L’ex-dirigeant des Kings de Sacramento pique 13 millions de dollars dans la caisse

Fuck My Boss s’exporte aussi aux Etats-Unis. Le directeur financier de l’une des plus anciennes franchise NBA est actuellement sous le coup d’une enquête. Il est accusé d’avoir détourné plus de 13 millions de dollars. 

via GIPHY

Il n’y a pas que les patrons de PME qui sont victimes d’escroquerie perpétrée par leurs employés. Actuellement, les Kings de Sacramento, l’une des franchises de la très célèbre NBA, qui est au coeur d’un énorme scandale. Une enquête fédérale est en cours et vise un ex-dirigeant de la franchise. Ce dernier est accusé d’avoir détourné plus de 13 millions de dollars sans que la cellule dirigeante ne s’en aperçoive.

Société écran, comptes courants et villas sur la mer

Le nom d’un homme ressort d’après les premiers éléments de l’enquête révélés par le FBI : Jeffrey R. David.  Celui qui était directeur financier de la franchise a vu son contrat ne pas être renouvelé en juin dernier. Loin de se laisser abattre, il trouve un point de chute dans une autre franchise de la « Grande Ligue » : il devient directeur financier du Miami Heat.

Seulement, quelques jours après son départ de Sacramento, un employé des Kings découvre un fichier nommé « Turbo tax » qui comprend, entre autres, des tableaux d’amortissement de biens immobiliers au nom d’une tierce compagnie : la Sacramento Sports Partners LLC.

Seulement, ces fichiers n’avaient évidemment rien à faire sur un ordinateur des Kings. Alertés, les dirigeants contactent les forces de l’ordre et le FBI s’empare du dossier. Les fédéraux découvrent finalement que ces « transactions suspectes impliquent Jeff David ».

D’après les enquêteurs, l’ex-dirigeant des Kings aurait profité des négociations avec les entreprises Golden 1 Credit Union et Kaiser Permanente Foundation pour proposer à ces deux sociétés des versements anticipés en échange de garanties de voir leur nom apparaître et de réductions sur de prochaines opérations.

Sauf que les versements, respectivement 9 millions et 4,4 millions de dollars, sont déposé sur les comptes de la Sacramento Sports Partners LLC, une société créée par Jeffrey R. David, qui n’a aucun lien avec la franchise NBA.

Les comptes bancaires remplis, le directeur financier en profite pour s’acheter deux « petites habitations » en bord de plage. Il ne débourse « que » 8 millions de dollars pour la première, et 3,4 millions de dollars pour la seconde. 

Sa machination ayant été découverte, une procédure de saisie des biens a été mise en place par la justice des Etats-Unis. Se joignant à l’enquête, le Miami Heat a écarté Jeffrey R. David le temps de l’enquête.

Pour rappel, c’est David Stern, le grand patron de la NBA qui avait expressément nommé Jeffrey R. David au poste de directeur financier des Sacramento Kings, louant ses exceptionnelles qualités. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Le prélèvement à la source, invention du gouvernement profond?

La plus grande des confusions règne sur le prélèvement à la source. Aura-t-il lieu ou pas au 1er janvier 2019?...

Fermer