De nouvelles mesures pour la protection des citoyens de l’UE

La Commission européenne a présenté hier ses mesures pour une meilleure protection des citoyens de l'Union. La lutte contre le terrorisme sera renforcée.

Dans son discours sur l'état de l'Union en septembre, Jean-Claude Juncker avait annoncé la présentation de nouvelles mesures pour la protection des citoyens de l'UE. C'est chose faite. Les principaux axes sont la protection des espaces publics de plus en plus vulnérables, et le renforcement des actions en matière de lutte contre le terrorisme hors UE.

Des mesures pour renforcer la protection des espaces publics

- Un soutien financier, avec 18,5 millions d'euros pour les projets transnationaux, et 100 millions d'euros pour les villes qui investissent dans des solutions de sécurité.

- Des outils d'orientation seront proposés dès l'année prochaine, pour répondre aux questions des états membres sur la protection des espaces et la sensibilisation de la population.

- La mise en place d'un réseau de sécurité pour la protection des espaces publics à haut risque, afin d'améliorer la préparation des états aux attentats.

De plus, la Commission renforce l'implication des autorités locales et régionales, en les convoquant dans une "réunion à haut niveau" sur les meilleurs pratiques pour protéger les espaces publics.

La lutte antiterroriste hors UE s'intensifie

La Commission européenne souhaite la collaboration de l'UE avec d'autres pays, pour développer son action extérieure dans la lutte contre le terrorisme. Cela passe notamment par des transferts de données à caractère personnel entre Europol (agence européenne spécialisée dans la répression de la criminalité) et des pays d'Afrique du Nord et du Proche-Orient entre autres.

 

Le risque zéro n'existe malheureusement pas en matière de terrorisme, mais nous continuons à restreindre les possibilités d'action dont les terroristes disposent pour préparer et perpétrer leurs méfaits. À mesure que les terroristes changent de tactique, nous intensifions l'assistance apportée aux États membres pour faire face à ces menaces: nous les aidons à protéger les espaces publics où la population se rencontre, tout en coupant l'accès des terroristes aux substances dangereuses entrant dans la fabrication d'engins explosifs et en tarissant les sources de financement du terrorisme. (Julien King, commissaire chargé de l'union de la sécurité)

1 commentaire sur De nouvelles mesures pour la protection des citoyens de l’UE

  1. la tactique, la stratégie, les moyens en personnels, les outils, le moment de riposte et le lieu précis doivent être tenus secrets, en dehors de ces considérations, les discours des politiques sont nuls et non avenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Le transfert de données personnelles entre UE et Etats-Unis va évoluer

En juillet 2016, le bouclier de protection des données entre les Etats-Unis et l'Union Européenne avait été annoncé en grande...

Fermer