La moitié des entreprises créée avec moins de 8 000 euros

8 novembre 2016 Rado A. 0

Près de 53% des entreprises ont été créées avec moins de 8 000 euros en 2014 d’après une étude de l’Insee. Les créateurs d’entreprise, plus âgés et moins expérimentés par rapport à ceux de 2010, ne manquent pourtant pas de volonté pour relancer l’économie du pays. Mais malheureusement, la France ne les aide pas suffisamment, voire pas du tout… Moins de 2 000 euros d’investissement pour le tiers des créateurs d’entreprise Quelque 8 000 euros et un peu de détermination ont suffi à 52,8% des créateurs d’entreprises en 2014 pour démarrer leur projet. Pour certains, il n’y a là rien d’étonnant, mais pour d’autres il s’agit d’un véritable exploit. Plus surprenant encore, une grande partie d’entre eux ont pu commencer à investir avec moins de 2 000 euros ! 29,1% de la « cohorte 2014 » y sont arrivés. Côté statistiques, ces créations à faible investissement initial ont nettement rebondi par rapport à 2010 (+9% pour les moins de 8 000 € et + 10% pour les moins de 2 000 €). Il faut donc croire que la hausse du nombre de ces petits investisseurs traduit un manque de coup de pouce de l’État alors que la proportion des « riches créateurs » (avec 80 000 € et plus) s’est stabilisée. […]

Le chômage accable le sud de l’Europe

7 novembre 2016 Rado A. 0

Alors que le taux de chômage recule légèrement en Europe (Eurostat), la fracture entre les marchés du travail des pays du nord et ceux du sud de l’UE persiste, encore et toujours. Les pays nordiques ont pu rapidement oublier la crise, mais les autres, 8 ans après, n’ont pu qu’instaurer des réformes. Une situation décidément accablante pour eux. La barre des 10% de chômage s’éternise 10% des Européens sont actuellement sans emploi, le plus faible taux enregistré depuis au moins juin 2011 d’après Eurostat : Le premier constat qui émerge de ce graphique est l’abyssal écart du chômage entre les pays en plein emploi et ceux victimes d’une forte concentration de candidats à l’emploi. Regardons-le de plus près : les marchés du travail les moins accessibles se trouvent encore une fois au sud de l’Europe avec la Grèce (23,2%), l’Espagne (19,3%) ou encore l’Italie (11,7%). Avec 10,2%, la France ne fait pas mieux que la moyenne européenne (10%), mais elle compte plus de 50 000 chômeurs de moins qu’en 2015. Une baisse qu’il faudra pourtant relativiser… Comment l’expliquer ? Si l’on compare, les taux de chômage sont quasiment faibles au nord de l’Europe, notamment en République Thèque (4%), Allemagne (4,1%), […]

La France, pays des centenaires

4 novembre 2016 Rado A. 1

La France compte au 1er janvier 2016 environ 21 000 centenaires, le plus grand nombre en Europe d’après une étude de l’Insee. Avec les mêmes tendances démographiques qu’aujourd’hui, elles seraient environ 270 000 personnes à atteindre 100 ans ou plus en 2070. La France, championne européenne des centenaires Le nombre de centenaires qui vivent dans l’Hexagone au début de l’année 2016 n’est pas le seul indicateur qui hisse le pays à la première place en Europe : D’après ce tableau de l’Insee, 146 Français ont atteint l’âge de 100 ans en 2013 parmi 10 000 habitants qui, en 1973, avaient 60 ans. La France se retrouve ainsi en haut du podium devant l’Espagne (120) et l’Italie (117). En revanche, c’est en Ukraine que le nombre de centenaires est le moins élevé (17) en 2013 parmi les 10 000 sexagénaires en 1973. Beaucoup plus d’hommes centenaires en 2070 Eh oui, les hommes représenteraient près du tiers des centenaires en 2070 contre 1/6 en 2016 : Selon le scénario central (prolongement de la tendance à la baisse de la mortalité à chaque âge), la France pourrait enregistrer 13 fois plus de centenaires en 2070 par rapport à 2016, soit 270 000 personnes. Ce nombre pourrait encore augmenter à 540 000 […]

