Réforme de l’audit : la transposition de la directive bientôt effective

11 mai 2016 Redaction 0

Après l’entrée en vigueur le 16 juin 2014 de la directive 2014/56/UE modifiant la directive 2006/43/CE s’appliquant à tous les contrôles légaux des comptes annuels et des comptes consolidés, que l’entité auditée soit ou non dite « d’intérêt public » et du règlement UE 537/2014 relatif aux exigences spécifiques applicables au contrôle légal des comptes des entités dites « d’intérêt public », les travaux sur les textes règlementaires aboutiront le 17 juin 2016 à l’entrée en application, en France, de l’ensemble des textes. Le marché européen n’était jusqu’alors pas unifié sur le domaine de l’audit contrairement aux Etats-Unis, à la Chine et l’Inde. Mais c’est avant tout pour rassurer les investisseurs au moyen d’une information financière sincère et contrôlée ainsi qu’assurer la concurrence que la réforme est née. BI&T propose un récapitulatif des nouveautés apportées par la réforme.   Les nouveautés de la directive transposée en droit français La réforme européenne de l’audit, très attendue des entités, apporte quelques nouveautés à un régime anticipé par la France. En effet, la France dispose actuellement d’une législation assez proche de la réforme européenne, lui épargnant certaines difficultés d’adaptation. Par exemple, la France a spontanément mis en place le Haut Conseil du Commissariat […]

Pourquoi AXA vend au UK ?

11 mai 2016 Jean-Marc Boyer 0

La rumeur parcourait la City depuis quelques temps. Comme le Brexit, on avait du mal à y croire. AXA vend à pertes ses activités vie au Royaume-Uni. Vente à la découpe AXA va céder à Standard Life sa plate-forme de vente « Elevate » au RU, sous réserve des autorisations légales. AXA venait d’annoncer fin avril la cession de ses activités de CGPI de l’Île de Man à Life Company Consolidation Group. AXA avait précédemment vendu en 2010 la majeure partie de son activité vie à Resolution Ltd. AXA annonce également être en discussion pour la vente des activités restantes (le Financial Times du 24 avril citait Phoenix life en tête pour la reprise): prévoyance en direct (SunLife), gestion de patrimoine traditionnelle (hors plateforme) et d’épargne retraite. Resteraient pour l’heure, l’assurance dommages et santé et la gestion d’actif (Architas). AXA s’affiche comme 2ème assureur dommages au UK, mais on ne saurait comparer sa taille à celle du géant national Aviva. Pourquoi ? L’argument avancé par le DG d’AXA RU est que ses activités seraient « davantage pérennes » dans des organisations plus fortes en assurance vie. Or, les structures acheteuses ne sont pas toutes plus fortes au niveau national, et évidemment beaucoup plus modestes en assurance vie […]

Malakoff Médéric-MG c’est fini

11 mai 2016 Jean-Marc Boyer 0

Mariage MM MG annulé Prétextant de solvabilité 2, pourtant connue de longue date, le communiqué de presse unilatéral de Malakoff Médéric (MM) du 10 mai indique que MM renonce au rapprochement prévu avec la Mutuelle Générale (MG). Celle-ci a pris acte, le lendemain, de la décision de MM et indique poursuivre avec la Banque Postale. La difficulté soulevée par solvabilité 2 ne vient pas des besoins de fonds propres, le groupe MM étant confortablement pourvu, mais des règles de gouvernance des groupes. La SGAM prévue était «prudentielle», c’est-à-dire formant un groupe dont les membres sont solidaires financièrement, et avec une gouvernance commune*. Cela signifie que les syndicats n’auraient plus eu la main sur ce riche groupe paritaire complexe. Notons que Sferen (SGAM, donc regroupement prudentiel aux yeux de l’ACPR) a connu une mésaventure comparable, avec le départ de la MAIF qui a laissé Matmut et Macif en face à face. Les 2 groupes pourront néanmoins continuer à explorer des échanges commerciaux, à 2 ou à 3 avec la Banque Postale, les couples tenant parfois mieux à 3**. Malakoff Médéric (MM), La Mutuelle Générale (MG) et la Banque Postale ont déjà signé un partenariat tripartite en assurances collectives le 1er avril […]

