Managers, révisez la leçon de leadership de Driss dans « Intouchables » !

10 janvier 2017 Eric Verhaeghe 0

Article sur les managers paru sur The Conversation, sous la signature de Stéphane Viglino et Benoît Aubert. C’est l’histoire d’un homme riche, cultivé et tétraplégique qui n’aimait pas qu’on le regarde comme un handicapé. C’est l’histoire d’un homme au chômage, de milieu modeste, et qui va se retrouver presque malgré lui « assistant de vie » du premier. Berlioz, le compositeur, le premier l’écoute, le second y habite : c’est son quartier. Driss (Omar Sy) va aider Philippe (François Cluzet) à se libérer de ses contraintes, à avancer malgré le fauteuil roulant, à envisager sa vie de manière plus positive pour se (re)mettre à faire des choses qu’il ne faisait plus. Inspiré de Second souffle, le livre autobiographique de Philippe Pozzo di Borgo, le film Intouchables raconte la rencontre de deux personnes que tout oppose, mais qui vont vivre une relation hors du commun. Et si le deuxième plus gros succès de l’histoire du cinéma français, avec près de 20 millions d’entrées, poursuivait son chemin pour inspirer les managers ? Et si nous retournions la caméra pour envisager les choses autrement ? Et si nous considérions Driss comme le leader, le manager d’un collaborateur, certes tétraplégique, mais qui devra avancer quand même ? Histoire de faire une […]

Le taux de chômage à 9,8% dans la zone euro et à 8,3% dans l’UE28

10 janvier 2017 Redaction 0

Eurostat a publié les chiffres du chômage dans l’Union. Sans surprise, celui-ci est supérieur dans la zone euro. Le chômage dans la zone euro Dans la zone euro (ZE19), le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s’est établi à 9,8% en novembre 2016, stable par rapport à octobre 2016 et en baisse par rapport au taux de 10,5% enregistré en novembre 2015. Il s’agit du taux le plus faible enregistré dans la zone euro depuis juillet 2009. Dans l’UE28, le taux de chômage s’est établi à 8,3% en novembre 2016, en baisse par rapport au taux de 8,4% d’octobre 2016 et à celui de 9,0% de novembre 2015. Il s’agit du taux le plus faible enregistré dans l’UE28 depuis février 2009. Ces chiffres sont publiés par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne. Eurostat estime qu’en novembre 2016, 20,429 millions d’hommes et de femmes étaient au chômage dans l’UE28, dont 15,898 millions dans la zone euro. Par rapport à octobre 2016, le nombre de chômeurs a diminué de 41 000 dans l’UE28 et de 15 000 dans la zone euro. Comparé à novembre 2015, le chômage a baissé de 1,552 million de personnes dans l’UE28 et de 972 000 dans la […]

L’indice du coût horaire du travail révisé

9 janvier 2017 Redaction 0

L’INSEE a publié les indices décrivant l’évolution du coût du travail. L’indice de coût L’ICHTrev-TS est essentiellement destiné aux utilisateurs qui ont besoin d’indicateurs de coût du travail dans une clause d’indexation. De ce fait, cet indicateur une fois publié n’est pas modifié par la suite. Il s’agit d’un indice mensuel (base 100 en décembre 2008) mais publié chaque trimestre, quel que soit le secteur d’activité. À compter du 1er janvier 2013, le crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE) intervient dans le calcul de l’ICHTrev-TS au titre de subvention au bénéfice de l’employeur. Au 1er janvier 2014, le taux d’exonération du CICE est passé de 4 % à 6 % de la masse salariale inférieure à 2,5 Smic. Dans les Dom uniquement, le taux d’exonération du CICE s’est élevé à 7,5 % au 1er janvier 2015 puis à 9 % au 1erjanvier 2016. Comme l’ICHTrev-TS est un indice lissé sur une période de quatre trimestres, l’effet d’un changement de taux du CICE sur l’évolution de l’indice est étalé sur l’ensemble de l’année. Tableau1 – ICHTrev-TS – Coût du travail base 100 en déc. 2008 ICHTrev-TS – Coût du travail Juil. 2016 Août 2016 Sept. 2016 Oct. 2016 Industries mécaniques et électriques 117,7 117,9 118,0 118,1 […]

