La moitié des salariés travaille dans une multinationale

30 septembre 2016 Rado A. 0

Savez-vous que les firmes multinationales ont employé près de 50% des salariés du secteur marchand non agricole en 2013 (source : Insee) ? 1/8 d’entre eux travaillent dans des entreprises dont les centres de décision sont situés hors de France et ¼ représentent des emplois sous contrôle français. 12% des emplois salariés sous contrôle étranger Fin 2013, près de 7,8 millions des salariés du secteur privé travaillaient dans des firmes françaises : Pour résumer le graphique, le nombre de Français à avoir travaillé pour un employeur étranger a diminué de 12% entre 2008 et 2013, principalement en 2009 (-11%). On observe ensuite une quasi-stabilité après cette année avec 1,85 million d’emplois marchands non agricoles en 2013, soit 12% de l’ensemble. Parmi 14,9 millions de salariés, 7,10 millions ont rejoint l’effectif des multinationales, qu’elles soient sous contrôle français ou étranger. Autres chiffres clés : les centres de décision hors France se concentrent principalement dans l’Union européenne (61 %). Mais si l’on raisonne par pays, les États-Unis arrivent en tête avec 400 000 salariés devant l’Allemagne (312 000 salariés) et le Royaume-Uni (194 000 salariés). L’industrie, secteur de prédilection des firmes étrangères Les emplois dans les multinationales sont majoritairement industriels tandis qui les entreprises françaises se […]

Assurance-vie: prêts pour la spoliation?

30 septembre 2016 Éric Verhaeghe 0

L’Assemblée Nationale vient de prendre une position claire sur l’assurance-vie dans le cadre de la loi Sapin 2: les liquidations de contrat pourront être suspendues en cas de mauvais temps. Autrement dit, vous ne pourrez pas vendre votre contrat et récupérer vos avoirs si l’Etat décide de suspendre ces opérations, notamment en cas de coup de tabac sur les places boursières. L’assurance-vie, victime collatérale de la loi Sapin 2 La loi Sapin 2 est un fourre-tout compliqué. On y trouve une série de dispositions à caractère financier. L’une retient particulièrement l’attention: elle autorise, en cas de crise financière, les assureurs-vie à refuser la liquidation ou le rachat d’un contrat par un épargnant. Concrètement, ceux qui ont placé leurs liquidités sur un contrat d’assurance-vie en attendant leurs vieux jours et en prévision de moments difficiles (ce qui est le propre de l’assurance-vie) risquent bien d’être bloqués en cas de crise financière, pour une durée de trois mois qui pourrait tout à fait être prolongée si la situation le justifie. Un hold-up qui ne dit pas son nom La logique de ce dispositif est aisément compréhensible: elle constitue une sorte de porte coupe-feu destinée à limiter la contagion des crises financières. En cas […]

Féminiser le leadership : et si on rouvrait l’école des filles ?

30 septembre 2016 Redaction 1

Cet article est paru sur le site The Conversation, sous la signature de Séverine Le Loarn. L’année 2016 a vu l’arrivée de deux femmes dirigeantes dans les entreprises du CAC 40 : Isabelle Kocher chez Engie et Sophie Bellon chez Sodexo. Pourtant, force est de constater qu’elles ne sont que deux sur 40 à diriger une très grosse entreprise et que la situation demeure catastrophique dans les entreprises de plus petite taille. Les chiffres sont toujours flous, mais on parle de 30 % de dirigeantes, parfois 12 % dans les réseaux d’entreprises dits à fort potentiel d’emploi (je pense à Réseau entreprendre). Si ces femmes n’accèdent pas à la direction d’entreprise, elles accèdent peu à des postes de direction ou à des mandats électoraux de manière générale. La loi et les quotas sont là pour le rappeler puisqu’il s’agit d’atteindre l’objectif de 40 % de femmes dans un conseil d’administration d’entreprises cotées par exemple. Pourquoi peu de femmes sont-elles au pouvoir ? Si l’on écarte d’emblée l’hypothèse que la femme serait moins compétente que l’homme notamment lors des prises de décisions et que, naturellement, on privilégie à chaque fois l’homme aux femmes, il faut observer les choix de ces dernières, qui se tournent essentiellement vers […]

CICE (crédit d’impôt compétitivité emploi) : que penser d’une évaluation déroutante ?

