La BCE publie son enquête auprès des prévisionnistes

Temps de lecture : 2 minutes

Cet article a été lu 1284 fois

La BCE vient de publier les résultats de son enquête auprès des prévisionnistes professionnels. En voici le contenu:

Les anticipations d’inflation ont été légèrement révisées à la baisse pour 2016 et 2018, mais demeurent inchangées pour 2017. Les anticipations d’inflation à plus long terme demeurent inchangées, à 1,8 %.

⦁ Les anticipations relatives à la croissance du PIB en volume ont été révisées à la hausse pour 2016, mais à la baisse pour 2018 et pour les années suivantes.

⦁ Les anticipations relatives au taux de chômage ont été révisées à la baisse.

⦁ La prévision ponctuelle moyenne relative à l’inflation établie par les participants à l’enquête menée par la BCE auprès des prévisionnistes professionnels (EPP) pour le quatrième trimestre 2016 s’élève, pour 2016, 2017 et 2018, à 0,2 %, 1,2 % et 1,4 %, respectivement.

Cela signifie que les prévisions pour 2017 sont inchangées, tandis que celles relatives à 2016 et 2018 ont été légèrement révisées à la baisse, de 0,1 point de pourcentage.

La moyenne des anticipations d’inflation à plus long terme (pour 2021) reste inchangée, à 1,8 %. La nette remontée de l’inflation totale escomptée entre 2016 et 2017 reflète dans une large mesure le profil attendu de la dynamique des prix du pétrole, tandis que l’inflation sous-jacente devrait se redresser plus progressivement.

⦁ Les participants à l’EPP ont révisé leurs prévisions de croissance de l’activité économique dans la zone euro à la hausse pour 2016, mais à la baisse pour 2018 et pour les années suivantes. Les anticipations relatives à la croissance du PIB en volume ressortent à 1,6 % pour 2016, 1,4 % pour 2017, 1,5 % pour 2018 et 1,6 % à plus long terme (pour 2021). Les participants continuent de considérer la demande domestique comme le déterminant principal de la croissance dans la zone euro.

⦁ Les anticipations relatives au taux de chômage continuent d’indiquer une trajectoire baissière. Les estimations ponctuelles moyennes s’établissent à 10,1 % pour 2016, 9,7 % pour 2017 et 9,3 % pour 2018. Cela dénote des anticipations inchangées pour 2016 et 2017, mais une révision à la baisse de 0,2 point de pourcentage pour 2018. L’estimation ponctuelle moyenne relative au taux de chômage à plus long terme (pour 2021) a été révisée à la baisse, de 0,1 point de pourcentage, à 8,7 %

print

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Conseil Européen: les conclusions du sommet des 20 et 21 octobre

Un Conseil Européen s'est tenu les 20 et 21 octobre. En voici les conclusions officielles: I. MIGRATIONS 1. Le Conseil...

Fermer