Le petit commerce en France étranglé par Internet

Temps de lecture : 1 minute

Cet article a été lu 1209 fois

La Banque de France a publié son indicateur du commerce (et du petit commerce) en France en fin novembre 2016. Le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est pas brillant!

Baisse des ventes du commerce de détail en novembre

Sur les trois derniers mois, les ventes du commerce de détail fléchissent (-0,3 %, données en volumes cvs-cjo). Les ventes de produits alimentaires tout comme celles de produits industriels reculent (-0,5 % et -0,3 %respectivement). Les ventes de chaussures, très faibles en septembre, rechutent en novembre. Les ventes du petit commerce se réduisent (-0,6 %), celles de la grande distribution croissent (+1,1 %). En novembre, les ventes du commerce de détail baissent (-0,6 %), du fait de celles en produits industriels (-1,2 %). Les ventes d’habillement et la chaussure reculent (-5,2 % et -4,1 % respectivement).

commerce

Le petit commerce concurrencé par Internet

On notera, au vu du diagramme suivant, que cette baisse de l’activité commerciale s’est surtout exercée au détriment des petits commerces, désormais frontalement concurrencés par le commerce en ligne:

commerce

Ces chiffres ne manqueront pas de nourrir la polémique sur l’évolution du petit commerce. Il est en effet de plus en plus évident que l’âge d’or des hypermarchés est derrière nous. En revanche, l’émergence du commerce en ligne et de la vente directe percute fortement l’activité du petit commerce…

print

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Illégalité du RSI: le vrai et le faux

Le RSI est-il vraiment menacé par le nouvel argument-massue des Libérés sur son illégalité? La question intéresse plus de 6...

Fermer