30 septembre 2016 Redaction 3

Cet article est paru sur le site The Conversation, sous la signature de Thierry Weil. Le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi est une mesure importante et controversée du gouvernement actuel. La commission chargée d’en évaluer les impacts a remis un rapport qui a déçu les impatients : il serait trop tôt pour pouvoir mesurer les effets de cet instrument. Après un rappel des caractéristiques de cette mesure, on discutera de ces effets possibles et de la difficulté de l’exercice des évaluateurs. Le CICE : un double pari, une controverse, deux choix contestables Le pari d’une politique d’offre L’État peut stimuler l’économie en distribuant du pouvoir d’achat (soutien à la demande) ou en soutenant l’expansion des entreprises (soutien à l’offre). Distribuer du pouvoir d’achat (par exemple en augmentant les salaires) n’est efficace que si la demande supplémentaire s’adresse aux entreprises du pays. Si le consommateur achète des voitures et des appareils électroniques fabriqués ailleurs, on paye pour relancer l’économie de nos voisins et on aggrave nos déficits commerciaux. C’est pour cela que les politiques de relances « keynésiennes » menées occasionnellement par divers pays depuis quatre décennies ont souvent déçu. Diminuer les charges des entreprises leur donne les moyens d’investir afin d’être plus compétitives et […]

Pourquoi l’échec des universités technologiques?

30 septembre 2016 Redaction 0

Cet article est écrit par Jean-François Cervel, ancien inspecteur général de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche. Le feuilleton de la réforme de l’Ecole Polytechnique et, à travers le cas de cette école prestigieuse, de l’évolution du dispositif français des écoles d’ingénieurs, vient de connaître un nouvel épisode avec les déclarations de Monsieur Bernard Attali dans le journal Les Echos ( 21 Mai ) et le rapport de Monsieur le sénateur Berson sur le projet Paris-Saclay. Quand s’arrêtera-t-il ? Comme toutes les grandes séries, il a sans doute encore de beaux jours devant lui ! Les péripéties qui ont marqué les dernières décennies témoignent en ce sens…. Une brève histoire des universités technologiques Sans prétendre en aucune manière à l’exhaustivité on peut rappeler quelques épisodes passés en ne remontant qu’aux années 90 du siècle dernier. En 1988, Monsieur Roger Fauroux, alors ministre de l’industrie, avait fort justement mis l’accent dans son programme d’action à la tête de ce ministère, sur la qualité des ressources humaines pour l’industrie. Il avait lancé à ce titre quelques initiatives fortes parmi lesquelles : -donner un statut d’établissements publics aux écoles des mines qui jusque là étaient gérés en régie directe par son ministère et créer une […]

Les experts-comptables veulent une harmonisation fiscale européenne

30 septembre 2016 Redaction 0

Les experts-comptables se mobilisent pour l’harmonisation fiscale européenne! À l’occasion du 71e Congrès de l’Ordre, à Bruxelles, ils ont remis à Pierre Moscovici un livre blanc intitulé « Accélérer la convergence fiscale européenne ». Les experts-comptables produisent un livre blanc Lors de la plénière d’ouverture, Philippe Arraou a remis à Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques et financières, à la Fiscalité et à l’Union douanière, un livre blanc contenant : 4 propositions pour rechercher de plus grandes convergences pour l’imposition des entreprises ; 3 propositions pour rechercher des règles européennes communes en matière d’imposition des groupes ; 2 propositions pour simplifier l’application de la TVA. Cette démarche constitue une première ; elle est soutenue par l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et la Belgique et entend bien rallier d’autres pays à cette cause. Voici le texte de ce livre blanc: Ordre des experts-comptables: livre blanc sur la fiscalité de l’UE from Eric Verhaeghe

L’hebdo des accords collectifs en protection sociale

30 septembre 2016 Leo Guittet 0

Chaque semaine, retrouvez le condensé de la veille juridique effectuée par Tripalio concernant les accords collectifs en protection sociale.   Les organismes gestionnaires de foyers pour jeunes travailleurs révisent leur protection sociale Les partenaires sociaux de la convention collective des organismes gestionnaires de foyers et services pour jeunes travailleurs (IDCC 2336) ont conclu avenant destiné à revoir la complémentaire santé et la prévoyance de la branche. Le texte signé le 28 juin 2016 a pour objectif de réviser d’une part les remboursements en optique pour les enfants ; d’autre part la mutualisation des risques en prévoyance. En effet, les partenaires sociaux ont renouvelé la recommandation de l’organisme assureur en prévoyance et ont révisé certaines prestations de prévoyance : notamment la garantie décès pour les salariés non cadres.   Hausse de la cotisation en prévoyance dans l’industrie du cartonnage Par un avenant en date du 28 juin 2016, les partenaires sociaux de l’industrie du cartonnage (IDCC 489) ont revu à la hausse la cotisation de prévoyance. Cet avenant qui entrera en vigueur le 1er octobre 2016 n’affecte que la cotisation des salariés non cadres. Il vise spécifiquement la cotisation destinée à financer l’invalidité. Les organismes assureurs devront s’adapter à ce changement en élevant […]

