sur les cryptomonnaies mais pas sur les ICO

Facebook annonçait ce mardi lever son interdiction totale de publicité liées aux cryptomonnaies. Par ailleurs, la publicité sur les ICO...

Fermer