Les créations d’entreprises sont en hausse, les faillites aussi

En 2017, les créations d'entreprises sont à la hausse. C'est ce que révèle un document de l'INSEE, paru ce mois-ci. La faillite est elle aussi en progression depuis 2002, période de la relance des créations d'entreprises.

Augmentation des créations d'entreprises en 2017

Sur le cumul des premiers mois de l'année 2017, le nombre des créations d'entreprises a augmenté de 3,5%, par rapport à la même période sur l'année précédente. Sur un an, la forme sociétaire avec +5,4%, progresse deux fois plus vite que l'entreprise individuelle à +2,5%.

Le mois le moins favorable à la création d'entreprises reste le mois d'août, qui marque une baisse de la création d'entreprises après un mois de juillet très positif. Cependant, dans le même mois, la demande d'immatriculation des micro-entrepreneurs représente deux demandes sur cinq. Un intérêt particulier pour ce statut, encouragé par l'annonce récente de Bruno Le Maire, sur le plafond du chiffre d'affaires des micro-entrepreneurs qui va être doublé.

Le BTP faiblit 

Les entreprises de BTP enregistrent une baisse significative de créations depuis 2013. Elles étaient à 6 500 créations cette même année, et sont descendues à environ 4 500 en 2017. En glissement annuel sur douze mois, on constate -5,3% de créations d'entreprises dans ce secteur en 2017. Sur cette période, les secteurs à connaître une telle baisse sont rares. 

Les créations poursuivies par la faillite

Il y a 15 ans, la création d'entreprises repartait à la hausse. On recensait près de 215 000 créations d'entreprises en 2002. Depuis, le chiffre ne cesse de grandir d'année en année. Sur les huit premiers mois de 2017, pas loin de 369 000 entreprises ont vu le jour, tous secteurs confondus. Parallèlement, depuis 2002, le nombre d'entreprises défaillantes, environ 37 000 à cette date, est reparti à la hausse pour atteindre plus de 60 000 défaillances en 2015.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Les manifestations n’intéressent pas Edouard Philippe

C'est peu dire que les manifestations de ce début de semaine n'ont pas retenue l'attention du premier ministre. Dans son...

Fermer