Marlène Schiappa déjà humiliée à l’Assemblée Nationale?

Lors de la première séance de question au gouvernement à l’Assemblée Nationale, Marlène Schiappa, le gadget d’Emmanuel Macron, a subi sa première humiliation…

Marlène Schiappa parle-t-elle trop? C’est ce que semble penser le président de l’Assemblée Nationale, qui lui a coupé le micro en pleine réponse au député Yves Jego. 

Bon, vu la vacuité des propos tenus par la ministre, on le comprend. 

On notera que, pour cacher sa poitrine débordant d’un chemisier trop ouvert, Marlène Schiappa s’était dotée d’une épingle à nourrice. C’est ce qui s’appelle faire péter le décolleté ou on ne s’y connait pas. 

Voilà une consigne à passer chez les Insoumis: après l’abandon des cravates pour les hommes, l’interdiction de l’épingle à nourrices pour les femmes?

En tout cas, la ministre du droit des femmes devrait prendre François de Rugy à part et lui rappeler les malheurs de Denis Baupin, un autre écologiste qui traitait mal les femmes. 

9 commentaires sur Marlène Schiappa déjà humiliée à l’Assemblée Nationale?

    • Le temps est compté donc il faut être concis. 5 minutes c’est une dizaine de petites phrases pas une dissertation ennuyeuse. Ce n’est pas une tribune.

  1. Elle n’a encore pas compris ?
    Les femmes, dans ce gouvernement, ne serviront que de « faire-valoir » de potiches silencieuses et bien obéissantes à leur maître Macron 1er !!!!!

  2. Vous ne pouvez pas sérieusement prétendre être « la voix des entreprises » avec des propos aussi peu ambitieux. On se croirait revenu au 19ème siècle.

  3. Merci pour cet article représentatif du journalisme actuel.
    Ce n’est pas parce que quelqu’un dit quelque chose d’ennuyant qu’on a le droit de lui couper la parole.
    Et surtout, quel est le rapport entre sa façon de s’habiller et son travail ?

    Le journalisme est mort, vive le journalisme !!

  4. Ami Veraeghe, faite gaffe aux femmes! Elles sont susceptibles, hypersensibles et promptes a voler dans les plumes. Elles iront jusqu’a defendre l’indefendable. Schiappa apres Vaillaud Belkacem.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Âpres débats à l’Assemblée Nationale sur le prélèvement à la source

La Commission des Finances, présidée par Eric Woerth, a organisé son premier débat sur le prélèvement à la source, en...

Fermer