Le libéralisme fantasmé de François Hollande

11 mai 2016 Eric Verhaeghe 0

Ainsi donc, François Hollande pratiquerait le libéralisme! Cette idée répandue à la gauche de la gauche fait d’autant plus sourire qu’elle s’est ancrée dans les esprits sans qu’on n’y prenne vraiment garde. Elle fait partie de ces vieilles rumeurs, de ces mistigris, qui circulent on ne sait plus pourquoi. Mais l’idée s’incruste et circule partout comme une évidence: les exemples sont trop nombreux pour qu’on les relève tous. Le libéralisme fantasmé La meilleure réplique à cette fausse idée me semble avoir été donnée par Henri Weber dans Libération en fin de semaine. Cet intellectuel membre du Parti Socialiste a le bon goût de rappeler quelques évidences que les lecteurs de ce blog ont pu lire ici-même. En voici un florilège: Le procès en trahison libérale qui est fait à François Hollande a quelque chose de comique. Sous sa présidence, la dépense publique a atteint 57 % du PIB, record des pays de l’OCDE, les prélèvements obligatoires tangentent les 45 %, seconde place du podium, après le Danemark. Jusqu’à quel niveau faudra-t-il porter ces scores pour mériter le doux nom de social-démocrate ? 60 %, 70 %, 80 % ? Dans notre France «social-libérale», plus de la moitié de la richesse produite […]

La fin de l’investissement des particuliers?

4 mai 2016 Redaction 0

L’épargne des Français a abdiqué. Le placement préféré est désormais le compte courant non rémunéré. Certes, les taux de rendement des livrets ont baissé. Le livret A est à 0,75% et encore, avec un coup de pouce « politique » (en réalité à l’heure actuelle, l’immobilier n’a pas besoin de liquidité, en revanche un tel taux garanti décourage l’investissement productif, donc nuit à l’économie et l’emploi). La formule théorique (qui est fonction de l’Euribor 3 mois, l’EONIA, et l’inflation) donnerait un taux de du Livret A à 0,25%. Signe d’une défiance dans l’investissement et la prise de risque, l’épargne va vers la précaution, en restant en compte courant ou, au mieux, alimentant la collecte brute dans l’assurance vie, qui est à plus de 80% à « taux garanti » (à 0% !). L’assurance vie résiste La collecte brute a augmenté à 36,4Md€* au premier trimestre 2016 (au lieu de 34,7 sur la même période en 2015). La part des Unités de Compte s’est légèrement tassée à 19% début 2016, la baisse des marchés au 2ème semestre 2015 ayant pu modérer l’enthousiasme des épargnants. La collecte nette continue à progresser malgré des prestations (28,6Md€ au premier trimestre), mécaniquement en hausse (en fonction des stocks croissants et […]

Paris Habitat et ses petits mensonges de Toit à Toit

4 mai 2016 Eric Verhaeghe 0

Paris Habitat mérite-t-il (sans jeu de mots) le titre d’organisme le plus opaque de la Ville de Paris? Les innombrables révélations dont il fait l’objet le laissent à penser. L’office parisien de logement paraît une source inépuisable de petits mensonges et de gros arrangements qui transcendent les époques et les clivages politiques. De la droite à la gauche, le logement social subventionné constitue décidément un fromage à affinage long, et même très long. Les petits mensonges de Toit à Toit Paris Habitat s’est par exemple amusé la semaine dernière à communiquer sur son application mobile « De Toit à Toit » en délivrant une information sur la réalité de ses services dont on peine à identifier la traçabilité. « A terme, l’objectif, c’est d’améliorer la relation client avec le locataire, poursuit le directeur des systèmes, d’économiser du papier et aussi de décongestionner les agences de proximité ». La mise en place a nécessité un investissement de 80 000 € d’investissement et six mois de travail avec un éditeur de logiciel. 80.000€ d’investissement et six mois de travail? Vraiment? Cette description idyllique, qui laisse à penser que Paris Habitat est une start-up et fonctionne en mode projet ne paraît pas parfaitement conforme à la […]

Le chômage a-t-il baissé?

4 mai 2016 Eric Verhaeghe 0

Le chômage, fléau du siècle. Les chiffres du chômage, notre prière quotidienne. Jamais un gouvernement n’avait développé une telle religion de la statistique: la fameuse inversion de la courbe est une pluie que l’on implore chaque mois avec force danses tribales et simagrées à gri-gris. Et Mazal’Tov! la courbe aurait baissé ce mois-ci de 60.000 chômeurs. Comme cela m’arrive régulièrement (mais, n’étant pas religieux ni complètement superstitieux, pas tous les mois), je livre donc mon petit commentaire sur les chiffres du chômage. Combien de chômeurs en moins? Rappelons d’abord que la baisse de 60.000 chômeurs porte sur la catégorie A, c’est-à-dire les demandeurs d’emploi inscrits et tenus de chercher un emploi. Ils étaient, fin mars, 3,531 millions, contre 3,591 millions un mois auparavant. Il y a un an, ils n’étaient « que » 3,514 millions. Autrement dit, la forte baisse du mois ne gomme pas la hausse du chômage en un an. Une forte hausse des premières entrées Comme toujours, la question principale est de savoir pour quelle raison le chômage a baissé. Sur ce point, deux chiffres (donnés, malheureusement, avec moins de précisions qu’auparavant par la DARES) sont annonciateurs de mauvaises nouvelles. D’une part, les fins de contrats à durée déterminée […]

