Un bouchon lyonnais? La Meunière, bien sûr

Temps de lecture : 2 minutes

Cet article a été lu 621 fois

Le bouchon lyonnais est une tradition bien vivace, mais avec des résultats inégaux et parfois très décevants. Tous ceux qui écument le Vieux Lyon à la recherche d’une bonne adresse et reviennent bredouille le savent.

La Meunière, le bouchon lyonnais qui traverse le temps

Pour goûter au charme du bouchon lyonnais à l’ancienne, avec ses nappes Vichy et son ambiance bon enfant, Neandertalis recommande donc la Meunière, près de l’Hôtel de Ville, qui constitue un lieu sûr et plaisant. La petite salle en contrebas, un peu sombre, concentre toute la chaleur d’une assemblée dont on se dit qu’elle doit traverser sans grande embûche le temps de la gastronomie et de la capitale des Gaules.

La carte de la Meunière porte beaucoup d’espérance que l’assiette ne dément pas. Les amateurs concentreront leur attention sur les saladiers lyonnais, servis en deux batteries. Cervelas, museau, oreille de cochon, pied de veau, lentilles: tout y est pour réjouir le palais ou simplement faire découvrir les spécialités locales. Les préparations sont fraîches et donnent un air de pique-nique au repas. On en redemande.

N’oubliez pas la quenelle!

Forcément, qui dit bouchon lyonnais dit quenelle, autant que tablier de sapeur. La Meunière en a pour tout le monde. On appréciera en particulier la quenelle servie dans son craquelon, belle et onctueuse avec sa sauce brochet qui rappelle la cuisine de toujours.

Le gratin de macaronis est lui aussi léger et crémeux. Il n’est pas servi avec la quenelle, mais on n’oubliera pas de le demander.

Une belle carte des vins

Les vrais amateurs ne manqueront pas la carte des vins. Bien sûr, elle propose tout ce que la région a de meilleur. Mais l’immense avantage de la Meunière, ce sont sans doute ses Champagne de bonne facture à des prix défiant toute concurrence. En prix d’appel, le Gosset vaut le détour (les amateurs apprécieront) pour un tarif de moins de 50 euros (si, si, c’est possible).

Une adresse sans risque et qui ravira vos invités à la recherche de couleur locale.

La Meunière, 11 rue Neuve, 69001 LYON

Ouvert le soir, fermé le dimanche et le lundi.

Compter environ 40 euros le repas.

print

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Le décret sur les fusions de branches professionnelles est paru

Un décret sur les fusions de branches est paru au JORF du 17 novembre. Il fixe les critères de regroupement....

Fermer