Hausses des carburants… Ouvrez les yeux…

9 juillet 2018 ptilly 2

Le Conseil National des Professions de l’Automobile lance une campagne d’affichage dans les stations-service pour alerter les pouvoirs publics sur la hausse des prix des carburants à la pompe. La récente augmentation des prix du carburant et les congés sont la meilleure occasion pour le CNPA de tirer la sonnette d’alarme auprès des pouvoirs publics sur l’impact des hausses sur le budget des ménages et la compétitivité des entreprises. Peut-on parler de frénésie fiscale, spécialement si vous utilisez un véhicule à moteur diesel ? Au départ des intentions louables, il s’agit d’accélérer la convergence du prix du gazole et celui du super sans-plomb comme souhaité par les écologistes. Mais une bonne surprise n’arrivant jamais seule le gouvernement n’a pu résister à augmenter à bon compte ses rentrées d’argent. Le super a également augmenté réduisant de fait l’effet de rattrapage. La TICPE augmente donc sur tous les carburants, alors qu’elles représentent déjà une part très importante du prix des ceux-ci. Matraquage fiscal ou arnaque écologique ? On sait depuis des décennies que les automobilistes sont des vaches à lait, ce n’est pas ce qui suit qui va démontrer le contraire.  « France-Inflation » nous montre dans un tableau exhaustif la hausse des carburants depuis les […]

Construction navale : Naissance d’un géant dans les navires autonomes

9 juillet 2018 ptilly 0

Le norvégien Kongsberg reprend la branche Marine de Rolls-Royce et devient un des leaders dans la conception de navires autonomes. Alors que les premiers navires autonomes sont attendus pour 2019/2020, les groupes maritimes norvégiens Kongsberg et Wilhelmsen annoncent la création de la compagnie Massterly, spécialisée dans le design, le développement, l’équipement et l’exploitation de navires autonomes. Navire autonome ne veut pas dire vaisseau fantôme ! Imaginez un navire marchand sans poste de navigation, sans équipage ni infrastructures pour l’accueillir. Pas de vivre, pas de réserve d’eau, pas de législation relative à l’emploi de personnel… Et vous obtenez un Navire autonome, bourré de capteurs et d’électronique, naviguant par satellite à la vitesse respectable de 25 nœuds et qui pourrait théoriquement réduire à zéro les risques d’accident. Plus de place, plus d’emports en lourd, plus de fret, moins de pollution, moins de carburant… Plus de rentabilité ! Une évolution qui pourrait bien révolutionner le commerce maritime mondial en mettant en service ces cargos autonomes dès 2020.  La Rolls des mers… Kongsberg prend ainsi une avance importante dans le domaine des navires autonomes,  puisque Rolls-Royce en avait fait une orientation stratégique depuis plusieurs années. Après plusieurs années de résultats négatifs liés à la crise de […]

Les souffrances des esclaves de la dette commencent, par Simone Wapler

17 mai 2018 Redaction 0

Cet article provient du site La Chronique Agora. Le resserrement monétaire de la Fed commence à produire ses effets. Les taux montent et les taux de défaillance commencent à embrayer. Les taux montent… C’est lorsque les taux montent que les déficits et les dettes – qui n’avaient pas d’importance jusque là – deviennent douloureux. Le gouvernement américain emprunte désormais à 10 ans à 3,08%. Les rendements du bon du Trésor US à trois mois s’approchent de 2%, comme en 2008.  Qui se souvient encore de la dernière remontée des taux ? La Fed a pratiqué le resserrement monétaire de 2004 à 2006 – et à un peu plus de 5% sur ses taux directeurs, les défauts de paiement se sont multipliés et la pyramide de dettes s’est finalement effondrée, comme le rappelle Bill Bonner. Les contribuables, esclaves de la dette publique Un peu d’arithmétique élémentaire : si un pays est endetté à hauteur de 100% de son PIB et que la croissance de son économie est inférieure au taux d’intérêt moyen de sa dette, il va être difficile à ce pays de prétendre qu’il peut honorer sa dette. Les esclaves de la dette publique – les contribuables – seront appelés à la rescousse. Aujourd’hui, aux Etats-Unis, […]

Pour devenir une nation cryptofriendly, la France devra modifier sa fiscalité !