L’Allemagne mécontente de son Lebensraum européen

27 avril 2016 Eric Verhaeghe 0

L’Europe ne rapporte pas assez à l’Allemagne, et même lui coûte trop cher – ses ministres ne se privent pas de le dire en plaidant pour une reprise en main des institutions communautaires par des nationaux allemands. On sera une nouvelle fois stupéfait de voir des banquiers français abonder en ce sens. L’euro, une saignée dans l’épargne allemande La principale source de coût pour l’Allemagne s’appelle l’euro, et sa politique monétaire fondée sur des taux d’intérêt désormais nuls. Elle cause une apparente saignée dans l’abondante épargne allemande, où les volumes nominaux n’augmentent plus. Le fait que l’Europe soit en situation de quasi-déflation (ce qui préserve le pouvoir d’achat de l’épargne) importe visiblement assez peu à l’épargnant prussien, dominé par le sentiment de pédaler dans la semoule. C’est au ministre prussien des Finances, Wolfgang Schäuble, qu’est revenu l’honneur de déclencher les hostilités: « On ne peut contester que la politique de taux d’intérêt bas est source de problèmes exceptionnels pour les banques et l’ensemble du secteur financier en Allemagne », a dit le ministre. « Et cela est vrai aussi pour les plans de retraite ». « C’est pourquoi j’insiste toujours sur le fait que cela ne pousse pas forcément les citoyens à avoir foi dans […]

TAFTA versus KAFKA

27 avril 2016 Jean-Marc Boyer 0

Le Traité de Libre Echange Transatlantique (TAFTA) ou partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP*), fait la une des médias à l’occasion de la foire de Hanovre (Hannover Messe) de cette fin avril. Angela Merkel y a réuni autour d’elle le Président américain, occasion d’un G5 informel avec ses homologues français, anglais et italien. Henry Kissinger (qui est né en Allemagne) se demandait qui appeler pour avoir l’Europe. Il a désormais sa réponse. La prédominance anglo-saxonne Angela Merkel vient pourtant de l’autre côté du rideau de fer (où son père l’avait entrainé par idéologie pastorale), et les USA ont espionné la Chancelière CDU. Mais Barack Obama a su chanter les louanges du Dr Merkel et les USA sont désormais le premier partenaire de l’Allemagne. Plus généralement, le déséquilibre commercial entre USA et Europe est en faveur du vieux continent. Sigmar Gabriel (Président fédéral du SPD, ministre fédéral de l’économie et vice chancelier) est pourtant plus réticent au projet de traité. Malgré la douce sonorité du Tafta**, les discussions sont secrètes et uniquement en anglais. Common Law plutôt que Civil Law : en cas de conflit, un tribunal arbitral tranchera. Cela signifie qu’une instance (dépendant probablement de Washington), saisie par des entreprises […]

Hollande: contre la Nuit Debout, l’Ennui Assis

20 avril 2016 Eric Verhaeghe 1

Article écrit pour le Figarovox. Lors de sa très ennuyeuse prestation télévisuelle d’hier soir, Hollande, comme muré dans son château, a prononcé un terrible « ça va mieux » qui suscite l’hilarité sur les réseaux sociaux. En apparence, la phrase résonne comme un terrible déni de réalité. Mais, replacée dans son contexte, elle est surtout très révélatrice de la posture de Hollande, de son ambition pour le pays et de son angle d’attaque pour la prochaine présidentielle. Hollande et le déni de réalité Il faut être gonflé pour affirmer devant les Français que « ça va mieux », sans pouffer. Rappelons que dès le mois de février 2013, Hollande assurait que la croissance reviendrait presque par magie. L’influence de Moscovici et de sa bande d’économistes à trois balles, dont certains siègent à l’Assemblée Nationale, faisait alors des ravages. En toute bonne foi, Hollande était convaincu qu’ils avaient raison: on pouvait indéfiniment augmenter les impôts, les contraintes, les rigidités du marché du travail, rien n’empêcherait le retour de la croissance. Depuis le début de son mandat, en réalité, Hollande ne croit pas qu’il puisse agir sur l’économie. Il est en revanche pénétré de l’idée que les cycles économiques agissent quelle que soit la politique menée. […]

1 5 6 7 8 9 10