Décédé après avoir fait fortune dans les cryptos, ses comptes restent inaccessibles pour sa famille

Matthew Mellon était connu pour avoir « transformé deux millions de dollars en 1 milliards » en investissant dans les cryptomonnaies. Décédé le 16 avril dernier, ses portefeuilles restent inaccessibles pour sa famille qui ne possèdent pas les identifiants. 

Matthew Mellon était un homme d’affaires au train de vie faste. Après avoir hérité d’une série d’actions évaluées à plus de 25 millions de dollars, il avait rapidement sombré du côté sombre de l’argent. Il dépensait près de 100 000$ par mois en opioïdes, pouvant prendre jusqu’à 80 cachets d’Oxycontin par jour. Décédé à 53 ans alors qu’il se trouvait en cure de désintoxication, il était aussi connu comme celui qui a fait fortune dans les cryptomonnaies.

L’homme qui transforma deux millions de dollars en un milliard…

A 21 ans, Matthew touche un héritage de 25 millions de dollars. Une fortune qui ne restera pas dans ses tiroirs puisqu’en 2010, il investit massivement dans les cryptomonnaies et principalement dans le Bitcoins. Quelques années plus tard, il revend la totalité de ses jetons tout en réinvestissant dans une autre cryptomonnaie : le XRP.

En mai 2015, il devient ambassadeur global pour le Ripple Lab. Alors que son investissement est de 2 millions de dollars, ses gains sont très rapidement démultipliés. Sa fortune atteint le milliard de dollars. 

Après sa mort, sa famille a voulu mettre la main sur ce capital. Seulement, elle se heurte à plusieurs problématiques. La première est que la famille ne possède pas les identifiants des portefeuilles numériques de Matthew. Elle est donc dans l’incapacité de les débloquer et d’accéder au butin.

Deuxièmement, la famille assure que la fortune du défunt se serait volatilisée. Une source proche de la famille affirme que l’homme d’affaires était capable de « brûler 7 millions de dollars par mois » avant sa mort. Il aurait aussi rendu visite à sa banque pour essayer de réduire ces dépenses à « seulement 2 millions par mois« . 

Mais pour le moment, aucun moyen de savoir ces informations sont avérées ou non. Reste qu’on ne le répètera jamais assez lorsqu’il est question de cryptomonnaies : il est important de garder sur des supports physiques les identifiants de ses portefeuilles. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Le gouvernement prépare-t-il la hausse des cotisations sociales pour les travailleurs indépendants?

Le Haut Conseil pour le Financement de la protection sociale commence à préparer les esprits à une hausse massive des...

Fermer