Bientôt un nouveau scandale financier à la CGC?

Temps de lecture : 2 minutes

Cet article a été lu 3755 fois

La CGC, la Confédération Générale des Cadres, sera-t-elle prochainement déchirée par un nouveau scandale financier? Selon nos informations, cette perspective est très probable, puisque quatre mandataires ont été destitués cet été, en urgence, après que la Commission de Contrôle Interne a mis au jour des pratiques irrégulières dans l’union régionale du Poitou-Charentes. Selon toute vraisemblance, les sommes en jeu sont suffisamment importantes pour que le syndicat saisisse la justice.

En quelques années, la CGC se sera abondamment déchirée sur des questions de ce type. On se souviendra ici qu’en particulier la CGC avait mené une procédure pénale contre l’ancienne candidate à sa présidence, Danièle Karniewicz, sans succès.

En revanche, la présidente CGC de la caisse de retraite et de prévoyance des avocats (CREPA), Gisèle Lapouméroulie a été épinglée cet été par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) sur des affaires de commission versées à son fils pour des sommes colossales. Je reviendrai en fin de semaine sur cette affaire.

La CGC et sa transparence

On adressera au moins un satisfecit à la CGC dans ce dossier: son souci de rigueur interne et sa capacité à prendre des sanctions contre les fautifs. On aimerait être sûr que toutes les organisations syndicales de salariés pratiquent la même discipline. Malheureusement, cette rigueur n’est pas probablement pas universelle. Il suffit de se référer aux troubles que Thierry Lepaon avait créé au sein de la CGT en refusant de démissionner après diverses révélations sur les avantages personnels qu’il semblait avoir tirés de son organisation.

Pour François Hommeril, nouveau président de la CGC, cette affaire pourrait en tout cas constituer un baptême du feu sur le champ de la crise interne.

print

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Les entrepreneurs, grands orphelins de la présidentielle

Article écrit pour Atlantico. Pour les entrepreneurs, l'élection présidentielle va constituer un dilemme coriace. Pour qui voter, alors qu'aucun candidat...

Fermer