Lyon : deux signatures différentes sur le PV et c’est une saisie de 36kg de cocaïne qui part en fumée

Des irrégularités constatées dans la procédure de saisie de 36kg de cocaïne pure pourrait faire capoter toute l’opération. les quatre prévenus pourraient être relâchés sans être inquiétés. 

via GIPHY

Deux petites erreurs dans la procédure pourraient faire capoter toute l’opération. Et au passage, ce sont deux dealers qui pourraient être remis en liberté en toute légalité. L’affaire révélée par Le Progrès est assez incongrue.

Le 1er octobre, les forces de l’ordre mettent la main sur 36kg de cocaïne dissimulés dans un sac de sport. La livraison était destinée à une personne résidant dans le 6e arrondissement de Lyon. La pêche est miraculeuse mais rapidement, les magistrats pointent du doigt plusieurs incohérences dans la procédure.

D’abord, le premier procès-verbal de perquisition a été rédigé par un autre service que la brigade anti-criminalité. Seulement, il ne porte pas la signature du locataire de l’appartement concerné. Le second document transmis porte bien une signature, mais ce n’est pas celle des PV des auditions.

Pour le parquet général, ces irrégularités ne suffisent pas à mettre fin à la procédure et annuler l’affaire. Au contraire, Me Alexandre Plantevin est que l’annulation est inévitable, « le respect de la procédure est la base fondamentale du droit pénal, les PV doivent être scrupuleusement signés. »

Quatre personnes sont mises en examen. Les 36kg de cocaïne sont à 99% purs et représente 2,1 millions d’euros à la revente. Les convoyeurs seraient allés s’approvisionner à Marseille. Sans ressources déclarées, l’un d’eux avait 210 000€ dans les combles de sa maison. Maison qu’il avait racheté à Michel Bastos, ex-footballeur passé par l’Olympique Lyonnais et international brésilien. L’habitation a subi pour plus de 400 000€ de travaux.

Rendez-vous le 26 février pour savoir si oui ou non toute l’affaire tombera à l’eau après ces irrégularités dans la procédure. 

2 commentaires sur Lyon : deux signatures différentes sur le PV et c’est une saisie de 36kg de cocaïne qui part en fumée

  1. Dura Lex, Sed Lex – et elle est pour tout le monde… enfin presque, puisque la france a le douteux privilège d’avoir 2 droits différents à la manœuvre : le civil et l’administratif ; allez, un gros effort et ce pays qui est si loin de la démocratie amocera un léger rapprochement.

  2. Magistrat pendant quarante-cinq ans, je n’ai jamais vu l’espèce de marteau en bois avec lequel vous voulez symboliser la Justice. Même pas quand j’ai travaillé avec des juges et procureurs anglais et américains. J’en ai marre de l’aliénation culturelle dont cet objet est l’instrument.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
RGPD : pourquoi la CNIL a infligé 50M€ d’amende à Google

Le RGPD permet maintenant d'infliger des amendes records à tous ceux qui ne respectent pas les règles de traitement de...

Fermer