Le portefeuille Bitfi, considéré comme impénétrable, piraté en seulement une semaine

Le wallet Bitfi était réputé inviolable. Soutenu par John McAffee qui offrait une récompense de 250 000$ à celui qui le craquerait, il aurait seulement fallu quelques jours pour qu’il soit infiltré et vidé de son contenu. 

via GIPHY

Il était réputé inviolable, impénétrable et hypersécurisé. Et pourtant, il n’aura fallu qu’une petite semaine pour le pirater. 

John McAffee avait récemment annoncé que le portefeuille Bitfi était le premier portefeuille de cryptomonnaie qui était absolument impossible à pirater. Ayant reçu énormément de moqueries, il avait annoncé offrir 100 000$ à quiconque réussirait à infiltrer le wallet. Quelques jours après, il annonçait gonfler la récompense à 250 000$. C’est maintenant chose faite.

McAffee aux pieds du mur

Le portefeuille est vendu aux alentours de 120$. Il doit se connecter au wifi et il est censé protéger les cryptomonnaies de son possesseur à l’aide d’un mot de passe. Ce mot de passe génère en quelques millisecondes une clé privée permettant de déchiffrer les données. 

Les intéressés étaient invités à se procurer un wallet spécial, contenant certains cryptomonnaies d’une valeur de 50$. Ils devaient ensuite vider le portefeuille pour pouvoir réclamer la récompense. 

Un premier hackeur de 15 ans a rapidement annoncé avoir piraté le wallet. Saleem Rashid de son nom, est aussi celui qui avait décelé les failles de sécurité dans le wallet Ledger. Seulement, son refus de dévoiler son processus n’a pas enjoint l’entreprise à lui donner la récompense.

Quelques jours après, un second hackeur du nom d’Oversoft annonçait lui aussi s’être introduit dans le wallet grâce à un accès root. John McAffee affirme que l’intrusion dans un dossier root ne constitute pas un hack.

L’entreprise aurait néanmoins confirmé le hack et potentiellement offert une récompense puisqu’elle postait un tweet dans lequel elle mettait en jeu une nouvelle récompense de 10 000$ cette fois-ci. 

Alors, hack or not hack, that’s the question…. Il s’agit en tous cas, d’un sacré coup de com’.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Déserts médicaux : pour pallier la pénurie, le maire offre un duplex de 140m² et un bateau

A Barneville-Carteret dans la Manche, le maire fait face à une pénurie de médecins. Pour pallier cette situation, il offre...

Fermer