Juppé, le libéral qui veut un Etat fort

30 septembre 2016 Éric Verhaeghe 3

Et si Juppé remportait la primaire? Cette possibilité ne manque pas de piquant, puisqu’elle ramènerait la présidentielle à une sorte de tournoi du vingtième siècle, alors que la France a plus que jamais besoin d’un renouveau. Pour les partisans d’une libération des forces économiques, cette annonce sonne comme une mauvaise plaisanterie. Les postures de Juppé sur l’entreprise Alain Juppé, inspecteur général des finances qui a une connaissance théorique et livresque de l’entreprise, prend des positions tout à fait inquiétantes sur les entreprises. Dans son discours tenu à Lyon hier soir, il a notamment dit ceci: «L’État est trop absent lorsqu’il devrait être présent et trop présent lorsqu’il devrait être modeste», a estimé l’ancien premier ministre. Ajoutant: «Il est omniprésent là où nos compatriotes n’aspirent qu’à la liberté, avec un interventionnisme économique brouillon, des procédures tatillonnes, une bureaucratie d’un autre âge, une fiscalité confiscatoire.» «Je veux un État discret et modeste, là où d’autres sont plus efficaces que lui, au service de l’économie et de l’emploi», a-t-il complété. Pour lui, il n’est pas admissible qu’une «défiance» se soit installée «envers l’État». Notamment «quand ses administrations traitent tout entrepreneur comme un délinquant en puissance». Voici une petite rengaine qui fait peur. Elle […]

Hollande généralise et renforce l’inquisition fiscale

29 septembre 2016 Éric Verhaeghe 2

L’inquisition fiscale se généralise en France, selon une logique schizophrène portée par François Hollande et son gouvernement depuis l’invention du pacte de responsabilité. D’un côté, le discours officiel porte à une baisse des impôts et à des mesures favorables au desserrement fiscal. De l’autre, les actes concrets visent tous à renforcer la mise sous surveillance de la société française par l’administration fiscale, devenue le principal pilier du régime. Le prélèvement à la source, sommet de l’inquisition fiscale La mise en place du prélèvement à la source constitue sans doute le paroxysme de cette hégémonie de l’administration fiscale. Officiellement, le prélèvement à la source est une mesure de simplification. Sa transposition dans les faits prend pourtant la forme d’une usine à gaz manoeuvrée par une troupe de garde-chiourmes dont le principal métier consistera à mettre la société française sous surveillance. La collecte de base sera en effet effectuée par les employeurs. Le temps rendu disponible dans les services fiscaux par ce transfert de charge sera consacré à un épluchage en règle de toutes les situations fiscales. Aucun gain de productivité prévu dans l’administration fiscale Le prélèvement à la source n’est en réalité rien d’autre qu’un transfert vers les employeurs de la […]

La France, championne européenne du tourisme vieux

29 septembre 2016 Rado A. 1

La France est l’une des destinations touristiques les plus attractives au monde. Merci qui ? Merci en partie aux plus de 65 ans qui représentent 25% des visiteurs en 2014. Selon l’Eurostat qui a publié ce chiffre à l’occasion de la journée mondiale du tourisme le 27 septembre, cette proportion est la plus élevée en Europe.  Oui, mais… 5% de plus que la moyenne européenne La France est le pays recordman du « tourisme vieux » avec 25% de touristes de plus de 65 ans contre 20% dans toute l’Union européenne en 2014 : Les touristes âgés dans l’UE ont passé près de 1,25 milliard de séjours dans les pays européens, avec 66% de voyages nationaux et 34% à l’étranger. En France, 85% d’entre eux ont préféré rester visiter le pays, contre 9% seulement à Malte et 10% en Bulgarie, Lettonie et Slovénie (des pays qui attirent plus les jeunes). En termes de dépenses, les touristes âgés européens ont déboursé 52,6 €/jour contre 65,3 €/jour pour la moyenne générale et 50,9 €/jour pour les Français soit 12,2 € de moins que la moyenne. Les « vieux » entrainent la chute du tourisme en France Cela est donc évident : les touristes de plus de 65 ans […]

1 2 3 14