11% de hausse des tarifs à l’hôpital public en 2018

La ministre de la Santé a d'ores et déjà annoncé une hausse des tarifs hospitaliers pour 2018. Le forfait journalier passerait de 18 à 20 euros, soit une hausse de 11%.

Le PLFSS 2018 devrait acter une hausse de 2 euros du forfait hospitalier, soit un mouvement de 11%, dont l'essentiel de l'effort reposera sur les organismes complémentaires. C'est ce que vient d'annoncer la ministre Agnès Buzyn à l'approche de la présentation de son premier budget. 

L'annonce surprend un peu dans la mesure où elle constitue une hausse de 100 millions environ des recettes de l'hôpital, en principe à la charge des patients. Ce dispositif destiné à amortir le choc des dépenses en santé percute frontalement la doctrine officielle sur la disparition des restes à charge. 

Elle illustre une fois de plus les difficultés financières des hôpitaux publics, où les restrictions budgétaires font grincer beaucoup de dents. La ministre doit même faire face à une fronde des praticiens hospitaliers. 

Dans la pratique, l'augmentation du reste à charge des patients sera essentiellement financée par les organismes complémentaires en santé, qui devraient augmenter leurs tarifs en conséquence. 

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Les 10 mesures clefs du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018 - Décider et Entreprendre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Travail dissimulé : le gouvernement augmente la pression sur les entreprises

Un nouveau décret, applicable dès demain, vient renforcer la procédure de recouvrement imposée aux employeurs convaincus de recourir à du...

Fermer