La France se passionne pour les ronds-points laids et coûteux

Dans la série des plus grands gaspillages de fonds publics, les ronds-points de France figurent en bonne position. Récemment, l’Association Contribuables Associés a lancé un sondage pour élire le rond-point le plus laid de France. Une manière de dénoncer l’argent jeté par les fenêtres pour des constructions parfois loufoques. Chaque année, plusieurs milliards d’euros sont alloués à l’entretien et la construction de nouveaux ronds-points.

La France est championne du monde des ronds-points. Avec une estimation entre 40 000 et 50 000 ronds-points sur l’ensemble du territoire, elle défie toute concurrence, et se lance même dans des choix artistiques pour habiller ces dispositifs routiers. Mais ces options sont très coûteuses, et même trop… la construction d’un rond-point nécessite entre 200 000 € et 1 million d’euros selon la complexité de l’ouvrage. Rien que ça.

Des constructions qui sont au coeur de tensions

Petit point historique : le rond-point est une invention française. On comprend mieux le record détenu par l’Hexagone… et les ronds-points contribueraient  à améliorer la sécurité puisqu’ils obligent les automobilistes à ralentir. Mais quand la sécurité routière s’allie à l’art, ce n’est pas nécessairement un cocktail gagnant. Ces constructions font souvent l’objet de tensions, à cause de leur prix exorbitant. Exemple avec « La Dame de la mer » réalisée par le sculpteur Manolo Valdez qui a été installée en 2010 entre Bidart et Biarritz dans les Pyrénées-Atlantiques. Elle a coûté quelques 500 000 € et provoqué des discordes entre les deux communes lorsqu’il a fallu payer la facture. Lorsqu’une tempête a fait perdre la couronne de cette dame, une habitante ironisait même dans un média local : « pour 500 000 €, Manolo (Valdès) aurait pu nous faire quelque chose de plus solide. Attendons maintenant de connaître le prix du brushing ». Coup de chance, la mairie de Biarritz a assuré que la sculpture était sous garantie !

Quand des marques se mettent à financer des ronds-points pour du placement

C’est par un vote lancé en décembre par l’association Contribuables Associés que l’on découvre le prix exorbitant de certains ronds-points français. Elle propose une sélection des 10 « pires » constructions de France, « symboles mêmes du gaspillage d’argent public » dénonce l’association. On retiendra notamment un rond-point de Loire-Atlantique qui représente une soucoupe volante et ses cosmonautes tenant des produits locaux comme du muscadet ou encore… un petit-beurre de la marque LU. Coût total de « l’oeuvre » : 400 000 €. La marque a financé le projet à hauteur de 210 000 €, le reste étant à charge de la commune. Un clip, que vous pouvez retrouver-ci-dessus, avait popularisé le rond-point il y a cinq ans. Une publicité qui coûte quand même très cher à la commune.

Le budget annuel alloué aux ronds-point serait de plus de 20 milliards d’euros selon l’association de défense des contribuables. Entre nouvelles constructions et entretient des ronds-points existants, la facture est salée. Alors qui aura la palme d’or du plus beau gaspillage de fonds public ? Fin des aujourd’hui…

Environ 500 ronds-points seraient inaugurés chaque année en France.

 

 

 

 

« Nous voulons rappeler que l’aménagement de ces infrastructures est payé par les contribuables », déclare Eudes Baufreton, directeur de l’association Contribuables Associés

 

 

 

 

Le saviez-vous?

Voici le top 5 des départements qui ont le plus de ronds-points par habitant en 2017 :

1- La Vendée : 1 547 ronds-points, soit 2,27 pour 1 000 habitants.

2/ La Loire-Atlantique : 2 961 ronds-points, soit 2,14 pour 1 000 habitants.

3/ Les Landes : 770 ronds-points, soit 1,86 pour 1 000 habitants.

4/ Les Pyrénées-Orientales : 878 ronds-points, soit 1,85 pour 1 000 habitants.

5/ La Mayenne : de 580 ronds-points, soit 1,83 pour 1 000 habitants.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Pimkie dévoile son projet de rupture conventionnelle collective

La direction de Pimkie a, conformément à son annonce de la semaine dernière, dévoilé son projet de rupture conventionnelle collective....

Fermer