Le milieu scolaire français touché par une importante fuite de données

L’université de Franche-Comté a subi une importante fuite de données personnelles. Les emails de dizaines de milliers d’utilisateurs sont mis en vente sur le dark web. Par ailleurs, le site de soutien scolaire en ligne Intellego a subi un piratage comparable. Ce sont des centaines de milliers de comptes qui ont été piratés. 

Durant ses investigations, Damien Bancal, journaliste spécialisé en cybersécurité, a mis en évidence qu’un pirate avait mis en ligne près de 154Go de données personnelles sur le dark net. Plus de 6 000 sites web sont concernés. Parmi eux, on recense aussi quelques sites français. Et certains retiennent notre attention.

L’université de Franche-Comté touchée, ainsi qu’un site de soutien scolaire en ligne

A une semaine de la rentrée scolaire, on constate que parmi les sites touchés par cette fuite de données se trouve l’université de Franche-Comté. Plus particulièrement, sa bibliothèque. Ce sont 41 688 comptes qui auraient été piratés. Une information confirmée par l’université.

Joint par téléphone, l’université assure ne pas avoir été au courant de cette faille avant lundi 27 août. Par ailleurs, les responsables expliquent que la faille concerne un ancien site, qui n’est plus actif « sous la forme actuelle ». Pour autant, l’université de Franche-Comté nous explique aussi que ce sont les adresses mails des utilisateurs qui ont été volées.

Des données personnelles considérées par l’université comme « pas compromettantes »  mais qui, on le sait, peuvent être utilisées à des fins frauduleuses. Pour l’instant, l’université n’a pas souhaité faire de communication sur cette faille. Ni publiquement, ni dans un cadre privé en annonçant aux utilisateurs enregistrés que leur compte avait peut-être été piraté. 

D’après la liste établie par Damien bancal, cette concernerait donc aussi l’académie des sciences et lettres de Montpellier mais aussi le site de soutien scolaire Intellego.fr qui revendique « 1,4 millions de visiteurs uniques par mois. » Ici, ce sont 456 794 comptes utilisateurs qui ont été piratés. Les responsables du site n’ont pas souhaité répondre à nos sollicitations.

 

Par ailleurs, nous avons aussi tenté de joindre le ministère de l’Education. Mais là encore, toutes nos questions sont restées lettre morte. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
De l’importance pour une entreprise de faire attention à sa communication

Fermer