La BCE publie son enquête auprès des prévisionnistes

La BCE vient de publier les résultats de son enquête auprès des prévisionnistes professionnels. En voici le contenu:

Les anticipations d’inflation ont été légèrement révisées à la baisse pour 2016 et 2018, mais demeurent inchangées pour 2017. Les anticipations d’inflation à plus long terme demeurent inchangées, à 1,8 %.

⦁ Les anticipations relatives à la croissance du PIB en volume ont été révisées à la hausse pour 2016, mais à la baisse pour 2018 et pour les années suivantes.

⦁ Les anticipations relatives au taux de chômage ont été révisées à la baisse.

⦁ La prévision ponctuelle moyenne relative à l’inflation établie par les participants à l’enquête menée par la BCE auprès des prévisionnistes professionnels (EPP) pour le quatrième trimestre 2016 s’élève, pour 2016, 2017 et 2018, à 0,2 %, 1,2 % et 1,4 %, respectivement.

Cela signifie que les prévisions pour 2017 sont inchangées, tandis que celles relatives à 2016 et 2018 ont été légèrement révisées à la baisse, de 0,1 point de pourcentage.

La moyenne des anticipations d’inflation à plus long terme (pour 2021) reste inchangée, à 1,8 %. La nette remontée de l’inflation totale escomptée entre 2016 et 2017 reflète dans une large mesure le profil attendu de la dynamique des prix du pétrole, tandis que l’inflation sous-jacente devrait se redresser plus progressivement.

⦁ Les participants à l’EPP ont révisé leurs prévisions de croissance de l’activité économique dans la zone euro à la hausse pour 2016, mais à la baisse pour 2018 et pour les années suivantes. Les anticipations relatives à la croissance du PIB en volume ressortent à 1,6 % pour 2016, 1,4 % pour 2017, 1,5 % pour 2018 et 1,6 % à plus long terme (pour 2021). Les participants continuent de considérer la demande domestique comme le déterminant principal de la croissance dans la zone euro.

⦁ Les anticipations relatives au taux de chômage continuent d’indiquer une trajectoire baissière. Les estimations ponctuelles moyennes s’établissent à 10,1 % pour 2016, 9,7 % pour 2017 et 9,3 % pour 2018. Cela dénote des anticipations inchangées pour 2016 et 2017, mais une révision à la baisse de 0,2 point de pourcentage pour 2018. L’estimation ponctuelle moyenne relative au taux de chômage à plus long terme (pour 2021) a été révisée à la baisse, de 0,1 point de pourcentage, à 8,7 %

print

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey, salut toi le lecteur de Décider et Entreprendre.


Ça fait maintenant deux ans que D&E existe et continue de se développer. Et le tout, sans jamais avoir reçu de subvention. Alors depuis maintenant un mois, D&E a décidé et entrepris d'intégrer quelques publicités sur sa homepage, mais aussi au cœur de ses articles. Car D&E rémunère ses équipes.


Derrière D&E se cachent des journalistes, des développeurs informatiques, des responsables communications, mais aussi des éditorialistes de passage. Tout ce petit monde travaille d'arrache-pied pour ramener de l'information fraîche, des points de vues tranchés, mais argumentés et autres gaudrioles à l'un des seuls médias en ligne complètement indépendant, à la ligne éditoriale libre, mais aussi en plein développement.


Alors, voilà, aujourd'hui, cher lecteur, on te demande un petit geste de pas grand-chose. Non, range ton portefeuille (bien que l'on accepte aussi les dons). Non, on te demande juste de désactiver ton bloqueur de pub (Ad-Block, AdThwart, Webmail Ad blocker, etc) le temps de ta navigation sur notre site ou de mettre une exception de blocage qui concerne D&E.


Le simple fait d'afficher les pubs sur notre site nous permet de rémunérer nos « incroyables » équipes. Promis, les publicités ne sont pas invasives ni agressives. On peut même les cacher si on veut (avec la petite croix dessus).


Ça nous ferait vraiment plaisir et ça permettrait qu'on s’achète notre table de ping-pong continue à écrire librement, à titiller les puissances en place, mais aussi à proposer d'autres pistes de réflexion sur des sujets habituellement traités par les médias subventionnés.


Un petit geste pour toi, mais un grand pas pour Décider & Entreprendre.


Merci à toi, ô lecteur de D&E. Et bonne lecture.

Lire les articles précédents :
Conseil Européen: les conclusions du sommet des 20 et 21 octobre

Un Conseil Européen s'est tenu les 20 et 21 octobre. En voici les conclusions officielles: I. MIGRATIONS 1. Le Conseil...

Fermer