La Cour des Comptes montre l’absurdité de la politique du logement social

Il faut absolument lire le rapport de la Cour des Comptes sur le logement social. Les magistrats ont en effet la bonne idée de traiter tous les sujets tabous sur cette question. On notera en particulier l’excellent chapitre intitulé: « Faut-il construire toujours plus ? ». Nous en publions ici un extrait significatif.

Un effort coûteux qui ne peut suppléer une meilleure mobilité dans le parc social

L’effort de production de logements sociaux représente une part importante des aides publiques au logement, puisque son montant est estimé à 7,6 Md€ en 2014 .

Or, ce coût doit être mis en regard de son apport effectif dans la réponse aux besoins exprimés : l’effort de production nouvelle, qu’il porte sur 80 000, 100 000, 120 000 ou 150 000 logements par an, ne peut pas suppléer une meilleure gestion d’un parc qui compte plus de 4,7 millions de logements.

En effet, l’offre liée à la croissance du parc ne représente, selon les années, que 15 % à 18 % du total de l’offre attribuée à de nouveaux ménages. C’est donc au total seulement un ménage sur six qui accède au logement social grâce à l’offre nouvelle, alors que cinq ménages sur six y accèdent du fait de la rotation au sein du parc.

En conséquence, une amélioration d’un point seulement du taux de mobilité dans le parc social (9,7 % en 2015) représenterait une offre annuelle équivalente à la construction de 47 000 logements, de surcroît sans entraîner de coûts pour la collectivité.

De même, une réduction d’un point du taux de vacance des logements (3,2 % au 1er janvier 2015) représenterait l’équivalent de 47 000 logements supplémentaires mis à la location par an, toujours sans aucun coût pour la collectivité.

Ces données soulèvent la question de la trop grande focalisation des attentes actuelles de la politique du logement social sur le sujet de la construction, et, en sens inverse, de l’attention insuffisante qui est portée aux questions de l’organisation des parcours résidentiels, de la mobilité des locataires et de la gestion du parc existant.

print

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey, salut toi le lecteur de Décider et Entreprendre.


Ça fait maintenant deux ans que D&E existe et continue de se développer. Et le tout, sans jamais avoir reçu de subvention. Alors depuis maintenant un mois, D&E a décidé et entrepris d'intégrer quelques publicités sur sa homepage, mais aussi au cœur de ses articles. Car D&E rémunère ses équipes.


Derrière D&E se cachent des journalistes, des développeurs informatiques, des responsables communications, mais aussi des éditorialistes de passage. Tout ce petit monde travaille d'arrache-pied pour ramener de l'information fraîche, des points de vues tranchés, mais argumentés et autres gaudrioles à l'un des seuls médias en ligne complètement indépendant, à la ligne éditoriale libre, mais aussi en plein développement.


Alors, voilà, aujourd'hui, cher lecteur, on te demande un petit geste de pas grand-chose. Non, range ton portefeuille (bien que l'on accepte aussi les dons). Non, on te demande juste de désactiver ton bloqueur de pub (Ad-Block, AdThwart, Webmail Ad blocker, etc) le temps de ta navigation sur notre site ou de mettre une exception de blocage qui concerne D&E.


Le simple fait d'afficher les pubs sur notre site nous permet de rémunérer nos « incroyables » équipes. Promis, les publicités ne sont pas invasives ni agressives. On peut même les cacher si on veut (avec la petite croix dessus).


Ça nous ferait vraiment plaisir et ça permettrait qu'on s’achète notre table de ping-pong continue à écrire librement, à titiller les puissances en place, mais aussi à proposer d'autres pistes de réflexion sur des sujets habituellement traités par les médias subventionnés.


Un petit geste pour toi, mais un grand pas pour Décider & Entreprendre.


Merci à toi, ô lecteur de D&E. Et bonne lecture.

Lire les articles précédents :
Optimisme pour la croissance mondiale en 2017 ?

Article de Laurent Ferrara et Clément Marsilli paru sur le site de la Banque de France. L’indicateur en temps réel de la...

Fermer