Le marché de l’afterwork : un secteur en plein essor

"Afterwork" et "team-building" : ces anglicismes ont fait leur apparition au début des années 2010 en France et ils tendent à se répandre. Surtout, ils prennent une place de plus en plus importante dans la vie d'une entreprise. Aujourd'hui, 42% des salariés français font des afterworks et 59% pensent que la convivialité a sa place dans l'entreprise. Par conséquent, c'est tout un marché qui voit le jour. 

La pratique de l'afterwork se démocratise donc. 42% des français y prendrait part au moins une fois par an. Sachant que chaque entrée est payante avec une consommation, de nombreuses entreprises ont flairés le bon coup.

Un afterwork, combien ça coûte ?

En France, seules 13% des entreprises ont un budget spécialement alloué pour les afterworks et seulement 1 sur 2 en organise. Pourtant, on observe aussi que la soirée entre collègues à la sortie du bureau revêt une importance toute particulière, surtout chez les moins de 30 ans, avec plus de 70% de sympathisants. Ces budgets, justement, varient énormément. La moitié des entreprises consacrent entre 10 et 15 euros par personne ; et seulement 1 sur 10 donne plus de 25€ par personne. En majeure partie, les entreprises laissent donc le soin au salariés de régler l'addition.

L'afterwork, un marché en pleine expansion

Il est encore difficile de chiffrer le marché que représente l'afterwork. Mais en France, celui des événements de groupe est estimé à 4 milliards d'euros. Par ailleurs, on voit la création de structure spécialement adaptées pour ce genre d'événements. Par exemple, 45 000 mètres carrés situés sous le quartier de la Défense à Paris vont être  réhabilités. Divers bars branchés, café/restaurants et galeries d'expositions verront le jour, avec la possibilité de les privatiser. De la même manière, des plateformes en ligne permettent de réserver facilement le lieu choisi. Et la méthode séduit puisque Privateaser compte 6 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2015, soit un an après sa création. 

En 2011, seul 20% des cadres faisaient confiance à leur manager. Les événements de "team-building" semblaient être la solution puisque 9 salariés sur 10 étaient enthousiaste à l'idée de participer à un événement hors de l'entreprise. 

Source : BVA 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Les 5 incontournables pour un afterwork réussi

Besoin de fédérer votre équipe ou simplement de vous détendre avec vos collègues ? L'afterwork semble être une solution toute...

Fermer