Les soldes des gendarmes réservistes envoyés en mission depuis septembre 2018 ne seront payées qu’en 2019

Avec une masse salariale qui a explosée, la Gendarmerie Nationale s’est retrouvée dans une situation où il lui était impossible de payer tous ses fonctionnaires. pour régulariser la situation, la décision a donc été prise de sacrifier les 30 000 réservistes envoyés en mission depuis septembre 2018. Et joyeux Noël…

via GIPHY

C’est une annonce qui devrait ravir les quelques 30 000 réservistes que compte la Gendarmerie Nationale. Richard Lizurey, directeur général de la Gendarmerie Nationale a annoncé le 16 octobre dernier devant la Commission de la défense à l’Assemblée nationale que les soldes des réservistes envoyés sur le terrain depuis septembre 2018 ne seraient payées qu’à partir de 2019. Un écart de plusieurs mois qui devraient avoir du mal à passer.

Quatre mois de retard

En 2017, plus de 2 500 réservistes ont été sollicités chaque jour. Et il est question de réitérer ces chiffres pour 2018 et 2019. Seulement, les budgets et les financements ne semblent pas suivre les mêmes courbes. 

Ainsi, la masse salariale explose. Or il n’est pas possible de retarder le paiement des gendarmes dits « actifs ». Comme l’explique le journal L’Essor, le général Lizurey ne disposait que de deux solutions de régulation : retarder d’un mois et demie l’entrée des élèves en école de gendarmerie ou bien jouer avec les crédits alloués à la réserve pour coller au budget prévisionnel. C’est donc la seconde solution qui a été choisie.

En pratique, nous convoquons depuis septembre des réservistes que nous ne paierons qu’en 2019, en accord avec la direction du budget – un dispositif qui nous a permis de relancer l’engagement des réservistes.

Le général Lizurey face aux députés

Les premières conséquences ne se sont pas faîtes attendre. Le capitaine de réserve Renaud Ramillon-Deffarges admettais que pour certains réservistes, « il sera difficile de ne pas être payé pendant quatre mois. Cela va être problématique pour des militaires du rang, des étudiants, qui vont devoir avancer des frais de transport ou de bouche pour leurs missions de réservistes. »

Plus surprenant, dans un document que le Métropolitain a pu se procurer, il est dit que :

Le paiement des réservistes n’est pas une science exacte et il ne faut pas toujours compter dessus en temps et en heure, plus particulièrement en période de restriction budgétaire. Comme il vous l’a été dit lors de votre recrutement, il arrive souvent  que les paiements soient effectués avec retard, voire beaucoup de retard malgré les efforts des différents acteurs de la chaîne solde. La réserve doit être considérée comme un complément de revenu et non un revenu régulier, mais rassurez-vous, comme pour les frais, vos journées seront soldées.

Cette situation ne devrait pas se reproduire l’année prochaine puisque l’enveloppe dédiée à la réserve qui s’élèvera à 98 millions d’euros, recevra deux compléments : un premier de 19 millions d’euros qui permettra de payer les soldes des réservistes, et un second de 17 millions d’euros pour le changement du logiciel de solde. Une mise à jour qui surviendra à partir du 1er janvier 2019 et qui devrait mettre fin, ou au moins réduire les retards de paiement.

En attendant, les réservistes devront serrer les dents et sûrement leur ceinture. A quelques semaines de Noël, la décision a sûrement dû être bien accueille. Parallèlement, on imagine les conséquences qu’une telle situation aurait engendrées si de tels retards de paiement étaient survenus dans une entreprise. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Après le Venezuela, les Îles Marshall peinent aussi à développer une cryptomonnaie nationale

Alors que la position écologique d'Hilda Cathy Heine, présidente des Îles Marshall, était unanimement saluée, elle fait face à une...

Fermer