Adoption en première lecture du PLFSS 2017 par l’Assemblée nationale

4 novembre 2016 Rado A. 0

Le vote solennel des députés ce mercredi 2 novembre a marqué la fin de la première lecture du PLFSS 2017 au Palais Bourbon. L’Assemblée nationale a adopté l’ensemble du projet de loi de financement de la sécurité sociale, le dernier du quinquennat par 272 voix contre 240. Les prises de parole lors des explications de vote étaient l’occasion pour les groupes politiques de s’exprimer et ainsi de raviver les altercations à quelques mois des élections… Nous reprenons ici les principales interventions de chaque représentant des groupes politiques lors des explications de vote : Mme Jacqueline Fraysse. « Vous avez, madame la ministre des Affaires sociales et de la Santé, mené une véritable campagne de communication pour faire croire à nos concitoyens que le fameux « trou de la Sécu » était comblé. Il s’agit là d’une présentation trompeuse et mensongère. (…) avec le déficit du FSV, le « trou » atteindra 4,200 milliards d’euros en 2017. Décidément, ce sont toujours les plus modestes que vous taxez d’abord. Par exemple, vous élargissez les exonérations de cotisations sociales patronales pour plus de 44 milliards d’euros en 2017, mais vous remettez en cause le dispositif dont bénéficient les chômeurs qui créent leur entreprise ». Alain […]

Le taux de chômage des étrangers plus élevé en France qu’ailleurs

3 novembre 2016 Rado A. 0

Aujourd’hui, parlons chômage. 33,4% des immigrés de première génération établis en France sont sans emploi en 2014 d’après les chiffres de l’Eurostat. Ce taux est plus élevé par rapport à celui de l’Union européenne (30,7%) et d’autres pays développés en Europe. Un taux d’emploi plus élevé pour les immigrés de deuxième génération  En 2014, les migrants de première génération ont plus de difficulté à décrocher un emploi que ceux de la deuxième génération : D’après ce tableau de l’Eurostat, le taux d’emploi des étrangers nés et ayant des parents nés en France est de 83,9% en 2014. Les immigrés de deuxième génération ont un taux un peu moins élevé, de 80,2%, mais largement supérieur à celui des immigrés de première génération (66,6%). Ces proportions sont inférieures par rapport à celles de l’Allemagne, du Royaume-Uni ou encore du Luxembourg. Concernant les migrants de première génération, la Grande-Bretagne enregistre un taux d’emploi de 9,5% de plus par rapport à celui de la France, l’Allemagne 6,2% de plus et le Luxembourg 15% de plus. Ce dernier est aussi l’un des rares pays européens où les immigrés de deuxième génération sont moins nombreux par rapport à leurs parents pour trouver du travail. Les répercussions de […]

Au 3e trimestre, la consommation baisse de 0,5%

2 novembre 2016 Rado A. 1

D’après les chiffres de l’Insee, la consommation de biens des ménages français a flanché de 0,5% au troisième trimestre 2016 après avoir marqué le pas au trimestre précédent (+0,1%). Sur une évolution mensuelle, elle a légèrement reculé de 0,2% en septembre. Voici en détails les principaux chiffres clés à retenir. Une consommation gagnée par l’incertitude Les ménages français ont dépensé un peu plus de 44 milliards d’euros de biens en septembre 2016 : Ce graphique de l’Insee démontre que la consommation des ménages n’arrive plus à se stabiliser et encore moins à rebondir depuis 2009. Hormis les pics de croissance habituels liés aux festivités de fin d’année, le seul rebond notable est enregistré au premier trimestre 2016 avec +1,5%. Les réticences à consommer ont été particulièrement marquées au deuxième trimestre 2011 (près de -3%) et au premier trimestre 2014 (plus de 1,5%). La conjoncture économique et politique actuelle semble pousser les consommateurs à la vigilance, une situation qui contribue encore moins à la relance de l’économie. L’énergie et l’équipement du logement dans le rouge En septembre 2016, après les soldes des deux mois précédents, la consommation de biens fabriqués dans l’habillement a logiquement fléchi de 0,5% contre +1% en août. […]

Budget 2017 : 300 millions d’euros embarqués avec la partie « recette »

29 octobre 2016 Rado A. 0

Après moult débats acharnés, parfois à sens unique, l’Assemblée nationale a adopté mardi dernier le volet « recette » du PLF 2017, le dernier du quinquennat. 285 députés ont voté pour, 242 contre, 24 abstentions et plus de 300 millions d’euros de recettes supplémentaires. Si l’hémicycle est déjà habitué aux antagonismes entre la gauche et la droite, les discussions sur ce budget étaient aussi marquées par une certaine sclérose de la connivence entre l’État et sa majorité. Certains amendements « contre l’avis du gouvernement » et d’autres en guise de « compromis » ont notamment fomenté ce doute. Les principaux faits à retenir Mardi 25 octobre, les députés ont entamé le vote de la première partie du PLF 2017, celle consacrée aux recettes. Parmi les 551 votants, la « majorité » emporte le scrutin avec 285 voix contre 242 opposants, dont le groupe UDI (centriste), Les Républicains et le groupe Front de gauche. 24 députés se sont abstenus, incluant plusieurs « frondeurs » du groupe socialiste. Dans le projet de budget 2017 défendu par Michel Sapin, ministre de l’Économie et des finances et Christian Eckert, secrétaire d’État chargé du budget, le déficit budgétaire initial était à 69,328 milliards d’euros. À […]

