La droite flamande veut sanctionner les Turcs de Belgique pour leur “oui” à Erdogan

Cet article a été lu 2583 fois

La droite flamande ne plaisante pas, et ouvre des débats qui sont totalement occultés en France. Ainsi, alors que les communautés turques d’Europe ont massivement soutenu le projet autoritaire d’Erdogan, les nationalistes et les chrétiens flamands ont ouvert un débat sur l’abrogation de la double nationalité pour les Turcs de Belgique.

La droite flamande face aux 77% de Turcs en Belgique qui soutiennent Erdogan

Pour mémoire, Erdogan a obtenu une score de 77% de “oui” en Belgique, de 65% en France et de 63% en Allemagne (mais de 20% au Royaume-Uni et de 17% aux Etats-Unis, et de seulement 13% en Espagne…). Face à ce raz-de-marée, la droite flamande s’interroge. Selon l’agence Belga, le président de la N-VA (parti nationaliste flamand) Bart De Wever souhaite ouvrir la discussion “au-delà des partis pour mettre fin à la double nationalité”, a-t-il indiqué lundi à Belga, rejoignant ainsi la prise de position du député CD&V Hendrik Bogaert. Selon Bart De Wever, il existe certaines difficultés juridiques, “mais elles ne sont pas insurmontables”, a-t-il indiqué.

A la suite du député CD&V, la députée flamande Open Vld (parti libéral) Ann Brusseel a appelé à son tour à ouvrir le débat. “Je me réjouis de voir que le CD&V (parti chrétien) et l’Open Vld souhaitent engager ce débat”, a ajouté Bart De Wever à propos des ses partenaires dans les majorités fédérale et flamande.

Un débat occulté en France

En France, le débat n’est curieusement pas ouvert, alors même que le Front National multiplie les prises de position sur les dangers de l’islamisme et de l’immigration.

print

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
L’inquiétant penchant de Nathalie Arthaud et de LO pour la violence politique

La révolution prolétarienne proposée par Nathalie Arthaud et Lutte Ouvrière (LO) est-elle un moment sympathique de solidarité et de libération...

Fermer