Avec Kim Kardashian, on sait tout sur la marchandisation du corps par la GPA

Pour ceux qui n'ont pas compris que la GPA (gestation pour autrui) est une marchandisation du corps dans des proportions inconnues jusqu'ici (dont peut-être seuls les esclavagistes avaient rêvé), Kim Kardashian, héroïne de la téléréalité, apporte une leçon de choses. Rendez-vous sur Voici pour mieux comprendre. 

Mais faire appel à une mère de substi­tu­tion a bien sûr un prix. Kim Karda­shian et Kanye West devront lui verser 4500 dollars par mois pendant dix mois et 5000 dollars supplé­men­taires par enfant au cas où des jumeaux (ou plus) étaient atten­dus. Un dédom­ma­ge­ment de 4000 dollars est égale­ment prévu si la gros­sesse la rendait stérile. Quant aux futurs parents, ils assument l’en­tière respon­sa­bi­lité en cas de malfor­ma­tions ou de mala­dies et doivent égale­ment verser un acompte de 68 850 dollars à l’agence. 

Une mère porteuse coûte près de 150.000$.

1 commentaire sur Avec Kim Kardashian, on sait tout sur la marchandisation du corps par la GPA

  1. 150 000 c’est trop cher, très souvent on n’a pas de telle somme mais on veut avoir un bébé malgré l’infertilité. J’ai trouvé des infos qu’en Ukraine ça coûte cinq fois moins cher, à partir de 29 900. Et on peut dépenser le reste pour le développement et la croissance de son bébé. J’ai même vu une émission sur une clinique ukrainienne proposant un tel prix dans les Questions à la une. Voilà, du business.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
L’angoisse de l’entrepreneur face au recrutement

L'INSEE vient de publier une enquête sur les préoccupations des chefs d'entreprise. Majoritairement, c'est le recrutement qui constitue leur principal...

Fermer