Budget 2017 : Quand l’article 4 chatouille un débat de fond sur l’existence de l’ISF

28 octobre 2016 Rado A. 0

Cette semaine, la première partie du PLF 2017 a été adoptée par l’Assemblée Nationale. Plusieurs grandes mesures ont été votées dont un «mécanisme anti-abus» (article 4) qui entend lutter contre les stratégies détournant le plafonnement de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Le gouvernement vise principalement les pratiques des « fortunés » qui reversent leurs revenus imposables dans les holdings ou « cash box » afin d’échapper au plafonnement. Les quelque 5 lignes du cœur du dispositif ont déjà attigé les débats lors de l’examen en commission, mais pas plus que lors de la discussion en séance plénière. Amendements de suppression, subtilités rédactionnelles, problème de constitutionnalité, équité fiscale, les députés se sont livrés à un « ping-pong » d’arguments juridiques et idéologiques. Dans le fond, l’hémicycle a été scindé entre une majorité qui s’accroche à un impôt dont elle ne contrôle plus les détournements et une opposition qui veut le supprimer. Nous vous proposons de revenir sur les grandes lignes de ce débat tumultueux concernant les nouveaux dispositifs sur l’ISF. Le gouvernement a-t-il joué sa dernière carte ? Avec l’article 4, le gouvernement tente une nouvelle fois de corriger ses failles dans la lutte contre les abus concernant l’ISF. […]

Encore une baisse du climat dans l’industrie manufacturière

28 octobre 2016 Rado A. 0

Dans un contexte d’atonie générale du secteur industriel, le climat des affaires dans l’industrie manufacturière ne peut que fléchir en octobre 2016. L’enquête mensuelle de l’Insee auprès des chefs d’entreprise a notamment révélé un solde d’opinion à 102, en recul d’un point par rapport à septembre. Regardons de façon très détaillée les principaux chiffres clés. Les industriels dans l’incertitude conjoncturelle L’analyse factorielle des opinions des chefs d’entreprise a ressorti en octobre un indicateur de climat des affaires légèrement au-dessus de sa moyenne de long terme : Le solde d’opinion des industriels se situe à 102, dépassant à peine sa moyenne 100 depuis 1976 et loin des enthousiasmes d’avant-crise. D’ailleurs, les indicateurs des principaux sous-secteurs de l’industrie manufacturière s’approchent tous de la normale, sans conjecturer une éventuelle accélération d’ici la fin de l’année. Zoomé par l’Insee avec l’indicateur de retournement, le climat des affaires actuel se trouve en zone d’incertitude conjoncturelle, sans doute lié à la fin du quinquennat et aux prochaines élections. Optimisme décrépi dans les perspectives générales de production Les perspectives générales de production ont perdu 4 points dans l’indicateur d’opinion des industriels comme nous montre ce petit tableau : Une embellie dans les carnets de commandes, une stagnation […]

Près d’un million de salariés qualifiés en informatique et numérique en France

27 octobre 2016 Rado A. 2

1 000 000. C’est le nombre approximatif de salariés spécialisés en informatique et dans le numérique en France en 2015, selon Eurostat. Près de 320 000 Français de plus ont ainsi rejoint ce secteur depuis 2011, mais on est encore loin des 1,5 million d’employés enregistrés en Grande-Bretagne. « Petite moyenne européenne » pour les salariés français dans les TIC Le secteur des Technologies de l’information et de la communication (TIC) ne représente que 3,6% de l’emploi total en France (cf. graphique ci-dessous) : En 2015, près de 8 millions d’européens ont travaillé dans le domaine de l’informatique et du numérique, soit 3,5% de l’emploi total contre 3% en 2011. La perpétuelle évolution du monde digital a fait gagner à ce secteur près d’un million et demi de nouveaux employés entre 2011 et 2015. Mais c’est surtout en Finlande que la proportion des salariés dans les TIC est la plus élevée par rapport à l’emploi total avec 6,5% devant la Suède (6,1%) et le Royaume-Uni (5%). Pour ce qui est des Français, ils ne représentent que 3,6%, à peu près la moyenne européenne. Les Britanniques bien loin devant les Français… Plus de 950 000 Français travaillent dans le domaine des TIC en 2015 : Comme […]

1 2 3 5