Linky : malgré les résistances locales, la France fait partie des pays européens les plus équipés

La France n’est pas le seul pays à être concerné par l’installation de compteurs Linky. D’après les données fournies par la Commission Européenne, l’hexagone serait largement en accord avec les objectifs fixés, malgré les résistances locales. 

Installateurs insultés, bousculés, parfois frappés quand ce ne sont pas directement les maires des communes qui éditent des décrets anti-Linky. Le compteur intelligent d’Enedis continue d’alimenter les polémiques, surtout quand ces derniers prennent feu par exemple. Pour autant, l’entreprise continue de les installer un peu partout dans l’hexagone.

Mais la France n’est pas le seul pays concerné par ces installations. C’est toute l’Europe qui l’est. Nos confrères de Ouest-France ont pu avoir accès aux données qui montrent l’avancement des installations en Europe.

La France en accord avec les objectifs

Les objectifs fixés par l’Europe sont clairs : les pays de l’Union doivent avoir atteint un taux d’installation de 80% en 2020 et 100% en 2022. Point. Pas de dérogation possible. 

D’après les dernières estimations, en mars 2018, la France comptait 9 millions de compteurs Linky déjà installés sur les 35 millions prévus d’ici 2021. Et ce, malgré les résistances locales. 

L’Europe considère que la France est en mesure d’atteindre les objectifs qui sont fixés, aux dates prévues. De même que la Grèce, l’Autriche, les Pays-Bas, l’Espagne, le Luxembourg, le Danemark, l’Irlande, Malte et le Royaume-Uni.

Les pays nordiques loin devant, l’Europe de l’Est très loin derrière

Le rapport rendu par la Commission Européenne montre aussi que certains pays sont largement en avance sur les dates prévues. Parmi les bons élèves, on retrouve la Suède, la Finlande mais aussi l’Estonie et l’Italie.

Pour ce qui est de l’Italie, la société Enel avait anticipé ces installations en investissant 2,1 milliards d’euros pour le déploiement de 30 millions de compteurs tout en offrant des tarifs préférentiels aux clients. Par ailleurs, la société peut aussi compter sur le soutien de la population grâce à une réduction des fraudes dans le pays. Ainsi, l’Italie serait déjà équipée à 100%.

Pareil en Suède. Le pays afficherait un taux d’installation de 99%, tout en ayant un fort taux de satisfaction de la population. La société qui installe ces compteurs peut surfer sur l’image du pays. Un pays qui se montre régulièrement en avance sur les questions liées à la technologie et qui développerait les « villes intelligentes ». 

En queue de peloton, on retrouve une grande partie des pays de l’Est, dont la plupart n’ont pris aucune décision concernant l’installation de ces compteurs. C’est le cas de la Pologne, la Roumanie, la Slovénie, la Hongrie, la Bulgarie et Chypre. 

Quatre autres pays refusent la généralisation de ces compteurs/ Ce sont le Portugal, la Belgique, la Lettonie et la République Tchèque. Néanmoins, la Belgique a depuis modifié son choix. Le gouvernement explique que les prix ayant diminué, les compteurs Linky représentent une « réponse au défi de la transition énergétique. »

1 commentaire sur Linky : malgré les résistances locales, la France fait partie des pays européens les plus équipés

  1. Il semble bien que ce soient les Anglais qui aient craché le morceau les premiers – toute cette histoire de compteurs « intelligents » (tellement, qu’ils suffit de lire les cadrans à la centrale pour connaître le débit instantané) ne servira qu’à pouvoir vous facturer à… la demie-heure.
    Ce qui rendra derechef la comparaison entre opérateurs quasi-impossible et permettra de masquer commodément les hausses très prévisibles qui ne manqueront pas d’arriver rapidement.

    Et devinez qui en souffrira le plus ? (« normal », puisque tout cela est décidé par une grande majorité de gens qui n’ont pas d’enfants.)

    Le gâteau sous la cerise, c’est que QUAND fuite il-y-aura (et non-pas SI), vos cambrioleurs attitrés auront votre emploi du temps complet sous les yeux et pourront donc consciencieusement planifier le pillage de votre intimité – m’est avis que le coût des infos personnelles au marché noir du cracking va exploser.

    Et ne parlons pas de la technologie de transmission hertzienne par mesh que ces compteurs utiliseront, surtout en campagne, technologie ayant fait ses preuves de nocivité dans le GSM.
    Personne ne s’en rappelle aujourd’hui, mais cette même industrie avait mandatée un chercheur pour prouver que c’était sans danger, manque de bol, ses recherches ont prouvé exactement le contraire – bilan : attaques Ad Hominem, menaces de mort, une maison incendiée et des contre-études, financées par les mêmes, concluant évidemment que les effets du GSM était bénins (effets dûs notamment à son type de modulation, pratiquement le même qu’aujourd’hui.)

    Par ailleurs, le jour où vous deviendrez un peu trop turbulent, il sera facile de savoir s’il est l’heure de venir vous cueillir à la maison.

    Ahhh qu’il est magnifique le monde de l’ue, où ce sont des non-élus socialauds qui exercent le pouvoir de décision – qu’il est magnifique ce monde qui ne manquera pas de vous asservir de la plus vile des manières pour finir par vous emprisonner pour vos convictions et opinions…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey, salut toi le lecteur de Décider et Entreprendre.


Ça fait maintenant deux ans que D&E existe et continue de se développer. Et le tout, sans jamais avoir reçu de subvention. Alors depuis maintenant un mois, D&E a décidé et entrepris d'intégrer quelques publicités sur sa homepage, mais aussi au cœur de ses articles. Car D&E rémunère ses équipes.


Derrière D&E se cachent des journalistes, des développeurs informatiques, des responsables communications, mais aussi des éditorialistes de passage. Tout ce petit monde travaille d'arrache-pied pour ramener de l'information fraîche, des points de vues tranchés, mais argumentés et autres gaudrioles à l'un des seuls médias en ligne complètement indépendant, à la ligne éditoriale libre, mais aussi en plein développement.


Alors, voilà, aujourd'hui, cher lecteur, on te demande un petit geste de pas grand-chose. Non, range ton portefeuille (bien que l'on accepte aussi les dons). Non, on te demande juste de désactiver ton bloqueur de pub (Ad-Block, AdThwart, Webmail Ad blocker, etc) le temps de ta navigation sur notre site ou de mettre une exception de blocage qui concerne D&E.


Le simple fait d'afficher les pubs sur notre site nous permet de rémunérer nos « incroyables » équipes. Promis, les publicités ne sont pas invasives ni agressives. On peut même les cacher si on veut (avec la petite croix dessus).


Ça nous ferait vraiment plaisir et ça permettrait qu'on s’achète notre table de ping-pong continue à écrire librement, à titiller les puissances en place, mais aussi à proposer d'autres pistes de réflexion sur des sujets habituellement traités par les médias subventionnés.


Un petit geste pour toi, mais un grand pas pour Décider & Entreprendre.


Merci à toi, ô lecteur de D&E. Et bonne lecture.

Lire les articles précédents :
Le portefeuille Bitfi, considéré comme impénétrable, piraté en seulement une semaine

Le wallet Bitfi était réputé inviolable. Soutenu par John McAffee qui offrait une récompense de 250 000$ à celui qui...

Fermer