Encore un vol massif de cryptomonnaie : 170 millions de dollars dérobés en Italie

170 millions de dollars en cryptomonnaie : il s’agit du deuxième plus grand braquage virtuel de l’histoire. Un fait qui devrait attaquer le capital confiance des cryptomonnaies au moment où elles connaissent un léger rebond après plusieurs semaines de chute. 

Moins de deux semaines après le vol record de la plateforme japonaise Coincheck (entre 350 millions et 500 millions de dollars en jetons), c’est l’Italie qui s’empare de la deuxième place du classement peu glorieux des plus gros braquages virtuels de l’histoire. 

170 millions de dollars en jeton Nano disparaissent

L’information a été confirmée par la société Bitgrail, basée en Italie, dans un communiqué paru le 9 février. Dans ce dernier, elle écrivait :

BitGrail tient à informer ses clients que des transactions non autorisées ont mené à la perte de 170 millions de dollar en Nano, un montant qui font partie du portefeuille géré par l’entreprise BitGrail, Inc. Aujourd’hui, une plainte concernant ces fraudes a été déposée auprès des autorités compétentes et l’enquête est en cours.

Toutes les opérations financières transitant par le site ont été bloquées afin de faciliter l’enquête. Le communiqué ajoute tout de même que « les autres devises ne sont pas affectées par ce vol. Cette procédure est indispensable pour la sécurité des clients. »

Énorme bad buzz dans le monde de la crypto

Si ce gros coup intervient seulement quelques jours après celui au Japon, les conséquences ne devraient pas être les mêmes car Coincheck lançait le remboursement des clients. Mais d’après plusieurs bruits de couloirs et une information relayée sur boursier.com , la société italienne ne serait pas en mesure d’effectuer un remboursement de ses clients. 

Ce nouveau coup dur pour les cryptomonnaies qui ne devraient pas aider le capital confiance qui leur sont accordées. Les valeurs s’étaient écroulées ces derniers jours, dans le même temps, les banques commencent à se méfier de ces devises et les Etats s’organisent pour légiférer et contrôler ce marché. 

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Et si les vols massifs de cryptomonnaies étaient dus aux utilisateurs ? - Décider et Entreprendre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Les gros titres du futur concernant le krach boursier, par Bill Bonner

Cet article provient du site La Chronique Agora. Le krach boursier n’est pas fini et la fuite commence. En effet, face...

Fermer