FO, le contestataire contesté (et sénescent) du syndicalisme français

9 janvier 2017 Eric Verhaeghe 0

FO (Force Ouvrière) est née en 1947 d’une scission avec la CGT, jugée à l’époque trop proche de Moscou. La Confédération de l’avenue du Maine fait bien son âge: vieillie, sclérosée dans la posture faussement contestataire de son secrétaire général, elle devrait beaucoup souffrir dans les mois à venir des nouveaux calculs en matière de représentativité. FO, syndicat contestataire ou frondeur? Ils en font des gorges chaudes, les autres syndicalistes. Que ce soit à la CGT ou à la CFDT (régulièrement ciblée sur le terrain par les attaques de FO), la stratégie frontale de Jean-Claude Mailly devrait faire perdre des plumes à sa confédération. Certains chuchotent même que la représentativité de la confédération dans le secteur privé serait en jeu, surtout si les élections actuellement en cours dans les TPE devaient se solder par une déroute pour FO. Il faut dire que la stratégie de Jean-Claude Mailly n’est pas limpide. L’intéressé est proche du Parti Socialiste, et son attitude durant le débat sur la loi Travail est plus apparue comme un jeu croisé avec les frondeurs qu’une opposition franche du collier à la loi. La cohérence idéologique de FO est en effet loin d’être claire, à l’image des forces hétéroclites […]

Marché du porc : 2017 volatile mais prometteuse ?

9 janvier 2017 Redaction 0

Article paru sur le site Paysan Breton. Les éléments de marché en fin d’année laissent entrevoir des opportunités dans les prochains mois en porc. L’Europe, dont la production faiblit, n’a pourtant jamais autant exporté sa viande. Que réservera 2017 à la filière porcine bretonne ? « En analysant les éléments dont on dispose aujourd’hui, les observateurs imaginent vivre une belle campagne. Mais il faut rester prudent. Nous sommes dans le même état d’esprit qu’au tout début 2014… Avant que l’embargo russe déclaré le 25 janvier ne brise tous les espoirs », rapporte Jean-Pierre Joly, directeur du Marché du porc breton (MPB). Le prix du porcelet flambe En 2017, « annoncée volatile », l’offre devrait se tendre puisque l’Europe va encaisser une baisse de production. « La conséquence directe de la casse du cheptel du fait de la crise. » En juin, les chiffres parlaient d’un recul de 4 à 5 % du nombre de truies. 2016 devrait finalement se boucler autour de -2 à -3 %. Même s’il y a une certaine compensation par la progression constante de la prolificité, on constate tout de même déjà un certain impact : « A fin décembre, le prix du porcelet était 50 […]

L’Angleterre du Brexit veut transformer les menaces en opportunités grâce aux ports-francs

9 janvier 2017 Redaction 1

Article sur le Brexit paru dans The Conversation, sous la signature d’Alexandre Lavissière. L’année 2016 aura été marquée entre autres choses par le Brexit. Après une trentaine d’années de relations tumultueuses, la Grande-Bretagne décide par voie de référendum de quitter l’Union européenne. Tandis qu’en France, on en disserte toujours, les Anglais ont pris acte ; ils sont déjà dans l’après, le post-Brexit. Ce Brexit peut sonner comme un cataclysme, mais les Anglais y voient évidemment le verre plein et donc les opportunités. Partenaires privilégiés de l’Union, ils vont le rester, tout comme ils restent le centre de l’Empire. En fait, c’est certainement cette position d’intermédiaire, ou pour mieux dire d’interface que compte jouer cette perfide Albion, entre avantages d’être en dehors et avantage d’être le plus proche des non-membres, à l’instar de la Suisse. Un rapport rédigé par le parlementaire Rishi Sunak illustre bien cet état d’esprit. Le membre du parlement y convoque Theresa May à créer des zones franches portuaires pour développer le commerce. De telles zones dans les grands ports du royaume attireraient investisseurs et industries créatrices d’emplois. Les réticences de l’UE face aux ports francs Les ports francs, c’est une vieille recette datant des Phéniciens. Elle a fait […]

1 salarié sur 2 travaille aussi au noir

9 janvier 2017 Redaction 1

Le ministère des Finances vient de publier les résultats d’une enquête sur le travail au noir. Les chiffres publiés ne manqueront pas de susciter des réactions et des polémiques. Les 2/3 des Français considèrent qu’au moins 20% de leurs compatriotes travaillent de manière non déclarée. Mais, 51% d’entre eux pensent que leur entourage n’est pas concerné. Le travail dissimulé semble toucher toutes les catégories sociales et toutes les classes d’âge. Cependant, les hommes ainsi que les bas revenus sont plus représentés. Les retraités sont, en revanche, très peu représentés. 53% des travailleurs dissimulés sont des salariés ou exerce pour leur propre compte, 21% sont demandeurs d’emploi, 18.2% sont étudiants et 7.8% sont retraités ou personnes au foyer. Les secteurs les plus touchés sont la construction (21%), l’hébergement et la restauration (20%), ainsi que les arts et spectacles (9%). Ces trois secteurs représentent la moitié du travail non déclaré. Ce classement est très différent de la réalité de l’emploi déclaré pour lequel ces trois secteurs ne couvrent que 14% de la masse salariale du secteur privé (ACOSS, 2016). Mais l’enquête s’étant déroulée sur le seul mois de juin 2015, elle estime de manière incomplète les travaux saisonniers. L’emploi dissimulé constitue pour […]

