Les Franciliens spoliés de 15% de PIB

Temps de lecture : 2 minutes

Cet article a été lu 1689 fois

Chaque Français serait 15% moins riche sans les Franciliens d’après une étude de l’Institut allemand de recherche économique (Institut der deutschen Wirtschaft Köln). Le Grand Paris produit effectivement le tiers du PIB national alors qu’il abrite seulement 19% de la population. Regardons de plus près tous les chiffres-clés.

La France est le 2e pays européen le plus dépendant de sa capitale

Le Cologne Institute for Economic Research a voulu mesurer l’impact économique des capitales européennes sur leurs pays respectifs. Voici ce qu’il en sort :

PIB par pays sans les capitales

Le PIB national par habitant de la France, sans sa capitale, reculerait de 15%. 15% de richesse produite par les Franciliens, mais qu’ils redistribuent au reste du pays. L’Hexagone occupe ainsi la 2e place des pays européens les plus dépendants économiquement de leur capitale après la Grèce, dont le PIB/habitant sans Athènes serait amputé de 20%.

Paris largement plus généreuse que Berlin

La réalité est tout autre en Allemagne, car Berlin appauvrit même son pays de 2% en termes de PIB/habitant. La capitale allemande ne pèse notamment que 4% du PIB national quand Paris contribue pour 30% de celui de la France. L’Institut allemand de recherche économique en conclut que « l’effet Paris a un impact prononcé sur une France centralisée».

On peut toutefois féliciter le modèle économique fédéral « made in Germany » qui tient en grande partie aux fameux « Mittelstand », soit les PME dans l’outre-Rhin, l’équivalent d’une ETI (Entreprise de taille intermédiaire) en France. Ils font le succès de la productivité allemande principalement en zones rurales, contrairement à chez nous où une grande partie est offerte par la capitale.

Paris n’est donc pas si « centralisatrice » qu’on le dit. Bien au contraire ! 15% du PIB/habitant fait presque 6 000 €/an (pour 44 099 USD/habitant en 2013). Alors, comment se porterait notre compétitivité si l’on calquait le modèle allemand ?

print

1 commentaire sur Les Franciliens spoliés de 15% de PIB

  1. LE PIB est loin d’être le profit et d’autre part “Le Grand Paris produit notamment le tiers du PIB national” le terme “produit” est un peu excessif même si les usages des économistes lui donnent une valeur généralisée (usurpée ?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
L’UE prépare une directive sur l’harmonisation fiscale

L'harmonisation fiscale sera au centre du prochain sommet européen. Les pays de l'Union européenne (UE) devraient mieux coordonner leurs réglementations...

Fermer