Moins de 20% des achats de l’Etat profitent aux PME

Temps de lecture : 1 minute

Cet article a été lu 2557 fois

Les achats de l’Etat profitent à 53% aux grandes entreprises et à 28% aux entreprises de taille intermédiaire. C’est ce qui ressort de l’étude publiée par le tout nouvel observatoire économique de la commande publique.

Les achats de l’Etat plus tournés vers les grandes entreprises que les autres acteurs

On notera ici le tableau produit par l’observatoire:

L’achat public en général profite donc à 27% aux PME. Mais ce taux est atteint essentiellement grâce à l’effort des collectivités territoriales, qui consacrent, selon les années, jusqu’à 40% de leurs achats publics aux PME. En revanche, la place des PME est quasi-résiduelle dans les achats de l’Etat, massivement tournés vers les grandes entreprises. En 2012, celles-ci avaient bénéficié de 61% des commandes de l’Etat!

La publication de ces chiffres permet une première mesure de l’effet contra-cyclique de la commande publique. Celle-ci, loin de corriger les inégalités ou de protéger le Mittelstand français tend à répartir le produit de l’impôt au profit des entreprises qui contribuent le moins à l’effort et au détriment de celles qui contribuent le plus.

Ce sujet méritera d’être réabordé après les présidentielles. Pour mémoire, la commande publique est estimée par l’Observatoire à une somme globale de près de 70 milliards €, à laquelle il faut ajouter les marchés passés auprès d’entreprises dont la taille exacte n’est pas connue.

print

1 commentaire sur Moins de 20% des achats de l’Etat profitent aux PME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
RSI: le dispositif anti-Reichman et anti-libérés est-il constitutionnel?

La loi de financement de la sécurité sociale pour 2015 avait introduit un dispositif "anti-Reichman" destiné à protéger le RSI...

Fermer