Le Petro, la cryptomonnaie nationale du Venezuela est officiellement en vente

Il était attendu avec enthousiasme ou avec scepticisme. En tous cas, le Petro est enfin mis en vente. La cryptomonnaie nationale devra remplacer le Bolivar dans un contexte économique des plus compliqués.

via GIPHY

Coup d’envoi pour le Petro, la cryptomonnaie officielle du Venezuela qui est censée remplacer le Bolivar dans la vie courante. Contestée par certains mais soutenue corps et âme par Nicolas Maduro, la cryptomonnaie est actuellement en vente sur six bourses de cryptomonnaies : Afx Trade, Bancar, Cave Blockchain, Cryptia, Amberes Coin, Criptolago et Cryptia. On peut en acheter avec des dollars, des euros et des yuans.

Les premiers résultats ne sont pas des plus rassurants pour la cryptomonnaie qui peine à séduire malgré le soutien indéfectible du gouvernement vénézuélien. A l’origine, la cryptomonnaie devait être mise en vente sur seize plateformes. De même, elle est régulièrement contestée.

Plusieurs potentiels partenaires internationaux avaient refusé de l’utiliser lors d’échanges commerciaux. De même, le Petro a accusé plusieurs polémiques dont l’une d’elle qui a largement retardé sa mise en circulation. Le livre blanc de la cryptomonnaie est accusé d’être très largement inspiré de celui du Dash.

Parallèlement, le compte Twitter officiel du Petro a été supprimé de même que l’application de portefeuille sur Google Play. 

De son côté, Nicolas Maduro assure que le lancement est une réussite. Caracas assure avoir reçu 735 millions de dollars dans les 20 premières heures du lancement du Petro. Au total, le pays espère que la levée de fonds atteigne les 6 milliards de dollars. Pour le moment, seuls quelques investisseurs ont accès à la levée de fonds. Le grand public y aura officiellement accès le 20 mars 2019.

Juste le temps de voir si le Petro tiendra ses promesses ou s’il sera rétrogradé au rang des « shitcoins ». 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Réforme des retraites : premières passes d’armes entre Delevoye et les indépendants

Les travailleurs indépendants n'ont pas encore tous pris la mesure des risques auxquels ils s'exposent dans le cadre de la...

Fermer