29 mars 2018 Adrien Pittore 1

La position du gouvernement aurait sensiblement évolué. La France serait prête à accueillir les entreprises qui lèvent des fonds en cryptomonnaies mais sans rien toucher à ses règles fiscales en vigueur. Une contradiction qui pourrait en rebuter plus d’un. Le 19 mars dernier, Bruno Le Maire prévenait que la France ne raterait pas le train des cryptomonnaies. Une véritable déclaration d’amour pour celui qui il y a encore quelques mois se montrait farouchement opposé aux cryptoactifs et à leur opacité qui permettait le financement d’activité illégale. Actuellement, c’est la jungle ! On sait d’ailleurs que Bruno Le Maire a mis sur pieds une équipe de travail menée par Pierre Landau. Cependant se dernier se montrait lui aussi assez réticent face aux cryptoactifs et à leur anonymat. Aux dernières nouvelles, il n’aurait pas changé sa ligne de conduite. On se dirige tout droit vers un grand flou juridique. Actuellement, si une entreprise déclare des cryptomonnaies dans sa comptabilité, l’interprétation du fisc fait varier ses taxes de quelques centimes à plusieurs millions d’euros. Pareil du côté des particuliers qui possèdent des portefeuilles de cryptoactifs. Aucune case spécifique n’est prévue dans la déclaration de revenus. A charge du contribuable de choisir entre « bénéfices […]

Bruno Le Maire se ridiculise sur les cryptomonnaies

22 février 2018 Adrien Pittore 13

Dans une interview de deux minutes donnée à l’occasion du Capital Markets Summit, Bruno Le Maire a exprimé son attachement à réguler l’utilisation des cryptomonnaies, et plus particulièrement du Bitcoin. Sauf qu’il semblerait que le ministre de l’Économie et des Finances ne maîtrise pas totalement son sujet. Les cryptomonnaies et autres blockchains sont devenus des marronniers, à tel point que l’on en entend parler partout, avec plus ou moins de réussite. Dernièrement, le sujet commence à faire son chemin dans la sphère politique où il est principalement question de régulation. À ce titre, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances qui était présent au Capital Markets Summit, est revenu sur la position que défendra la France à propos des cryptomonnaies au G20 au mois d’avril. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que son interview n’est absolument pas rassurante. « Encadrer le risque de spéculation » Il s’agit de la première problématique soulevée par monsieur le Ministre. Oui, les valeurs des cryptomonnaies sont volatiles grâce / à cause de la spéculation. Faut-il pour autant réguler à tout prix ces dernières ? Pas sûr. Bruno Le Maire fait d’ailleurs état d’épargnants qui « ont investi avec un niveau du bitcoin à 20 000 […]

Une année 2018 à hauts risques pour les marchés, par Steve OHANA

22 février 2018 Redaction 0

Au début du mois de février, les marchés financiers ont connu des turbulences comme ils n’en avaient plus connu depuis l’été 2015. La correction a été particulièrement sévère sur les actions américaines, l’indice S&P perdant près de 10% par rapport à son pic de fin janvier. Cette correction était attendue compte tenu de la déconnexion des prix des actions d’avec l’activité réelle depuis une dizaine d’années : sur la décennie 2008-2018, les actions américaines ont en effet progressé au rythme de 8% par an (et à plus de 12% par an sur les cinq dernières années), alors que la croissance mondiale sur la même période s’est établie à 4% par an en moyenne (inflation incluse)! Si nous nous basons sur les ratios cours/bénéfices, nous sommes à des niveaux de valorisation des actions qui n’ont été atteints que deux fois au cours du siècle passé : juste avant la crise financière de 1929, et quelques années avant l’éclatement de la bulle des high-techs début 2000. Même si les actions ont vivement rebondi depuis une dizaine de jours, les événements de marché de ce début d’année suscitent plusieurs interrogations. La première inquiétude vient du fort niveau de dettes publiques qui se sont accumulées au sein […]

Remboursements dentaires : les professionnels annoncent le retour des prothèses métalliques façon années 70

22 février 2018 Adrien Pittore 0

Un pas de plus vers la soviétisation des soins en France ? L’Assurance maladie a présenté son projet pour réduire le reste à charge des patients lors de la pose d’une prothèse dentaire. Seulement, le remboursement varierait suivant la dent à soigner.  Reste à charge Zéro par l'Assurance Maladie from Société Tripalio Ce n’est une surprise pour personne : les soins en optique et dentaires sont les soins les plus chers en France. La Drees estimait même que le reste à charge pour les patients couvrait entre 20 et 25% des dépenses quand la Sécurité Sociale est censée prendre en charge moins de 30% pour les premiers et 40% pour les seconds. Promesse d’Emmanuel Macron accompagné d’Agnès Buzyn, l’idée du reste à charge zéro pour les patients continue de faire son bout de chemin. L’Assurance-Maladie vient d’ailleurs de publier le compte-rendu des négociations conventionnelles concernant les chirurgiens-dentistes. Un document qui devrait tout aussi bien plaire aux patients qu’aux praticiens.  Un remboursement très variable selon la dent à soigner Pas besoin d’éplucher le document pour voir comment le reste à charge zéro peut s’appliquer. L’idée est simple : en diminuant la qualité des prestations de soins. De ce fait, les frais […]

