Lutte contre le travail dissimulé ou dénigrement ciblé des entreprises?

Lutter contre le travail dissimulé à grands renforts de gendarmes qui débarquent en plein jour dans une entreprise pour tout fouiller de la cave au grenier? Les pandores de province, qui s'ennuient tout au long de l'année, adorent se faire mousser l'été de cette façon. Sans faire attention au préjudice d'image pour certaines entreprises victimes de ces descentes et qui n'y sont pour rien.  

Une escouade de gendarmes, entourée d'inspecteurs URSSAF et du travail débarque un samedi matin dans un club de vacances, au coeur du mois de juillet, pour interroger le personnel. Belle publicité pour le club en question, non? Sauf que les gendarmes ne s'intéressent pas au club lui-même, mais au personnel de ménage mis à disposition par un prestataire extérieur durant l'été. 

Les vérifications sur place montrent que la moitié du personnel saisonnier n'est pas déclarée. Les prestataires sont sommés de déclarer le personnel sur le champ. Les gendarmes repartent, contents d'eux. 

Quel préjudice d'image pour l'entreprise où travaillent ces personnels extérieurs, mais qui, dans le regard des vacanciers sur place, est perçue comme fautive? Bien entendu, le gendarme n'en a cure. 

L'anecdote est racontée par France Bleu

Commandant Debilly (Largentière)

"Nous faisons régulièrement ce genre de contrôles. L'été, vu le nombre de touristes, les besoins sont plus importants, beaucoup de saisonniers sont embauchés et on s'aperçoit qu'ils ne sont pas toujours déclarés. C'est un délit courant."

2 commentaires sur Lutte contre le travail dissimulé ou dénigrement ciblé des entreprises?

  1. C’est tout à fait normal d’effectuer des contrôles. Ce manque de déclarations des employés porte atteinte aux recettes de l’état. Devinez qui paye toutes ces infractions en finalité? Le contribuable évidemment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Mais pourquoi l’activité des prud’hommes est-elle en chute libre

Selon diverses sources, l'activité des prud'hommes est en chute libre. Les affaires nouvelles auraient baissé de 40% depuis le début...

Fermer