Fichier des gens honnêtes: le Conseil du Numérique s’autosaisit

8 novembre 2016 Redaction 1

Fichier TES : le CNNum appelle le Gouvernement à suspendre sa mise œuvre et s’autosaisit pour examiner des alternatives techniques plus modernes et respectueuses des droits et libertés PARIS — Le dimanche 30 octobre, le Gouvernement a publié le décret n°2016-1460 prévoyant l’instauration d’un nouveau fichier des “titres électroniques sécurisés” (TES) à l’ampleur inégalée. Ce dernier vise à élargir le fichier TES, qui existe déjà pour la gestion des passeports biométriques, aux cartes d’identités. Présenté comme un moyen de lutte contre la fraude documentaire, ce fichier pourra néanmoins faire l’objet de réquisitions judiciaires ou être utilisé par les services spécialisés de renseignement. A terme, il pourrait conserver les données biométriques de près de 60 millions de français dans une base centralisée. Cette décision administrative, prise sans aucune concertation préalable et minimisée dans ses conséquences depuis lors par le Gouvernement, suscite depuis une semaine une inquiétude croissante. Le Conseil national du numérique a donc décidé de s’autosaisir du fichier TES en vue de la publication prochaine d’un avis détaillé. En premier lieu, le Conseil déplore l’absence de toute concertation préalable à la publication de ce décret. Un dialogue avec les communautés d’experts aurait certainement pu permettre au Gouvernement d’explorer des alternatives techniques […]

Comment la primaire de la droite tue le « politique autrement »

8 novembre 2016 Éric Verhaeghe 0

La primaire de la droite a une vertu et un résultat très efficace: ceux qui imaginaient une remise à zéro du logiciel de l’ex-UMP ont perdu aujourd’hui toute illusion. Ceux qui se présentent au suffrage en 2017 n’ont tiré aucune conséquence des échecs passés, et demeurent stables dans une étrange continuité des mêmes mauvaises pratiques. La primaire de la droite et le cas accablant de NKM La leader de la droite parisienne a fait l’objet d’une révélation tout à fait cocasse. Le Monde vient de révéler une conversation que l’élue parisienne avait eue avec Bernard Squarcini, ancien patron des services secrets reconverti dans la sécurité pour les grands de ce monde. On en reste bouche bée, puisque NKM, en pleine campagne pour les municipales parisiennes, déclare, en réponse à la sollicitation de « tuer Rachida Dati » à la demande de Squarcini: « Je vais te dire, le meilleur moyen de la tuer, c’est d’éteindre. […] Et Fillon, c’est pareil, faut pas le tuer publiquement, faut l’éteindre. » La veille au soir, NKM avait méchamment accroché Nicolas Sarkozy lors du deuxième débat télévisé de la primaire. Une réponse d’un berger à une bergère, sans doute. Mais NKM aura désormais beaucoup de mal à faire illusion […]

Les fonctionnaires européens représentent 5% de la population du Luxembourg

7 novembre 2016 Redaction 0

Cet article sur les fonctionnaires européens est initialement paru sur le site Paperjam, sous la signature de Jean-Michel Hennebert. Avec pas moins de 12 institutions ou services connexes et apparentés à l’Union européenne, la capitale du Grand-Duché accueille plusieurs milliers de personnes chargées de faire fonctionner les rouages de l’administration européenne. Explications. Au même titre que Bruxelles et Strasbourg, Luxembourg figure sur la liste très restreinte des villes où sont implantées des institutions européennes. Fruit d’une décision prise en 1952 lors des travaux préparatoires à la création de la Communauté économique du charbon et de l’acier, cette réalité se traduit désormais par la présence permanente de quelque 12.600 fonctionnaires européens, issus des 28 actuels pays membres. Un chiffre qui n’a cessé de croître au fil des élargissements progressifs de l’UE qui réunit à ce jour quelque 500 millions de personnes. Répartis entre la Commission européenne, le Parlement européen ou la Cour de justice de l’Union européenne, ces personnels réalisent principalement des activités liées aux institutions politiques, judiciaires et financières, fidèles en cela au choix réalisé dès les années 1960. Sur l’ensemble des personnels européens présents au Grand-Duché, 69% sont actifs soit au sein des différents services de la Commission et […]

