Consultations revalorisées de 10€ : les jeunes médecins pointent les incohérences du rapport Vigier

Le 19 juillet dernier, Philippe Vigier, député UDI, rendait son rapport pour l’égal accès aux soins des français. Le rapport de près de 240 pages comportait plusieurs réformes qui ont finalement été retoquées par les syndicats d’étudiants médecins. 

Conventionnement collectif, consultation revalorisée à 35€ pour ceux qui s’installeraient dans les zones sous-peuplées ou encore suppression des Agences Régionales de Santé : les réformes phares du rapport Vigier n’ont pas fini de faire parler. Après avoir hérissé le poil des médecines libéraux séniors, ce sont les syndicats étudiants qui, dans un communiqué commun, répondent sèchement aux propositions de l’élu. 

« Une vision de la réalité bien personnelle »

Dans ce communiqué, les syndicats mettent en cause la façon de procéder de l’élu pour réaliser son rapport. Ils estiment que Philippe Vigier y promeut une « vision de la réalité bien personnelle » de la situation sanitaire en France. Les syndicats s’indignent aussi d’avoir trouvé dans le rapport « certains propos déformés et mal restitués. » 

Si sur la forme le rapport ne séduit pas les carabins, sur le fond ce n’est pas mieux. Des trois mesures phares proposées par le député UDI, les syndicats n’en veulent aucune. Sur le conventionnement collectif, les jeunes médecins expliquent que « les mesures coercitives qui réduisent la qualité des soins, poussent les médecins à un déconventionnement et participent à la création d’une médecine à deux vitesses sont par contre à reléguer au placard des mauvaises idées définitivement ! « 

Le même sort est réservé à la proposition de revaloriser les consultations des médecins qui exercent dans les zones rurales. Les carabins expliquent que sans politique d’aménagement du territoire, il n’y a aucune chance de voir des médecins s’installer en zone sous-dense. 

Enfin, la proposition de supprimer les Agences Régionales de Santé ne remporte pas non plus un grand succès. Les syndicats de jeunes médecins estiment que Philippe Vigier pose une proposition qui n’est pas en accord avec « le monde d’aujourd’hui. » En somme, les carabins réclament de la visibilité et ils considèrent les ARS comme les meilleures portes d’entrée sur le marché. Pour eux, les supprimer n’a aucun sens.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Cryptomonnaie : la Chine bloqué plus de 120 plateformes d’échanges

La Chine vient d'annoncer avoir bloqué 120 plateformes d'échanges de cryptomonnaies ainsi que 8 médias d'informations dédiés aux monnaies virtuelles....

Fermer