Cryptomonnaie : un mineur chinois arrêté pour vol d’électricité

En Chine, un homme a été arrêté par la police pour avoir détourné de l’électricité pour alimenter une installation illégale de minage de Bitcoin et d’Ethereum.

Récemment, nous vous parlions de la décision du Québec de faire payer l’électricité plus cher aux particuliers et aux entreprises qui mineraient des cryptomonnaies. Officiellement, la régie Hydro-Québec expliquait vouloir engranger plus de recettes liées à cette activité. On peut aussi penser que cette solution permette de limiter le minage au Québec où l’énergie est peu chère.

Mais visiblement, ces questionnements ne sont pas arrivés jusqu’en Chine où un certain « Ma » a été placé en garde à vue pour avoir volé 150 mégawatt d’électricité par heure, en seulement un mois. Le tout pour alimenter ses installations de minage. 

930$ par jour

L’installation avait de quoi faire pâlir bon nombre de mineurs. « Ma », installé dans la province d’Anhui en Chine, avait relié plus de 200 ordinateurs qui restaient allumés nuit et jour dans le seul but de mineur du Bitcoin et de l’Ethereum. Seulement, il est plutôt acquis que le minage est un gouffre énergétique.

La police a donc été alerté par la régie de la région qui constatait une consommation anormale de l’électricité. Pour son petit business, « Ma » consommait jusqu’à 930$ d’électricité par jour. Et s’il précisait aux policiers ne pas avoir conscience de sa consommation excessive, il avait tout de même trafiqué son compteur pour faire diminuer sa note. 

Depuis plusieurs mois, les cas de minages illégaux et de vols d’électricité se multiplient en Chine. Six individus avaient été arrêté à Tianjin pour avoir détourné de l’électricité servant à alimenter plus de 600 machines destinées au minage. Mais ces cas restent néanmoins difficiles à élucider pour la police, les fraudeurs s’installant dans des régions en surconsommation énergétique. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey, salut toi le lecteur de Décider et Entreprendre.


Ça fait maintenant deux ans que D&E existe et continue de se développer. Et le tout, sans jamais avoir reçu de subvention. Alors depuis maintenant un mois, D&E a décidé et entrepris d'intégrer quelques publicités sur sa homepage, mais aussi au cœur de ses articles. Car D&E rémunère ses équipes.


Derrière D&E se cachent des journalistes, des développeurs informatiques, des responsables communications, mais aussi des éditorialistes de passage. Tout ce petit monde travaille d'arrache-pied pour ramener de l'information fraîche, des points de vues tranchés, mais argumentés et autres gaudrioles à l'un des seuls médias en ligne complètement indépendant, à la ligne éditoriale libre, mais aussi en plein développement.


Alors, voilà, aujourd'hui, cher lecteur, on te demande un petit geste de pas grand-chose. Non, range ton portefeuille (bien que l'on accepte aussi les dons). Non, on te demande juste de désactiver ton bloqueur de pub (Ad-Block, AdThwart, Webmail Ad blocker, etc) le temps de ta navigation sur notre site ou de mettre une exception de blocage qui concerne D&E.


Le simple fait d'afficher les pubs sur notre site nous permet de rémunérer nos « incroyables » équipes. Promis, les publicités ne sont pas invasives ni agressives. On peut même les cacher si on veut (avec la petite croix dessus).


Ça nous ferait vraiment plaisir et ça permettrait qu'on s’achète notre table de ping-pong continue à écrire librement, à titiller les puissances en place, mais aussi à proposer d'autres pistes de réflexion sur des sujets habituellement traités par les médias subventionnés.


Un petit geste pour toi, mais un grand pas pour Décider & Entreprendre.


Merci à toi, ô lecteur de D&E. Et bonne lecture.

Lire les articles précédents :
L’aide-ménagère « empruntait » la carte bleue de son employeur de 92 ans

Multirécidiviste, une aide-ménagère de 45 ans avait l'habitude d'escroquer des personnes vulnérables. Cette fois, elle a dépouillé un homme de...

Fermer