Le vrai faux plan d’investissement du gouvernement

Le Premier Ministre a reçu aujourd'hui le rapport Pisani-Ferry, qui propose un investissement de 57 milliards € durant le quinquennat sans recours à l'emprunt. Voici ce que propose le gouvernement. 

La remise du rapport Pisani-Ferry a permis de dresser le portrait du plan d'investissement du gouvernement pour le prochain quinquennat. Celui-ci, dont le suivi sera confié à Jean Pisani-Ferry lui-même, portera sur un montant de 57 milliards€.

Une ingénierie financière complexe

Dans la pratique, le gouvernement ne prévoit pas de recourir à l'emprunt pour financer les investissements nouveaux qu'il programme. L'investissement reposera donc sur un redéploiement des crédits existants. Ceux-ci seront rattachés aux budgets des ministères dépensiers et ne pourront être gelés par Bercy.

L'investissement dans la réforme de l'État

On notera que le gouvernement prévoit un investissement de 20 milliards dans la transition écologique (dont 9 milliards pour la rénovation thermique des bâtiments. La formation (et singulièrement la formation professionnelle) constituera un autre pilier du plan, avec 14 milliards consacrés à la formation de 2 millions de personnes éloignées de l'emploi. 

L'innovation bénéficiera d'un effort de 13 milliards, dont 5 milliards pour les filières agricoles. Enfin, 9 milliards seront dédiés à la réforme de l'État, dont 5 milliards au bénéfice du système de santé. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Tiens, le gouvernement revalorise l’indemnité légale de licenciement

Cela ressemble fort à un geste calculé du gouvernement alors que la bataille contre les ordonnances travail fait rage :...

Fermer