Pourquoi la gauche bannit Mélenchon

6 novembre 2016 Éric Verhaeghe 2

Mélenchon est le grand banni de la gauche. Ce week-end encore, la Conférence Nationale du Parti Communiste a refusé d’accorder son soutien au tribun de la France insoumise. Même si la décision n’a pas surpris le leader maximo, elle illustre bien la difficulté du bonhomme dans ses relations historiques avec son camp et témoigne de l’étrange bannissement dont il fait l’objet. Les communistes travaillés au corps par le PS Bien entendu, si l’appareil communiste, ou ce qu’il en reste, a rejeté Mélenchon samedi, des calculs très intéressés sont à l’oeuvre. Seuls votaient les cadres du parti, c’est-à-dire ceux qui ont un poste ou un mandat à défendre. Tous savent que leur avenir est précaire et compromis, et qu’ils ont besoin du parti socialiste pour survivre. Il suffit que le PS aligne un candidat aux législatives face à eux pour qu’ils soient balayés et que leur carrière politique s’arrête. Avec Mélenchon, ils sont sûrs de récolter cette mesure de rétorsion dans de prochaines législatives. Le PS risque fort de ne pas leur y faire de cadeau au cas où Mélenchon ruinerait, au premier tour, la chance du candidat socialiste d’arriver au second. C’est pourquoi les cadres communistes préfèrent aujourd’hui une alliance […]

Sarkozy, trumpisant envers et contre tout(e)s?

4 novembre 2016 Éric Verhaeghe 0

Nicolas Sarkozy sera-t-il, quoi qu’il arrive, candidat à la présidentielle? Le débat entre les 7 candidats, hier, a reposé une nouvelle fois la question. Le dangereux tout sauf Sarkozy Une seule évidence s’est dégagée du débat d’hier soir: les candidats à la primaire sont lancés dans un tout sauf Sarkozy assez impressionnant. Il est le seul candidat à faire l’unanimité contre lui, au point qu’on ne sait plus, dans les critiques implicites ou explicites qui lui sont adressées par ses challengers, ce qui procède de la peur de le voir gagner, et ce qui procède de la haine pour ce qu’il est et qu’il incarne. Cette focalisation de tous contre un seul risque de se révéler extrêmement dangereuse, dans la mesure où elle donne le sentiment que les candidats sont désormais engagés dans une lutte inégale contre un seul d’entre eux, et se satisfont tous mollement de l’hypothèse Juppé, dont on peine, du coup, à voir les aspérités réelles. C’est le vrai danger de cette campagne obsessive. Plus Sarkozy est mitraillé, mieux il se transforme en héros, et plus Juppé, à force d’être l’homme du consensus, se hollandise. Disons même que le meilleur service à rendre à Sarkozy, c’est le […]

Trois clés pour comprendre le phénomène Trump

4 novembre 2016 Redaction 1

Cet article sur Donald Trump est initialement paru sur le site The Conversation, sous la signature de Mario Del Pero. Les chances que Donald Trump a désormais d’être élu semblent limitées : pas plus de 15 à 20 % selon FiveThirtyEight, le site du champion des prévisions Nate Silver. Le candidat républicain se confronte à une carte électorale structurellement hostile. Et il paye son radicalisme, politiquement incorrect, qui rebute de nombreux électeurs modérés et indépendants. Pourtant, Trump est en passe d’obtenir au moins environ 40 à 42 % des votes en tout. Entre 55 et 60 millions d’Américains voteront ainsi pour lui. Malgré son impréparation manifeste, sa vulgarité, sa violence verbale déployée à plusieurs reprises contre les minorités, les femmes, les handicapés et les étrangers. Malgré, enfin, un programme politique incompatible avec les dogmes de la globalisation néolibérale, hégémonique depuis longtemps dans la culture politique du Parti républicain. Se pose donc encore une fois la question qui s’est posée depuis le début, l’année dernière, de la campagne électorale : comment est-il possible qu’un candidat comme Donald Trump puisse arriver aussi près de la Maison Blanche ? Comment expliquer le phénomène Trump ? Les réponses varient et, ces derniers mois, plusieurs interprétations divergentes (et parfois conflictuelles) ont été […]

Cazeneuve, Brinsolaro et la réaction nobiliaire

4 novembre 2016 Éric Verhaeghe 0

Le psychorigide Bernard Cazeneuve a réussi un nouvel exploit: celui de froisser l’épouse du policier Franck Brinsolaro, tué lors de l’attentat contre Charlie Hebdo, en inaugurant une place au nom du flic sans inviter sa veuve ni l’orpheline qu’il a laissées derrière lui. Le geste, qui voulait apaiser des policiers toujours en colère, est emblématique de la réaction nobiliaire à l’oeuvre dans les élites françaises. Comment Cazeneuve tente de reprendre la main… Cazeneuve est évidemment confronté à une difficulté à laquelle il ne s’attendait pas: la grogne spontanée de la base contre le mépris dont elle est l’objet de la part de sa hiérarchie et des syndicalistes appointés pour canaliser les énergies. Les policiers qui défilent dans les rues, la nuit tombée, sont une menace majeure pour le ministre. Cette opposition interne, insaisissable, incorruptible, vient du fond des tripes. C’est soudain la France profonde qui dit son ras-le-bol du divorce consommé entre l’intérêt général et le système qui est supposé le représenter, le garantir et le défendre. Pour récupérer le coup et juguler cette colère froide, Cazeneuve pratique la démarche du crabe: un jour chaud, avec l’inauguration d’une place au nom d’un policier mort dans un attentat, un jour froid, […]