Le bitcoin (et les cryptomonnaies) incompatibles avec les devises d’Etat par Simone Wapler

9 février 2018 Redaction 1

Cet article provient du site La Chronique Agora. Les cryptomonnaies gênent les politiques monétaires des banquiers centraux, conclut une étude de la Federal Reserve de Philadelphie. La Parasitocratie s’intéresse au bitcoin La Parasitocratie se penche sérieusement sur le bitcoin. En effet, une étude d’un économiste de la Philly Fed (la Federal Reserve Bank of Philadelphia), co-signée d’un universitaire vient de sortir. Et ses conclusions sont très distrayantes. Document de la Federal Reserve Bank Of Philadelphia sur le bitcoin de Société Tripalio Pour lire cette étude, cliquez sur l’image ou ici Voici une traduction à la volée de l’abstract, la synthèse qui figure en tête de ce rapport. Un système monétaire dans lequel circulent des cryptomonnaies émises par le secteur privé en vue de servir de moyen d’échange, peut-il fonctionner ? Un tel système est-il stable ? De quelle façon les gouvernements devraient-ils réagir aux cryptomonnaies ? La coexistence est-elle possible entre ces monnaies et celles qui sont émises par les gouvernements ? Les crypto-monnaies permettent-elles une allocation [des actifs] efficace ? Voilà quelques-unes des questions de taille que soulève au sein du débat politique actuel l’avènement soudain des crypto-monnaies. Pour y répondre, nous modélisons la concurrence entre les monnaies fiduciaires privées. Nous concluons qu’un […]

Le Crédit impôt recherche : l’atout magique de la France pour attirer les entreprises

1 février 2018 Adrien Pittore 0

L’Insee dévoile ce jeudi 1 février son étude sur le nombre de salariés en France employés par des entreprises étrangères. Un bon moyen de faire un petit comparatif avec les entreprises tricolores. Difficile de ne pas se rappeler la petite sauterie qui a eu lieu à Versailles entre Emmanuel Macron et plusieurs chefs d’entreprises mondiales. Aux vues de toute la stratégie de communication employée, il était inconcevable d’en ressortir sans plusieurs accords d’investissements massifs. C’est dans ce contexte que l’Insee publie son rapport sur le nombre de salariés français employés par des firmes étrangères. 10% des effectifs du privé à la fin 2015 En 2015, 28 100 entreprises étrangères étaient présentes sur le sol français. Elles y employaient 1,8 millions de personnes, soit 10% du nombre total des actifs du privé en France (18 millions d’après l’Insee). L’Insee constate aussi que la moitié des entreprises étrangères concentrent leurs emplois dans des entreprises de tailles intermédiaires quand les deux tiers des multinationales françaises font le pari des grandes entreprises. Au niveau des secteurs d’activité, les chiffres de l’Insee mettent en évidence que les multinationales étrangères ont tendance à privilégier les secteurs à forte valeur ajoutée (industrie, commerce, et automobile) tout en […]

La Cour des comptes propose de réduire la part des frais de notaires lors de l’achat d’un logement

31 janvier 2018 Adrien Pittore 0

La pénultième proposition du Conseil des prélèvements obligatoires (CPO) est de fluidifier le marché de l’immobilier tout en permettant une plus grande mobilité des ménages en réduisant les droits de mutation à titre onéreux. Ces droits font partie des frais de notaire. A défaut de réduire sa part, l’Etat préfère réduire celle des autres. La proposition devrait être bien accueillit par le secteur.   La Fédération nationale de l’immobilier estime que depuis 2000, le parc immobilier en France s’est agrandi de 20% alors que les ventes ne progressaient que de 13%. D’après les notaires, il faudrait atteindre 930 000 ventes pour avoir un marché aussi dynamique qu’en 2006. Ce sont les mêmes qui affirmaient dans une note de conjoncture en juillet dernier que la barre des 900 000 avait été franchie. Les frais de notaires sont dans le viseur L’institution rattachée à la Cour des comptes estime qu’en réduisant d’un seul point les coûts de transaction, les taux de rotation des logements augmenteraient de 8%. Ainsi, trois pistes seraient privilégiées pour réduire les droits de mutation à titre onéreux ( DMTO ), constitutifs des frais de notaires.  La première serait de différencier les droits exigibles pour l’achat de la résidence principale (via […]

1 2 3 4 10