Comment l’Etat lutte contre la bonne bouffe: l’exemple de la grippe aviaire et du foie gras

8 janvier 2017 Eric Verhaeghe 7

C’est devenu une mode chez le consommateur: on veut de la bonne bouffe! de la nourriture saine, qui ne rend pas malade, avec des produits dont on comprend et connaît la composition. En apparence, tout le monde est favorable à cette aspiration: mieux vaut se nourrir avec des produits bons et sains plutôt que l’inverse. Le problème, c’est que la « bonne bouffe » contrecarre singulièrement les logiques industrielles à l’oeuvre dans l’agro-alimentaire. Et l’on découvre progressivement que bien se nourrir n’est pas un intérêt unanimement partagé, y compris en France. Les abattages massifs de canards actuellement programmés dans le sud-ouest en donnent une nouvelle illustration, et l’Etat est le premier acteur à mettre son grain de sel dans la protection des intérêts industriels. Bonne bouffe et bouffe pas chère: l’exemple du foie gras Par exemple, le foie gras. N’importe quel consommateur préfère un foie gras issu d’un canard qui a couru en liberté et qui a mangé des céréales de qualité, plutôt qu’un foie fabriqué on ne sait trop comment dans des fermes pas vraiment sûres. Le problème est que le paysan qui produit le foie gras à l’ancienne coûte cher à nourrir. Il rogne les marges des chaînes de production de plus en […]

L’angoisse de l’entrepreneur face à la pénalisation de l’aide aux clandestins

8 janvier 2017 Eric Verhaeghe 0

Plusieurs affaires judiciaires montrent la progression de la pénalisation (c’est-à-dire, au sens propre, du traitement pénal) de l’aide aux migrants clandestins, et pour l’entrepreneur, c’est forcément un sujet d’angoisse. Pour le comprendre, je suis obligé de tenir des propos très provocateurs, interdits autant à gauche qu’à droite, mais enfin! dans l’intérêt général, et spécialement dans l’intérêt économique de notre belle Nation, il faut bien qu’elles soient dites un jour. Pourquoi un entrepreneur aide un clandestin Bien sûr, il y a le bla-bla bobo récurrent sur les 5 ou 6 millions de chômeurs en France qui rêvent chaque matin de travailler et qui supplient la terre entière de les faire sortir du chômage, mais le méchant capitalisme leur refuse ce droit. Et puis il y a la réalité des entrepreneurs quand ils cherchent quelqu’un pour prendre un job dans leur entreprise. Les uns ne reçoivent jamais de réponse parce que le boulot est d’emblée trop ingrat, les autres en reçoivent trop, parce qu’ils attirent des cohortes d’hurluberlus qui n’ont aucune véritable envie de travailler mais adorent se persuader du contraire et jouer ensuite aux victimes du « système ». Alors, quand un candidat (ou une candidate, le genre ne fait ici rien à l’affaire) […]

Quand le RSI double l’addition et envoie les huissiers

6 janvier 2017 Eric Verhaeghe 6

Le RSI, encore et toujours cette nuisance publique appelée Régime « Social » des Indépendants. Et encore et toujours une histoire trop classique racontée par l’un de ses « bénéficiaires ». Cette fois, il s’agit d’Antoine Desjars, chef d’entreprise à Paris. Le royaume d’Ubu Antoine Desjars crée une entreprise en 2009 (le 9 octobre exactement) et il fait les choses dans les règles de l’art. Il informe immédiatement le RSI de son existence, et reçoit un courrier le 8 février 2010 actant de son inscription. Jusqu’ici, tout est à peu près normal. Le train du RSI se met toutefois à dérailler lorsque, le 28 août 2013, soit plus de 3 ans après cette inscription, Antoine Desjars reçoit un courrier l’informant de son affiliation… au RSI, avec un effet rétroactif au 1er janvier 2010. Petit problème: l’intéressé a cherché, durant l’été 2013, à bénéficier d’un remboursement maladie, et sa mutuelle lui a répondu qu’il n’était pas couvert par le RSI et que les dépenses étaient donc à sa charge. L’imbroglio commence: le RSI finit par admettre par un courrier du 31 octobre 2013 qu’il n’a pas pu affilier Antoine Desjars en 2010, comme l’intéressé l’avait demandé, et comme le RSI lui-même l’avait acté. Dans une […]

1 53 54 55 56 57 109