Sophie de Menthon: la question de l’«empêchement» de François Hollande se pose

3 novembre 2016 Redaction 1

Cet article du journal l’Opinion est publié avec l’aimable autorisation de Sophie de Menthon.   Monsieur le Premier Ministre, les Français sortent de l’état de sidération dans lequel la lecture de Un Président ne devrait pas dire ça… les a plongés et prennent tous les jours un peu plus la mesure des dommages que les divulgations incontrôlées du président de la République ont causé en France et à l’international. La perte de crédit de légitimité et d’autorité est particulièrement flagrante auprès de ceux qui sont les partenaires du chef de l’Etat, chef des Armées, et ce dans une période de graves menaces qui pèsent sur notre pays ayant exigé l’état d’urgence. Compte tenu des secrets d’Etat divulgués avec la plus déconcertante légèreté aux deux journalistes du Monde, des réactions en chaîne ont suivi dans la presse internationale. Comment peut-on imaginer que les liens de confiance nécessaires puissent encore subsister ? Comment maintenir avec nos alliés, au plus haut niveau de l’Etat, une relation de coopération nécessaire pour faire face ensemble à tout l’éventail des menaces qui pèsent sur notre pays ? Quel est le chef d’Etat qui aura encore aujourd’hui assez confiance dans le Président français pour partager avec lui préoccupations, informations […]

Le discours de François Hollande au Forum national des conseils citoyens

3 novembre 2016 Redaction 2

Retrouvez ci-après le discours prononcé par François Hollande à l’occasion du Forum national des conseils citoyens à la Cité des sciences et de l’industrie le jeudi 27 octobre 2016.   Mesdames, Messieurs les ministres, Mesdames, Messieurs, Je salue les élus aussi qui sont ici et qui contribuent à ce que nous mettons en œuvre pour la ville. Mais d’abord, je ne me plains pas de cette liberté. Cette liberté que vous avez prise, cette liberté que les conseils citoyens peuvent représenter. Parce que s’il n’y a pas l’expression des citoyens, que veut dire la démocratie ? Ce n’est pas simplement voter tous les six ans dans une ville. Ce n’est pas simplement voter tous les cinq ans pour un Président ou une Présidente de la République. La démocratie, c’est aussi de pouvoir tous les jours déterminer son destin, de choisir sa vie et d’avoir la conviction que son intervention peut être utile aux autres. C’est ce que vous avez, à un moment ou à un autre, témoigné. J’ai entendu les restitutions, j’ai entendu aussi un certain nombre de questions et je resterai après pour pouvoir vous entendre. Mais le Conseil citoyen, c’est un instrument qui a été créé par la […]

Immobilier : faut-il taxer les loyers fictifs ?

3 novembre 2016 Redaction 6

Cet article provient du site The Conversation et a été publié par Michel Albouy.   À l’occasion d’une réflexion sur la fiscalité du patrimoine l’OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques) vient de remettre au goût du jour la taxation des loyers fictifs. Cet organisme de recherche abrité par la Fondation nationale des sciences politiques qui se veut indépendant a pour principale mission « d’étudier scientifiquement et en toute indépendance la conjoncture de l’économie française et de formuler des prévisions économiques à court, moyen ou long terme ». Pour rappel, en 1997, l’OFCE s’était fait remarquer pour ses prises de position en faveur des 35 heures. Une mesure éminemment politique, peu validée sur le plan empirique, et qui n’est plus très défendue de nos jours. Plus récemment, un dirigeant de cet organisme s’est opposé à Jean Tirole, prix Nobel d’économie, sur la question de la réduction du temps de travail en contestant le caractère scientifique des études prouvant que la réduction du temps de travail n’avait aucun effet positif sur l’emploi. Ce petit rappel montre que ce think tank n’est peut-être pas si indépendant et que ses préconisations ne sauraient être prises en totalité pour des vérités scientifiques.   Loyers implicites : Piketty, déjà… Dans […]

1 21 22 23 24 25 59