Accent moqué par Mélenchon : les députés LaREM déposent un projet de loi contre la « glottophobie »

Personne n’a manqué la sortie de Jean-Luc Mélenchon qui se moque de l’accent d’une journaliste de France 3. Une affaire qui donna des idées aux députés LaRem qui déposaient un projet de loi visant à réprimer la « glottophobie« .

Ca aurait pu être une blague… La sortie de Jean-Luc Mélenchon face à un journaliste n’a pas manqué de faire réagir depuis plusieurs jours. Alors que le président de la France Insoumise sortait tout juste de l’épisode de la perquisition, une foule de journalistes tentait de recueillir ses impressions. 

C’est alors qu’une journaliste de France 3 lui pose une question à laquelle il répond n’avoir pas compris, le tout, en se moquant allègrement de son accent. Une séquence qui a vivement fait réagir la profession mais aussi les élus.

« Reconnaître la glottophobie comme discrimination »

Dans son communiqué, le Syndicat National des Journalistes « apporte son soutien total à leur consoeur et condamne les propos insultants de Jean-Luc Mélenchon ».

Le syndicat rappelle qu’il ne s’agit pas du « premier dérapage » de l’élu, remontant en mars dernier lorsque Jean-Luc Mélenchon fustigeait une enquête de Radio France sur les comptes de campagne de La France Insoumise réalisée par « une équipe de bras cassés, une sorte de CIA Médiatique vouée à propager les dénonciations », alors même qu’il affirmait aussi que la « haine des médias et de ceux qui les animent est juste et saine ».

Suite à ces sorties, les députés LaREM en ont profité pour déposer un projet de loi « visant à reconnaître la glottophobie comme discrimination ». Ils estiment que cette discrimination fondée sur des accents particulièrement sonores, doit être reconnue et inscrite dans le code pénal.

L’ambition de cette proposition de loi est de remédier à la discrimination opérée entre les personnes physiques sur le fondement de leur accent. Ainsi, humilier une personne ou refuser de l’embaucher en raison de son accent seront notamment interdit.

Proposition de loi

Reste maintenant à savoir si cette proposition sera étudiée et quelle suite lui sera donnée. On peut aussi se demander si actuellement, les députés LaRem n’auraient pas d’autres propositions plus importantes dans le contexte actuel à déposer. Mais ça, c’est un autre débat…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Pour régler les accidents entre chasseurs et promeneurs, un député LaREM propose d’interdire les VTT

Le député LaRem Alain Perea s'est vivement emporté sur Twitter contre les anti-chasse. Pour réduire le nombre d'accidents, il propose...

Fermer