D’après Gérald Darmanin, tout l’argent du Loto du Patrimoine n’ira pas au patrimoine…

Lors de la séance du 22 octobre à l’Assemblée Nationale, le ministre de l’Action et des Comptes Publics a expliqué que l’intégralité des sommes récoltées dans le cadre du Loto du Patrimoine n’irait pas au patrimoine. On parle de taxes presque autant égales que les recettes.

Avait-on signé pour ça ? Pas sûr…

Lors de la séance de lundi 22 octobre à l’Assemblée Nationale qui portait sur le PLF 2019, les députés ont répondu à plusieurs questions techniques. Et une a particulièrement retenu notre attention. Le républicain Gilles Lurton a, en substance, demandé au gouvernement quelle part de ce qu’a rapporté le loto du patrimoine, serait réellement reversée au patrimoine. Et la réponse de Gérald Darmanin risque de décevoir ceux qui ont joué mais aussi Stéphane Bern.

« L’État touche, comme il touche sur tous les jeux, des taxes… »

Dans sa réponse, Gérald Darmanin explique que les recettes qu’a générées le jeux « seront affectées au patrimoine ». C’était juste avant d’annoncer que comme les autres jeux, ce loto « crée des taxes qui seront touchées par l’Etat. »

Le couperet tombe. Tout l’argent qui entoure ce jeu ne sera donc pas entièrement reversé au patrimoine. Gérald Darmanin tente de rassurer son auditoire en affirmant que « ces taxes sont peu nombreuses ». 

Non franchement, objectivement, elles sont peu nombreuses. Ce n’est pas du tout la poule aux oeufs d’or que certains ont évoquées. C’est une rente pour l’Etat.

Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics 

Parlons peu, parlons sous. Et gros sous même. Le ministre de l’Action et des Comptes Publics explique ensuite que les recettes sont donc, elles, intégralement reversées au patrimoine. Il chiffre ces dernières entre « 15 et 20 millions d’euros ».

Pour autant, il ne donne pas le montant des taxes générées par ce même jeu. Une donnée que possède le Canard Enchaîné, qui affirme qu’elles atteindraient les 14 millions d’euros.

« Peu nombreuses » c’est ça ? En tous cas, elles rapportent…

La séquence devrait être scrutée avec attention par Stéphane Bern, grand défenseur du patrimoine français et qui portait le projet à bouts de bras. De plus, il s’était vu conforté dans son rôle et dans ses positions avec notamment l’éviction de Françoise Nyssen au ministère de la Culture lors du dernier remaniement. Le gouvernement se serait-il fait une spécialité de souffler le chaud et le froid sur ses plus proches collaborateurs ?

Mais ce n’est pas le seul qui doit se sentir trahi puisque plus de 60% des tickets mis en vente ont été achetés, soit 7 millions de tickets. Et presque autant de joueurs qui pensaient sûrement que l’intégralité de la somme récoltée irait au patrimoine.

3 commentaires sur D’après Gérald Darmanin, tout l’argent du Loto du Patrimoine n’ira pas au patrimoine…

  1. je me permets de corriger :
    et l’intégralité des « joueurs » pensaient que la somme récoltée irait au patrimoine,
    ou encore :
    « et presque autant de joueurs » n’étaient pas des « joueurs » mais des donateurs.

  2. Chausse-trappe ultra-classique d’un quelconque gouvernement français, dont l’habitude a toujours été de reprendre plus de la main droite que ce qu’il donnait de la gauche – notons au passage que ce n’est pas la pire, car dans la gradation des tour de cochon, il existe l’effet cliquet, où tout mesure dite temporaire devient systématiquement définitive (Ex: la CSG), mais en plus, se met à augmenter hors de proportion de l’inflation réelle avec une régularité de métronome.

    Donc, à l’Ouest, rien de nouveau, que des gens encore beaucoup trop crédules et incapables de voir que tous les gouvernements, et tout particulièrement celui-ci, pressent le citron du privé pour que les poncktionnaires puissent continuer à péter dans la soie en claquant le pognon de ceux qui suent sang et eau pour le gagner dans un parasitisme doublé d’un capitalisme de connivence abject – pas sûr que cet état de fait dure aussi longtemps que les con-tributions…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Avec Macron, les retraités tombent de Charybde en Scylla

En ces temps d'élaboration du PLFSS 2019 et de la réforme des retraites annoncée pour l'an prochain, le moins que...

Fermer