Le FMI invite les gouvernements à créer leur propre cryptomonnaie

Par la voix de sa présidente, le FMI a expliqué que les banques centrales devraient sérieusement se pencher sur les opportunités qu’offrent le développement de cryptomonnaies nationales soutenues par les Etat. Christine Lagarde a affirmé que l’on se trouvait à « un tournant de l’histoire ».

via GIPHY

Voici une annonce qui devrait ravir le Venezuela et les îles Marshall dont la présidente à échapper de peu à une motion de censure après avoir soutenu l’émission d’une cryptomonnaie nationale. Invitée à s’exprimer lors du Fintech Festival 2018 à Singapour, Christine Lagarde, la présidente du FMI a estimé qu’avec l’avènement de la blockchain et des cryptomonnaies, que l’on se trouvait à « un tournant de l’histoire ».

« L’Etat a un rôle à jouer »

La présidente du FMI affirme que les « banques centrales ont un rôle » à jouer pour la simple et bonne raison que les cryptomonnaies correspondent à l’évolution du secteur financier et de l’économie mondiale. 

Contrairement à plusieurs acteurs influents dans l’économie gouvernementale ou étatique, au nom du FMI, Christine Lagarde ne s’attelle pas seulement à soulever les éventuels problèmes de fraudes ou de blanchiment d’argent qui peuvent être inhérent au développement des cryptomonnaies. Si elle ne nie pas ces aspects négatifs, elle estime aussi que les cryptomonnaies disposent aussi de plusieurs avantages et que les banques centrales auraient tout intérêt à se pencher sur ces technologies.

En somme, Christine Lagarde explique que si ces institutions créaient leur propre cryptomonnaie, elles pourraient être « réglementées, fiables et utilisées dans tous les secteurs. » La patronne du FMI estime aussi que l’émission d’une cryptomonnaie nationale garantirait plus de sécurité et de protection du consommateur. 

Mon message est que si une monnaie numérique ne convient pas forcément à tout le monde, il faut étudier sa faisabilité avec sérieux, prudence et créativité.

Christine Lagarde, présidente du FMI

L’annonce du FMI n’est pas anodine. Récemment, Bruno Le Maire a largement dévoilé de quoi serait fait le cadre juridique français qui régirait l’utilisation des cryptomonnaies. Un cadre que le ministre de l’Economie veut attractif mais qui, dans la pratique, risque d’assez peu attirer les investisseurs. Surtout lorsque l’on observe que la Suisse, Malte ou encore la Lituanie font bien mieux en matière de cadre juridique.

Ensuite, plusieurs pays dans le monde réfléchissent actuellement aux possibilités qu’offrent les cryptomonnaies. Le Canada, la Chine, la Suède, l’Uruguay ou encore la Belgique planchent actuellement sur l’émission d’une cryptomonnaie nationale après l’expérimentation faite par le Venezuela et son Petro.

Les Îles Marshall sont aussi en passe de devenir le deuxième pays au monde a émettre une cryptomonnaie nationale. Pourtant, lorsque le projet était encore dans les cartons, le FMI avait émis nombre de réserves. Il semblerait donc que la plus haute instance financière au monde ait changé de cap. Reste à savoir si les banques centrales entendront cet appel. 

1 commentaire sur Le FMI invite les gouvernements à créer leur propre cryptomonnaie

  1. Ben voyons, comme ça il suffira de flipper un switch pour que le quidam encombrant n’ait plus aucune ressource dans la seconde qui suit – et le pire, c’est que même les vieux vont trouver ça sensationnel, sans même réfléchir que c’est la porte d’entrée au tracking généralisé.
    En même temps, il eut été étonnant que la truffe molle du FMI ne profère pas ce genre d’ineptie, vu qu’elle sert de marionette aux globalistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Résiliation d’un contrat de complémentaire santé collective: nos conseils pour la réussir

Vous venez de faire la résiliation d'un contrat de complémentaire santé collective? Vous négociez le prochain contrat? Décider & Entreprendre,...

Fermer