Bientôt une vraie privatisation de la SNCF? En 2019, vraiment?

La privatisation de la SNCF et du rail en France, ce moment qui se fait tant attendre! Deux sénateurs devraient déposer une proposition de loi sur l'ouverture du transport ferroviaire à la concurrence à partir de 2019. Ce texte constituera un test sur la volonté politique de la nouvelle majorité de réformer en profondeur le secteur ferroviaire. 

Les sénateurs Maurey et Nègre ont décidé d'accélérer le mouvement. Ils souhaitent déposer une proposition de loi au Sénat qui prévoirait une ouverture du transport de voyageurs à la concurrence dès la fin 2019. Même si cette date est symbolique dans la mesure où des conventions entre les régions et la SNCF ne permettront pas une ouverture immédiate à la concurrence. Néanmoins, l'intention y est.

Comme le note le Figaro, l'une des dispositions les plus explosives du texte portera sur le transfert des personnels vers un nouvel opérateur en cas de passage à la concurrence. On s'amuse par avance des réactions syndicales dans ce cas de figure. 

Une mesure salutaire pour beaucoup d'entreprises

Beaucoup d'entrepreneurs apprécieront cette proposition qui a le mérite de poser les problèmes de fond. La relation client à la SNCF est dans un si piètre état que la perspective d'une mise effective en concurrence ne peut qu'améliorer la situation. 

7 commentaires sur Bientôt une vraie privatisation de la SNCF? En 2019, vraiment?

  1. La banalité de cet article (recueil de poncifs éculés) témoigne de votre absence de considération pour votre lectorat. Comme quoi la concurrence ne garantit pas l’amélioron du service client.

  2. Il s’agit d’une libéralisation et non d’une privatisation, ce qui n’a absolument rien à voir ! SNCF est déjà le fruit d’entreprises privées qui ont absolument toutes faîtes faillites. Et si la libéralisation ne peut qu’apporter une amélioration de la situation, il faudra expliquer à vos lecteurs pourquoi depuis 2003, soit 15 quand même, l’ouverture à la concurrence du FRET n’a pas augmenté l’offre mais plutôt baissé vertigineusement, ni baissé les prix et a laisser FRET SNCF leader tout puissant sur le marché depuis son ouverture … EuroCarRail, filiale du géant DB Allemand, a licencié 25% de son personnel faute de bénéfice suffisant en début d’année. Je tiens également à souligner que concernant l’ouverture à la concurrence des TGV, aucun prétendant pour le moment, et la fin des ventes de sillons se clôturent dans quelques mois …

    Au final, quand on maîtrise le sujet, la réalité du terrain est bien différente des rêves de certains.

  3. Vous avez étés chez nos cher voisins les britanniques.
    Ils ont tout privatiser et surtout le prix des billet et les retards à répétition.
    La le client sera servi ça sera fini les remboursements suite au retard .dans le privé le client est un oiseau nommé pigeon ,on le vois quand on achète des électroménager qui ne durent que le temps de la garantie.
    Donc après prenez plutôt la bicyclette pour aller au travail,mais mefiez vous des camions les chauffeurs font 50 heures par semaine donc ils dorment debout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Taxis et ambulances: le best-of des fraudes à la sécurité sociale

Une affaire traitée à Bordeaux a montré combien les ambulances peuvent rapporter à leurs propriétaires... lorsqu'ils fraudent la Sécurité Sociale....

Fermer