La Suisse valide les cryptomonnaies, le Vietnam interdit l’importation d’appareils de minage

Invitée au G20, la Suisse a renouvelé son attachement aux nouvelles technologies et en particulier à la cryptomonnaie. En parallèle, le Vietnam promulguait l’interdiction de l’importation de matériel de minage. 

Deux approches très différentes. Très très différentes même. En moins d’une semaine, le monde deux cryptomonnaies accuse deux nouvelles contradictoires : d’un côté, la Suisse, par l’intermédiaire de son conseiller fédéral, a plaidé en faveur de ces technologies. En parallèle, le Vietnam a promu l’interdiction totale de toute importation sur le territoire de matériel de minage.

Un grand oui pour la Suisse

Invitée à s’exprimer lors du G20 à Buenos Aires, Ueli Maurer, conseiller fédéral de la Suisse s’est attelé à rappeler à quel point il était important de créer un cadre pour l’innovation. 

Il expliquait qu’il était nécessaire de fixer des normes pour assurer l’intégrité des marchés et que ces derniers puissent continuer à fonctionner au mieux. Très loin d’une régulation donc. Très au fait des nouvelles technologies, il affirmait aussi que la blockchain possédait un grand potentiel pour les services financiers. 

Il faut assurer l’intégrité des marchés financiers en veillant à ce que la législation relative à la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme soit pleinement applicable aux cryptomonnaies.

Ueli Maurer, conseiller fédéral Suisse

Ueli Maurer soutient aussi une approche internationale uniforme, la seule à garantir une fiabilité pour les entreprises et qui permettra d’éviter une double imposition aux entreprises. 

La Suisse soutient, néanmoins, la création d’une taxation du numérique là où la valeur ajoutée est créée. 

Un grand non pour le Vietnam

A quelques 17 000 km de là, le Vietnam prenait une décision terrible pour tous les amateurs de cryptomonnaies du pays : interdiction totale de toute importation sur le territoire de matériel de minage.

Alors que les transactions en cryptomonnaies étaient interdites dans le pays et sur le e-commerce, la banque centrale vietnamienne, la SBV, a suspendu l’importation des ASICs, GPU mining et tout autre composant pour construire un appareil de minage. 

Une décision qui ne serait pas des plus récente puisque le ministère de l’industrie et du commerce aurait proposé le texte de loi le mois dernier. Mais surtout, cette décision pourrait préparer l’interdiction totale, dans tout le pays, des cryptomonnaies. 

Pour la SBV, le Bitcoin n’est pas un moyen de paiement légal. En coupant sous le clavier l’herbe des mineurs, le gouvernement espèrent les faire se tourner vers d’autres systèmes financiers. 

Cette suspension temporaire permettra de fluidifier la gestion des opérations de change dans le pays rendue compliquée par l’utilisation d’équipements crypto-miniers.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Déserts médicaux : des consultations revalorisées de 10€ dans les zones rurales ?

Philippe Vigier, député UDI, a rendu jeudi 19 juillet, son rapport pour l'égal accès aux soins des Français. Un rapport...

Fermer