Google : le Play Store interdit les applications de minage de cryptomonnaie !

Google a mis à jour la politique et les conditions d’utilisation de son Play Store. Parmi la nouvelle liste d’interdiction, on observe la fin des applications mobiles de minage de cryptomonnaies. 

via GIPHY

Google continue sa guerre contre les cryptomonnaies alors même que d’autres membres du GAFA comme Facebook annonçaient l’assouplissement de leurs règles qui allaient à l’encontre des cryptomonnaies. 

Interdiction des applications qui valident les transactions

Le géant états-unien à mis à jour la politique de son Play Store après avoir interdit sur son moteur de recherche Chrome la publication d’applications de minage sur le Play Store.

Les conditions d’utilisation expliquent maintenant que « les applications qui valident les transactions en cryptomonnaies » sont interdites. Seules les applications qui permettent de « gérer à distance le processus de validation » sont autorisées.

Concrètement, cette interdiction signifie que le store va régulièrement supprimer toutes les applications qui permettent le minage de cryptomonnaie sur les outils portables. Au même titre que le minage sur des plateformes fixes dédiées, le minage sur smartphone utilisait les ressources de ce dernier, comme sa carte graphique, pour réaliser les opérations.

Par ailleurs, Google va se montrer beaucoup plus sévère avec les fausses applications promettant de générer des cryptomonnaies. Les développeurs devront maintenant être enregistrés pour publier des applications. Si cette recommandation ne concerne pour l’instant que les applications liées aux cryptomonnaies, il se peut qu’elle soit globalisée et généralisée aux autres domaines. 

Fini aussi les applications qui affichent en pleine page des publicités à chaque interaction. Quid des revenus des développeurs pour lesquels la publicité représente une part importante ? De même, Google interdit dorénavant les applications classées « pour enfants » mais qui présentent « des thèmes pour adultes ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey, salut toi le lecteur de Décider et Entreprendre.


Ça fait maintenant deux ans que D&E existe et continue de se développer. Et le tout, sans jamais avoir reçu de subvention. Alors depuis maintenant un mois, D&E a décidé et entrepris d'intégrer quelques publicités sur sa homepage, mais aussi au cœur de ses articles. Car D&E rémunère ses équipes.


Derrière D&E se cachent des journalistes, des développeurs informatiques, des responsables communications, mais aussi des éditorialistes de passage. Tout ce petit monde travaille d'arrache-pied pour ramener de l'information fraîche, des points de vues tranchés, mais argumentés et autres gaudrioles à l'un des seuls médias en ligne complètement indépendant, à la ligne éditoriale libre, mais aussi en plein développement.


Alors, voilà, aujourd'hui, cher lecteur, on te demande un petit geste de pas grand-chose. Non, range ton portefeuille (bien que l'on accepte aussi les dons). Non, on te demande juste de désactiver ton bloqueur de pub (Ad-Block, AdThwart, Webmail Ad blocker, etc) le temps de ta navigation sur notre site ou de mettre une exception de blocage qui concerne D&E.


Le simple fait d'afficher les pubs sur notre site nous permet de rémunérer nos « incroyables » équipes. Promis, les publicités ne sont pas invasives ni agressives. On peut même les cacher si on veut (avec la petite croix dessus).


Ça nous ferait vraiment plaisir et ça permettrait qu'on s’achète notre table de ping-pong continue à écrire librement, à titiller les puissances en place, mais aussi à proposer d'autres pistes de réflexion sur des sujets habituellement traités par les médias subventionnés.


Un petit geste pour toi, mais un grand pas pour Décider & Entreprendre.


Merci à toi, ô lecteur de D&E. Et bonne lecture.

Lire les articles précédents :
D’après une étude, seulement 5% des investisseurs en cryptomonnaie réalisent des profits

Une récente étude du cabinet IW Capital montre que seulement 5% des investisseurs britanniques interrogés auraient réussi à réaliser des...

Fermer